Revue de presse des pompes funèbres du 19 janvier 2015

0
447
Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Décès de Gauthier-Thibaut Toulzac dans 20 Minutes

Gauthier-Thibaut Toulzac, candidat de Qui sera le prochain grand pâtissier? est décédé cette semaine des suites d’un cancer. Yann Couvreur, le chef patissier au restaurant Le Prince de Galles, chez qui Gauthier avait suivi une formation l’a annoncé jeudi soir sur Facebook en publiant une photo hommage du jeune pâtissier, légendée «Pas de likes s’il-vous-plaît… Juste une énorme pensée pour lui. Un mec bien.»

Gauthier-Thibaut Toulzac avait participé à la saison 2 de l’émission de France 2 diffusée en mai et juin 2014. Candidat le moins expérimenté des douze, il était allé jusqu’aux portes de la finale.

Formé à la cuisine à l’Institut Paul Bocuse de Lyon, le Toulonnais s’était spécialisé dans la pâtisserie et travaillait au prestigieux palace le Bristol avec le chef Laurent Jeannin.

En septembre dernier, le jeune homme s’était confié au sujet de sa maladie sur Facebook et avait annoncé la fin de sa chimiothérapie. Il écrivait: «Plus que quelques interventions chirurgicales et je retournerai à ma passion, qui vous vous doutez me manque affreusement».

Décès de Kiw Fowley dans Télérama

« Les hommes de l’ombre ont autant écrit l’histoire du rock’n’roll que ceux qui sont sous les feux des projecteurs. Kim Fowley est un mal nécessaire. » Ainsi parlait le toujours pittoresque et mégalo Fowley, mort le 15 janvier 2015 à 75 ans, d’un cancer de la vessie. Légende pour initiés d’une pop tiraillée entre innocence  et décadence, le producteur, artiste et mentor au physique étrange et inquiétant, n’aura, de ses débuts en 1959 à ses quasi dernières heures, jamais levé le pied. Tel un Phil Spector insaisissable, mais sans un son unique et identifiable, Kim Fowley gravait les disques et produisait ceux d’étoiles filantes à un rythme effréné. Ce qui ne l’empêcha pas de cotoyer aussi les plus grands, de Gene Vincent à John Lennon, de Frank Zappa à Alice Cooper. Il fut aussi le « créateur » des Runaways, le sulfureux groupe de pop métal féminin, bâti autour de Joan Jett et Cherie Currie dans les années 70, qui inspira un biopic il y a quelques années. Un film dans lequel, aux côtés de Kristen Stewart et Dakota Fanning, Michael Shannon crevait l’écran en incarnant le flamboyant et machiavélique Fowley. En 2003, Télérama avait rencontré ce provocateur, génie de l’ombre du rock qui se définissait comme « le roi du bruit, un juke-box humain ».

Décès de Faten Hamama dans Le Parisien

L’actrice égyptienne Faten Hamama, une icône du cinéma arabe et ex-femme du célèbre acteur Omar Sharif, est décédée samedi à l’âge de 83 ans. Tarek Sharif, né de son union avec Omar Sharif, n’a pas précisé les raisons de son décès mais l’agence officielle Mena a indiqué que «la grande dame de l’écran arabe», telle qu’elle était surnommée, a souffert «d’un problème de santé soudain qui a entraîné son décès».
Faten Hamama est apparue dans une centaine de films et a travaillé avec certains des plus grands réalisateurs égyptiens, dont Youssef Chahine. Elle a partagé l’affiche à plusieurs reprises avec son ex-mari d’origine égyptienne Omar Sharif qui s’était converti à l’islam pour l’épouser. Le couple avait par la suite divorcé, alors que l’acteur, déjà célèbre en Egypte, lançait sa carrière à Hollywood. Mais cela n’avait pas empêché Omar Sharif de la décrire comme le seul amour de sa vie.

[quote_box_center]

La revue de presse du funéraire vous est offerte par Sansone Collection
Depuis la création de l’activité, Sansone n’a cessé d’étoffer sa gamme de produits d’ornement funéraire pour proposer de nouveaux designs, de nouveaux articles, de nouveaux concepts : la première force de Sansone réside en sa créativité.

[/quote_box_center]

 

Veillée funèbre pour Clarissa Jean-Philippe sur RTL

Elle a donné sa vie « pour que d’autres puissent la garder ». Une veillée funèbre en la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, la policière assassinée par Amédy Coulibaly à Montrouge a réuni entre 1.500 et 2.000 personnes dimanche 19 janvier à Sainte-Marie en Martinique.
Face au cercueil de la policière municipale couvert du drapeau tricolore, une foule d’anonymes, majoritairement vêtue de blanc, et de nombreux élus s’étaient installés dans le complexe sportif du Palladium pour rendre hommage à la jeune policière abattue par Amédy Coulibaly. Premier à s’exprimer, le maire de Sainte-Marie, le député Bruno Nestor Azérot a justifié la tenue d’une « veillée républicaine, sobre et populaire » dans cette commune qui a vu grandir Clarissa Jean-Philippe.  » Tu as donné ta vie pour que d’autres puissent la garder «  et  » par ta mort, tu es devenue un symbole » dira le maire à l’adresse de la défunte dont  » le rêve était de devenir gardienne de la paix « . Maire-adjoint de Montrouge (Hauts-de-Seine) Jean Laurent a de son côté évoqué le parcours de la jeune martiniquaise dans sa ville. « Clarissa, a-t-il dit, était une belle jeune femme déterminée, travailleuse et aimée de tous ».Vous pouvez être fier de votre fille » dira pour sa part la ministre des Outre-mer George Paul-Langevin à l’adresse de la mère de Clarissa Jean-Philippe avant d’inviter chacun à la réflexion sur les événements tragiques des derniers jours.

A l’issue des discours, une longue file de personnes est venue se recueillir devant le cercueil. Les obsèques de Clarissa Jean-Philippe auront lieu lundi après-midi à Sainte-Marie. Après une cérémonie religieuse, elle sera inhumée au cimetière de la commune.

Enterrement de terroriste dans Libération

Chérif Kouachi, l’un des deux auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo, a été enterré peu avant minuit, samedi soir à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), où il vivait. La tombe est «anonyme», conformément aux souhaits du maire qui craignait qu’elle devienne un «lieu de pèlerinage». «L’inhumation a eu lieu à 23H45 dans l’intimité. Sa femme n’a pas souhaité assister aux obsèques. Il n’y avait personne. C’était d’un calme olympien», a-t-on précisé à la mairie.

Polémique sur Boulevard Voltaire

Internationale… Poings levés… Propos « charlie-hebdoïstes »… Les obsèques de Charb ressemblaient plus à un meeting du Front popu ou des « No pasarán » d’un temps dépassé qu’à une cérémonie de recueillement pour Jacques Martinez, qui l’explique dans Boulevard Voltaire à lire ici.

Crématorium de La Balme-de-Sillingy dans Le Dauphiné

Sur le bureau de la directrice du crématorium de La Balme-de-Sillingy… un dossier de crowfunding (site internet de financement participatif).

La directrice générale, Ghislaine Mas, est en train d’étudier toutes les solutions pour trouver rapidement de l’argent et que le crématorium, créé en 1987, ne coule pas. Elle a pris la direction générale de la SA Pompes funèbres et de la SAS Crématorium (société pas actions simplifiées) en mars 2013. Une fois que l’ancien directeur, Didier Boyer, a démissionné.

La société qui gère le crématorium a été déclarée en redressement judiciaire le 20 mai 2014. Elle a donc été placée sous observation jusqu’au 30 mai 2015, date à laquelle une décision sera prise sur son devenir. Une prochaine rencontre devra avoir lieu à mi-parcours, avec l’administrateur judiciaire, Me Meynet, le 3 février.

Elle attribue cette situation, dont elle n’est pas responsable (car antérieure à sa prise de fonction), à deux facteurs. D’une part, des travaux surdimensionnés et très coûteux (1,5 million d’euros d’emprunts pour, dit-elle un chiffre d’affaires de moins de 500 000 euros annuels) effectués en 2010 et l’ouverture d’un troisième crématorium sur le département, à Bonneville. Qui vient s’ajouter à celui du cimetière des Îles. Avant cette ouverture toutes les crémations haut-savoyardes avaient lieu sur le bassin annécien.

Un peu frappadingue ? Sur LaGazette.fr

Quand un proche meurt, il est naturel pour les proches de conserver des souvenirs du défunt. Mais Pat Cordon a franchi une étape supplémentaire en ayant les cendres de son défunt fils tatouées dans la peau. A 60 ans, elle a eu le cœur brisé quand son fils Jason est mort en décembre 2010 suite à une maladie cardiaque. Le Dj amateur est décédé à seulement 39 ans, ce qui rend le deuil encore plus difficile à accepter.

Aujourd’hui, sa mère a son nom gravé sur l’avant-bras accompagné d’une note de musique et d’un cœur. L’encre qui a servi au tatouage a été mélangée avec les cendres de son fils.

Pat a déclaré « Jason me manque chaque jour. J’ai fait cela pour avoir une partie de lui constamment avec moi. Je lui ai donné naissance, maintenant, une partie de lui est de nouveau avec moi. »
« Je sais qu’il y a des gens qui diront que c’est idiot mais je pense que chacun est libre de ses choix. »

Pat a réalisé son tatouage dans un lieu tenu secret de Cheltenham (Angleterre) le mois dernier.
Les cendres de Jason obtenues lors de sa crémation ont été broyées en poudre avant d’être mélangées avec l’encre puis injectées dans la peau.

La pratique a suscité la controverse dans le milieu avec des artistes tatoueurs affirmant que la pratique représente des risques non négligeables pour la santé et un risque d’augmentation notable d’infection. Même si la pratique reste assez marginale, elle connait un succès grandissant aux Etats-Unis et en Angleterre.

pressenationale1-300x287 Revue de presse des pompes funèbres du 19 janvier 2015

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.