Quitter le funéraire, Cédric, le thanatopracteur Ecovapoteur

1
1426
Cédric, à droite, et Laurent, de l'Ecovapoteur Landerneau, dont l'autre vendeuse, Delphine, était absente lors de la photo

Cédric a arrêté le funéraire, pour faire autre chose. Arrêté ? Pas définitivement, peut être, il n’est sûr de rien. Il est sur d’une chose, c’est que pour l’arracher à sa passion, il a fallu une passion plus forte encore : la cigarette électronique.

Ecovapoteur-300x225 Quitter le funéraire, Cédric, le thanatopracteur Ecovapoteur
Cédric, à gauche, et Laurent, de l’Ecovapoteur Landerneau, dont l’autre vendeuse, Delphine, était absente lors de la photo

Une famille dans le funéraire

Chez Cédric, le Funéraire est une affaire de famille : son père a créé, il y a quelques années, une marbrerie pompes funèbres très connue sur la côte Nord du Finistère. Une entreprise familiale, donc « Ce qui a des côtés agréables, puisqu’on travaille avec sa famille » explique Cédric « mais ce qui implique également que les repas de famille, c’est avec les gens avec qui tu travailles toute la semaine » sourit il. « J’avais envie de voler de mes propres ailes, de faire quelque chose par moi-même ».

Thanatopracteur, Cédric n’a pas quitté brusquement la profession, mais plutôt petit à petit, grâce à un concours de circonstances. « Avec ma femme, nous sommes tous les deux vapoteurs. Il y a quelques années, c’était beaucoup moins répandu que maintenant, un dimanche soir, nous nous sommes retrouvés à court de e-liquide. » Et oui, l’arrêt du tabac grâce à la vape ne dégage pas de tous ces problèmes.

« Nous nous sommes donc retrouvés à aller jusqu’à Brest et à errer, le dimanche soir, à la recherche d’un bureau de tabac ouvert, et qui vendrait du e-liquide. Mission impossible. Pensez qu’à cette époque, à peine trois ans en arrière, il n’y avait pas une boutique d’e-cig à Brest. Pas une. Et en cherchant un flacon, forcément, nous réfléchissions »

CuriousJorge-300x300 Quitter le funéraire, Cédric, le thanatopracteur Ecovapoteur
Curious Jorge, un e-liquide à la banane parmi les meilleurs du genre

Petit à petit

Quelques jours plus tard, Cédric et Fanny, son épouse, ouvrent un site internet. « Au début, c’était une activité d’appoint. Fanny travaillait à mi-temps, et moi, à temps complet, et tu connais l’emploi du temps des thanatopracteurs. Petit à petit, le site a décollé, et nous nous sommes posés la question d’une boutique physique. »

Lire aussi :  Bernier Probis vient d’acquérir F.A.M.A. en région parisienne

Mais au fait, pourquoi le nom de ton entreprise, l’Ecovapoteur ? « Eco, c’était pour faire allusion à l’économie que représente la e-cigarette par rapport au tabac, et à l’écologie, puisqu’on ne balance plus ses mégots n’importe ou. Et notre emblème, la salamandre, c’est le symbole d’un animal qui survit au feu, capable de renaître de ses cendres. »

Donc, l’Ecovapoteur est devenu une boutique physique « Oui, nous devions être les premiers sur Brest. Et alors que nous avions trouvé un local, le jour même de la signature, j’apprends dans le journal l’ouverture d’une autre boutique. Sur le coup, on a douté. Mais on a ouvert et nous avons eu raison. » malgré la concurrence de l’autre boutique « On est devenu copains, comme avec d’autres revendeurs à Brest. Le marché est suffisamment vaste pour que chacun y ait sa place, et quand quelqu’un vient nous demander quelque chose de très pointu qu’on n’a pas, on n’hésite pas à l’envoyer chez un confrère qui a le produit. ».

HANA_MODZ-300x200 Quitter le funéraire, Cédric, le thanatopracteur Ecovapoteur
La Hana Modz qui a amené sur le site de l’Ecovapoteur des fans du monde entier

Un succès rapide

La concurrence n’est pas un problème, avec toutes ces boutiques qui poussent comme des champignons ? « Pas en soi : c’est un marché vaste, en pleine expansion, il y a de la place pour toutes les boutiques compétentes. Je suis plus réservé sur les boutiques qui ouvrent juste pour surfer sur une opportunité, dont les créateurs ne sont pas passionnés, simplement opportunistes. »

Aujourd’hui, l’Ecovapoteur, c’est quatre boutiques, à Brest, bien sûr, mais aussi Saint Renan, Landerneau, Lannilis. Cédric a depuis longtemps quitté son métier de thanato pour se consacrer à son entreprise à temps complet. Un développement en nom propre, mais aussi en franchise « On a ouvert la franchise, ou plutôt la licence de marque. Il n’y a pas de droit d’entrée, on aide à la pose du panneau, et tout ce qu’on demande, c’est de respecter la charte et surtout, de savoir de quoi on parle. »

Lire aussi :  PFG, première marque du funéraire pour les Français
pipeline-pro-gt-300x53 Quitter le funéraire, Cédric, le thanatopracteur Ecovapoteur
Pipeline Pro, Taifun GT : de l’Ecovapoteur à la rédac’ de Funéraire Info

La charte, chez Fanny et Cédric, est simple : « Du matériel de qualité pour tous les goûts et tous les niveaux, toujours accompagnés de conseils. Nous avons des produits comme les batteries EGO, bien entendu, les Protank, Aérotank, du matériel qui a fait ses preuves pour passer à la e-cigarette, et, pour les passionnés, du matériel de haut niveau, comme la Hana Box, on a reçu des commandes du monde entier, l’atomiseur Taifun, les Mod mécanique mini Walkyrie, Spartan, Jem Mods, Stingray, The Hammer de Kato… » (à ce stade de l’article, si vous ne comprenez rien, c’est normal) mais aussi des e-liquides « Notre gamme Starvap, la gamme Fuel, les Vaponaute, mais aussi des liquides américains, comme les The Standard » (Aaaaah… Curious Jorge, NDR) « et d’autres à venir. » j’ai eu quelques scoops, et il y aura du très bon. Rassurez-vous, si vous n’y connaissez rien, la e-cigarette, c’est simple, et les équipes de l’Ecovapoteur sont sympathiques et pédagogues, parole de client.

Tes employés ne trouvent pas bizarre de travailler pour un ancien thanatopracteur ? « Non, la cigarette électronique est un tout nouveau marché, et nous avons tous des profils différents. Bon, parfois, je me fais un peu taquiner, mais sans plus ».

Et ton ancien métier ne te manque pas trop ? « La, non, parce que tout cela est très prenant. Mais je n’exclus pas d’y revenir un jour, on ne sait pas de quoi la vie sera faite, et je n’ai pas quitté ma profession parce que je ne l’aimais plus, mais pour faire quelques choses moi-même. Pour l’instant, ce n’est pas à l’ordre du jour, mais il ne faut jamais dire jamais. »

ecovapoteur2-300x122 Quitter le funéraire, Cédric, le thanatopracteur Ecovapoteur

Le site de l’Ecovapoteur est ici

 

1 commentaire

  1. […] l’arrêt du tabac Grâce à la vape ne Dégage pas de & nbsp; … Lire la suite sur Funéraire-info & quot; Les e-cigarettes doivent encadrées d’être, Mais il ne est pas bon de tout […]

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.