Rassemblement du 11 janvier, une journée schizophrénique

0
342

Funéraire-Info était présent au rassemblement parisien du dimanche 11 janvier, une démarche citoyenne et journalistique pour rendre hommage aux 17 personnes assassinées par la folie terroriste sur Paris pendant cette semaine atroce.

Du monde, beaucoup de monde, ce dimanche à Paris et en province pour battre le pavé. Je vous passe le trajet en métro pour tenter de rejoindre le début du cortège, bondé comme un grand magasin les jours de soldes, les manifestants serrés comme des sardines pour rejoindre la République. La schizophrénie commençait en arrivant dans des stations surpeuplées où chacun tentait de se faire une place au chausse-pied pendant que la RATP égrenait la liste des stations fermées obligeant les passagers à tenter de trouver un plan B, C ou D pour se rapprocher des cortèges.

Réaumur Sébastopol, terminus pour parcourir en 200 mètres en deux heures, et rejoindre Arts et Métiers dans une ambiance bon enfant et digne ponctuée d’applaudissements et de Marseillaise.

T’as voulu voir Répu. Et on a vu BFMTV

Constatant que je n’arriverai jamais Place de la Nation et encore moins à République, retour vers 17h30 pour suivre cette journée historique sur les chaines d’informations.

Nous avons vu une foule innombrable, digne, grave et joyeuse en même temps, la communion était tangible entre les participants mais une certaine schizophrénie régnait.

Les dirigeants de quelques 60 pays et institutions internationales, de l’allemande Angela Merkel au britannique David Cameron en passant par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président palestinien Mahmoud Abbas. Ils étaient tous présents, la mine grave et le costume sombre sur la photo de famille, qui pourrait illustrer un article sur les croque-morts, image tranchant avec la bonhomie des manifestants…

L’hommage à la police était palpable, par des applaudissements, des affiches, des remerciements anonymes… étonnant de la part de ceux dont le cri de ralliement ressemblait plus à « CRS SS » fin octobre dernier pendant l’affaire du barrage de Sivens…

Une manifestation calme et digne loin de l’effervescence et des slogans des manifestations sociales ou sociétales avec des manifestants venant de toute la société civile.

L’ADN des manifestants était différent, entre les marcheurs ressortant les drapeaux Français venant des manifestations de la manif pour tous et les libertaires, gouvernement et opposition, syndicat patronaux et salariés, une union nationale et internationale loin des traditionnels clivages droite/gauche.

Pourquoi ces gens ont-ils manifesté ? « Envoyer un message aux terroristes », « défendre la liberté d’expression », « montrer que la France est unie », « montrer sa solidarité aux victimes et à leurs proches ». J’ai discuté avec certains manifestants et chacun venait avec son propre message dans sa besace….

François Hollande et Emmanuel Valls ont indubitablement géré cette séquence tragique avec succès, enfin le pendant. L’angélisme de nos hommes politiques passés et présents pèse dans leur responsabilité dans la gestion de l’avant. Et maintenant que faire ? Déjà les commentateurs et les analystes sont discordants sur les causes, les conséquences et les remèdes.

Et pour terminer cette journée schizophrénique, j’ai parcouru quelques pages du dernier livre de Michel Houellebecq, Soumission…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here