Revue de presse des pompes funèbres du 27 mars 2015

0
582
Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.
Page spéciale Germanwings

L’horreur dans toute la presse

Le procureur de Marseille vient de confirmer au cours d’une conférence de presse sur le crash mardi de l’Airbus A320 de la compagnie Germanwings que le copilote était seul aux commandes de l’appareil au moment du crash .
« Seul dans le cockpit, le copilote manipule le bouton du flight monitoring system pour actionner la descente de l’appareil », poursuit le procureur. « Cette action ne peut que être volontaire », ajoute-t-il.

Le commandant de bord a ensuite essayé de rentrer dans la cabine, sans succès, selon le procureur. « On entend dans la cabine un bruit de respiration jusqu’au moment de l’impact, ce qui montre que le copilote était vivant, et qu’il n’a pas été victime d’un malaise », a conclu le procureur.
Le procureur affirme que le copilote n’a prononcé aucun mot durant toute la période ou il était seul dans la cabine.

Panique au village dans Funéraire Info

Depuis le crash de l’Airbus mardi, Le Vernet ne sait plus où donner de la tête. Ce village de montagne de 123 habitants, dans les Alpes de Haute-Provence, est l’une des deux communes les plus proches des lieux de l’accident. Gendarme, secouristes, élus et habitants s’activent.

François Balique, le maire, sait qu’une autre tâche l’attend aussi, bien particulière. Il va devoir établir dans les prochains jours 150 actes de décès d’un coup, pour autant de victimes. Du jamais vu dans le village où l’état-civil ne recense que un ou deux décès l’an. Il devra alors appeler des renforts, et solliciter les communes voisines.

Le deuil philosophique dans Le Figaro

Bertrand Vergely pause son regard de philosophe sur le le crash de l’avion Düsseldorf-Bacelone et s’interroge sur notre rapport à la mort dans une société de l’immédiateté. C’est dans Le Figaro et c’est à lire ici.

Le prix de la mort dans Economie Matin

Combien vaut une vie humaine ? C’est à cette question, impossible à répondre, que Germanwings va pourtant devoir s’atteler. Car après le choc du crash de son avion dans les Alpes et l’émotion mondiale, la compagnie aérienne a l’obligation d’indemniser les familles des victimes.

Obligé ? Oui d’après la convention de Montréal signée en 1999 par l’Allemagne, la France, et 110 pays. Ce texte engage les compagnies aériennes à verser une première avance aux ayant droits sous deux semaines après la reconnaissance de l’identité des victimes. Et ce premier versement ne peut être plus bas que 18 000 euros.

Lire aussi :  Réception famille post-obsèques, Bill Gates et les Bitcoins, James Bond...au menu du réveil funéraire du jeudi 1 mars 2018
La revue de presse vous est offerte par Avis de Décès.com
Avis-de-deces.com a été créé pour répondre aux attentes des annonceurs, – particuliers, associations ou organisations professionnelles, ou professionnels du funéraire, – souhaitant pouvoir saisir eux-mêmes leurs annonces, en connaitre immédiatement le coût, ou encore choisir et payer en une fois leur publication dans plusieurs titres de presse distincts.
Nous proposons l’ensemble des titres de presse offrant un carnet, en France métropolitaine, dans les DOM-TOM et territoires outremer. La commande des avis se fait à partir de formulaires d’une grande facilité de saisie.

Thanatopraxie et VIH dans Les Inrocks

Entre l’opposition des professionnels des soins funéraires et les obstacles législatifs qui empêchent le gouvernement d’agir rapidement, la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les séropositifs est compliquée à mettre en œuvre, selon les Inrocks, un article à lire ici.

Nouvelles des pros, corbillards dans Funéraire Info

Et voici la nouvelle édition du magazine de Pilato avec en exclusivité une nouvelle limousine sur un châssis de Jaguar qui devrait être dévoilée prochainement en Angleterre. Pour les connaisseurs et le plaisir des yeux un article sur Tiffany, les bijoux les plus connus au monde. A découvrir dans Funéraire Info.

Nouvelles des pros, contrôle technique dans Funéraire Info

2 B&G qualité nouvel organisme accrédité COFRAC de contrôle de conformité des installations funéraire. Un article pour les présenter dans Funéraire Info.

Nouvelles des associations, crémation dans Funéraire Info

Le sommaire du magazine de la Fédération Française de Crémation, Transition de janvier à lire dans Funéraire Info.

Condamnation dans Sud Ouest

Lundi, le tribunal de grande instance de Bayonne a rendu sa décision dans une affaire singulière, dont la principale victime était absente. Les pompes funèbres générales de Bayonne, supposées procéder à l’inhumation du corps de Marie-Louise à Villenave-d’Ornon (Gironde) à 11 h 15, avaient rempli leur rôle près de cinq heures plus tard, à 16 heures. En cause : l’erreur du convoyeur funèbre, causant un retard très préjudiciable au recueillement de la famille. Les filles de Marie-Louise Malca avaient dénoncé des « conditions d’inhumation indignes », porté l’affaire devant la justice et refusé de transiger.

Le tribunal de grande instance de Bayonne a estimé que les pompes funèbres étaient responsables, suite au non-respect du contrat, du fait du retard enregistré pour l’inhumation.

Le tribunal a condamné les pompes funèbres à payer 2 500 euros à chacune, et 2 000 euros pour les frais de justice.

Nouvelles des pros dans La Voix du Nord

Il y a déjà eu des tentatives de commercialisation de cercueils en carton. Mais personne n’était allé aussi loin dans l’aventure que la société villeneuvoise Artcoffins. Le produit est déjà diffusé dans le sud de la France et les idées se bousculent pour l’avenir. C’est ce que soutient la Voix du Nord dans cet article.

Lire aussi :  SCF, OGF, PFDF et Sarah…l'actualité mortelle du Vendredi 16 mars 2018

Avis défavorable dans Le Dauphiné

Le projet de crématorium envisagé à Bourgoin-Jallieu paraît bien compromis. À l’issue de l’enquête publique qui s’est déroulée du 12 novembre au 22 janvier, après avoir été exceptionnellement prolongée d’un mois, le commissaire enquêteur vient de rendre un “avis défavorable”.

Mme Pesquet-Urvoas indique qu’après examen des différentes pièces du dossier et la consultation des acteurs du projet, notamment le délégataire de service public, la Société des crématoriums de France, les opérateurs funéraires, les personnes publiques associées, l’avis de techniciens, de responsables d’associations, des responsables du comité de quartier et des remarques “majoritairement défavorable” de la population, “ce projet de crématorium ne respecte pas certaines prescriptions qui s’imposent et est inducteur de prise de risque non négligeable sur divers plans”.

Cimetière vert dans Le Télégramme

Depuis hier, le cimetière Saint-Marc a retrouvé des couleurs, avec la pose de gazon sur la plupart des allées bordant les concessions. D’ici quelques mois, 90 « carrés » répartis entre les six cimetières brestois vont bénéficier de cette innovation.

Droits des enfants adoptés dans Dossier Familial

La proposition de loi visant à renforcer les droits de l’enfant, adoptée à l’unanimité par le Sénat le 11 mars dernier, envisage d’assouplir le régime des droits de succession dus par les enfants adoptés. Un petit résumé ici.

Statistiques dans La Nouvelle République

La cellule de l’Institut de veille sanitaire en région avance une surmortalité cet hiver mais est-elle imputable à la seule épidémie de grippe ? Pas sûr. Explication et chiffres ici.

Boulette dans 20 Minutes

Daniel Kapp a 46 ans, il vit en Autriche et vient d’apprendre qu’il était atteint d’un cancer de la prostate. A l’annonce du diagnostic, ce patron d’une société de consulting en stratégie a souhaité en savoir plus sur sa maladie, et s’est donc penché sur le contenu que lui proposait Google à ce sujet. Sa recherche terminée, l’homme a ensuite constaté que les publicités dispersées sur son profil Facebook avaient totalement changé de nature. Désormais, Daniel Kapp se voit suggérer les services des meilleures pompes funèbres et organisateurs d’obsèques de sa région.

L’homme s’en est évidemment ému sur les réseaux sociaux, notamment via Twitter, et dans la presse autrichienne: «C’est de très mauvais goût et même scandaleux, mais il semble hélas que quiconque rechercherait des informations sur Google au moyen de critères de recherche, tels « espérance de vie » ou « cancer », doive s’attendre à recevoir des annonces publicitaires inappropriées sur les réseaux sociaux.»

pressenationale4-300x287 Revue de presse des pompes funèbres du 27 mars 2015

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here