Radio : des soins palliatifs au serial killer

0
619
Elizabeth Short

Deux moments de radio. Deux rapports à la mort, racontés intelligemment, récemment diffusés sur les ondes, qui méritent qu’on prenne le temps d’écouter. Entre malades en phase terminale et recherche criminelle, une même angoisse : la vie qui s’enfuit.

Voici tout d’abord « A l’écoute, un regard : les écoutants bénévoles », un reportage tout en finesse et sensibilité diffusé en décembre sur France Culture dans l’émission d’Irène Omélianenko « Sur les docks ». Direction le CHU de Grenoble, service des soins palliatifs. Le reportage suit des bénévoles de l’association Jalmalv, venus accompagner vers la fin les malades en plein questionnement, souffrance, révolte ou acceptation.

Que viennent-ils chercher, ces « écoutants », et qu’apprennent-ils sur l’éphémère de la vie ? De petites choses infimes, mais précieuses.

Même fin mais tout autre destin que celui d’Elizabeth Short, dite le Dalhia Noir. Une apprentie actrice découverte en janvier 1947 coupée en deux dans un terrain vague de Los Angeles. La littérature et le cinéma ont accommodé ce fait divers à leur façon.

Spécialiste des serials killers, Stéphane Bourgoin pensent avoir dénoué l’énigme dans son dernier livre, fruit de vingt ans d’investigations dans des dossiers non résolus. Il désigne un coupable au micro de la radio suisse « La Première » (émission « Entre nous soit dit« , de Mélanie Croubalian), réhabilite la starlette assassinée, et dépeint le monde un rien fascinant des tueurs en série et leurs motivations. Pour lui, le tueur du Dahlia noir (mort accidentellement en Californie dans l’incendie de sa chambre d’hôtel) a aussi perpétré 22 autres meurtres entre 1934 et 1950, avec un même rituel à chaque fois. A écouter ici.

Lire aussi :  Certificat de décès, crématorium, exhumation sauvage… L’actualité du 28 juin 2018

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here