Revue de presse du funéraire du 10 septembre 2014

0
569
presse papier
Presse papier en France

Situation explosive

Un employé des pompes funèbres a fait une découverte pour le moins inattendue dans le cimetière de Tresques, dans le Gard, cet après-midi. Il a en effet trouvé un obus, datant sans doute de la seconde guerre mondiale, dans un caveau. Un engin explosif d’une longueur de 30 centimètres et d’un diamètre de 5 centimètres. L’homme a alerté les gendarmes qui ont constaté la présence de l’objet sur place. Le service de déminage a été avisé.

Epidémie

L’épidémie d’Ebola menace l’existence même du Liberia, a mis en garde mardi devant le Conseil de sécurité de l’ONU le ministre de la Défense de ce pays d’Afrique de l’Ouest, le plus touché par la maladie. «L’existence du Liberia est gravement menacée», a déclaré Brownie Samukai. La maladie «se propage comme un feu de forêt, dévorant tout sur son passage». Le pays «n’a pas assez d’infrastructures, de capacités logistiques, d’expertise professionnelle et de ressources financières pour faire face à l’épidémie de manière efficace», a-t-il constaté. L’épidémie, la plus grave depuis l’identification de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait 2.296 morts sur 4.293 cas, dont 1.224 décès au Liberia, a affirmé l’OMS dans un bilan arrêté au 6 septembre. Près de la moitié des cas mortels ont été signalés ces trois dernières semaines. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a prévu de convoquer une réunion internationale sur Ebola fin septembre à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, afin de susciter des contributions pour lutter contre l’épidémie de la part des gouvernements, des ONG et du secteur privé, a indiqué son porte-parole Stéphane Dujarric.

Profanation – Quebec

Le petit cimetière anglican Maplewood, à Saint-Félix-de-Kingsey, a de nouveau été la cible des vandales, mais cette fois «c’est la pire». Les pierres tombales ancestrales ont non seulement été renversées mais complètement détruites à coups de masse. Les plus lourdes ont résisté aux malfaiteurs. Situé sur le Chemin de la rivière, ce cimetière, datant de 1860, témoin des toutes premières années du canton de Kingsey, était situé sur le territoire de chasse des Abénakis. À la suite de vandalisme répétitif, un groupe de volontaires a travaillé pour le remettre en bon état en 2010. Fait singulier, ce cimetière a la réputation d’être hanté.

Lire aussi :  Cimetière, pompier, Mouss Diouf...L’actualité du lundi 11 juin 2018

Profanation – France

Dans la nuit de samedi à dimanche, de nombreuses tombes ont été dégradées dans le cimetière de Tournus. Plaques cassées, vitraux brisés, caveaux ouverts, une vingtaine de monuments ont été la cible d’un ou plusieurs vandales. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la brigade de Tournus. Pour l’heure, au regard de l’hétéroclisme des stèles touchées, la piste de l’action ciblée ou raciste a été écartée. Les victimes ou témoins sont invitées à se faire connaître auprès de la brigade de Tournus au 03.85.27.07.80.

Intégrisme imaginaire

La polémique avait débuté le lundi 14 avril 2014 sur Europe 1. A la suite d’interventions effectuées par l’association Alliance Vita dans le cadre de cours de catéchisme au lycée Gerson, établissement catholique sous contrat avec l’Etat situé dans le XVIe arrondissement de Paris, une lycéenne, restée anonyme, avait estimé que des propos intégristes avaient été tenus sur la question de l’avortement. Une déclaration corroborée par le témoignage d’une enseignante, elle aussi restée anonyme. Des mouvances religieuses intégristes seraient selon elle à l’œuvre dans ce lycée, plus particulièrement l’Opus Dei, dont le nom s’est fait connaître auprès du grand public avec la publication en 2003 du roman ésotérique de Dan Brown, « Da Vinci Code ». Le 16 avril, le ministère de l’éducation lançait une enquête dans l’établissement catholique afin de vérifier que celui-ci respectait ses engagements vis-à-vis de l’Etat. Le contrat entre l’État et le lycée privé Gerson est bien « respecté », et aucune atteinte à la liberté de conscience des élèves n’a été constatée. C’est ce qu’affirme le compte-rendu d’enquête du ministère de l’éducation nationale, cinq mois après. On ne peut pas reprocher un établissement catholique d’enseigner les préceptes de l’église durant les heures de catéchisme.

Lire aussi :  Crématorium, cimetière, Pompes funèbres… L’actualité du 4 juillet 2018

Solitude, opinion

Une momie habite près de chez vous : Marcela Iacub s’intéresse au phénomène des défunts retrouvés chez eux, en ville, longtemps après leur décès survenu dans l’indifférence générale. Un billet passionnant, à lire ici, sur Libération.

Et dans le vaste monde des vivants

L’offensive Apple : La marque à la pomme a présenté ses nouveautés hier soir lors de son Keynote, depuis le siège californien de la firme.  La nouvelle génération d’iPhone connaitra deux déclinaisons : iPhone 6, légèrement plus grand que l’iPhone 5S et l’iPhone 6+ avec un écran de 5,5 pouces pour aller directement concurrencer les phablets comme la Samsung Galaxy Note. Côté prix, comptez entre 809€ et 1 019€. Premières livraisons : le 19 septembre. Autre annonce, très attendue, le lancement de la montre connectée : l’iWatch. Le « produit le plus personnel jamais lancé par Apple » lance le patron d’Apple Tim Cook. Pour fonctionner, la montre aura besoin d’un iPhone 5 ou 6 et mettra particulièrement l’accent sur la santé et le sport. Disponible début 2015, le produit coûtera environ 349$ outre-Atlantique.

pressenationale1-300x287 Revue de presse du funéraire du 10 septembre 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here