Revue de presse du 7 mai 2013

0
327
pressenationale-300x287 Revue de presse du 7 mai 2013
Revue de presse

Décès

Giulio Andreotti s’est éteint à l’âge de 94 ans, lundi en milieu de journée, à son domicile romain. Il aura été l’homme d’État italien le plus influent et le plus célèbre d’après-guerre. Sept fois président du Conseil, 34 fois ministre et secrétaire d’État. La première fois aux Finances, dans le gouvernement provisoire d’Alcide de Gasperi en 1946. La dernière en juin 1992, quand il a remis la démission de son gouvernement, à la fin de la dixième législature. «Comme il n’existe pas de rose sans épine, il n’existe pas de gouvernement sans Andreotti», raillait Toto, le comédien le plus célèbre d’Italie.

Harcèlement posthume

Sale histoire : un jeune homme de 16 ans décède, il y a quelques mois, triste histoire, mais jusque là, rien d’extraordinaire. Mais ça se complique lorsque le père se voit sommé de payer la facture d’abonnement mobile de son fils, bien qu’il avait envoyé un certificat de décès, un véritable harcèlement auquel va se livrer Virgin Mobile. Fort heureusement, la société va finir par reconnaître son erreur et s’excuser, mais nul doute que cette histoire restera un traumatisme pour cette famille déjà solidement éprouvée.

Harcèlement posthume bis

Cette fois-ci, c’est directement au défunt que le créancier, nul autre que le FISC, s’attaque, en envoyant un courrier « Cimetière d’Autheuil – tombe 19 – 61190 Autheuil » Oui, oui, même le numéro de la tombe. Surpris par cette adresse peu commune, le facteur a remis le courrier à la maire de la ville, Béatrice Devedjian. La municipalité espère trouver des descendants pour leur remettre ce pli, indique le quotidien régional. Ce qui prouve que le facteur réfléchit, lui, modèle dont les agents du FISC devraient s’inspirer.

Superficielle ?

« Quel maquillage choisir pour un enterrement ? » c’est la question que pose le blog Superfici’elle. Article qui a fait sensation sur la toile, puisque l’auteure du billet s’est fait conspuer sur les réseaux sociaux. Suffisamment pour que nous ne souhaitions rien ajouter à charge contre cette greluche sans cervelle (et nos amis du Huffington Post expliquent l’histoire très bien)

Bonne nouvelle

Funeraire-Info a toujours été précurseur et souhaite-le rester, notamment en matière d’innovation technologique. L’application pour les terminaux mobiles, est enfin disponible gratuitement au téléchargement sur Android et iOS (iPhone, iPod touch et bientôt sur iPad) car nous avons décidé d’adapter le site sur les plateformes mobiles les plus populaires. Pour télécharger gratuitement l’application, liens sur l’article d’hier

 ephemeride-150x150 Revue de presse du 7 mai 2013

Lire aussi :  Crématorium sous l'eau, enterrement en Hyundai… L’actualité du 4 juin 2018

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here