Revue de presse du funéraire du 11 juillet 2013

0
388
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 11 juillet 2013
Revue de presse

Décès

L’accordéoniste André Verchuren est mort mercredi soir à Chantilly dans l’Oise d’un arrêt cardiaque à l’âge de 92 ans. Fils et petit-fils d’accordéonistes, l’interprète de tubes tels que « Les Fiancés d’Auvergne », « Le Chouchou de mon coeur » ou « La Saint-Hubert » « avait arrêté de faire des galas à 91 ans », a déclaré à l’AFP son fils Harry Williams Verchuren. « J’ai commencé à jouer à l’âge de quatre ans, avant même de savoir écrire », affirmait cet ardent défenseur du piano à bretelles, cheveux noirs éternellement gominés.

Nouveau cimetière

Dans sa séance du 4 juillet, le conseil municipal de Baraigne, dans l’Aude, a entériné définitivement la réalisation d’un nouveau cimetière. En effet, le cimetière actuel, proche de l’église est quasiment complet et sans aucune possibilité d’extension, contraignant à la réalisation d’un nouveau cimetière dans un autre endroit de la commune. L’emplacement retenu est sur une partie d’un terrain communal situé au sud du village, à proximité du terrain de tennis. Cette localisation a pour avantage la proximité de l’église, la possibilité d’extension future si le besoin s’en faisait sentir, un parking adjacent de douze places réservé au cimetière et surtout de ne pas acquérir de foncier.

Nouveau crématorium

Un second crématorium verra le jour à Saint Etienne, en complément de celui déjà existant. Situé dans le quartier de Montmartre, cet équipement de deux fours est créé par l’intercommunalité et adossé à la création d’un pôle funéraire public. L’objectif affiché du service public funéraire est de permettre des obsèques moins coûteuses que dans le privé, entre -20 et -25% : « les tarifs ont été multipliés par 2,5 depuis la libéralisation de ce marché, en 1993 », note Maurice Vincent. Un tarif social sera également mis en place. Le retour du monopole ?

Lire aussi :  Cimetière, Barbara Bush et Donald Trump…l’actualité du 18 avril 2018

Et dans le vaste monde des vivants

Pour finir par une minute « tchoupi », l’histoire de ce petit garçon de sept ans qui a écrit à la NASA pour demander comment on devient astronaute. L’agence spatiale américaine a répondu au petit bonhomme, et nos amis d’Atlantico nous ont rapportés cette jolie histoire, à lire Ici.

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 11 juillet 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here