Revue de presse du funéraire du 11 septembre 2014

0
1184
presse papier
Presse papier en France

Décès

L’acteur américain Richard Kiel, connu notamment pour son rôle de méchant affublé de dents d’acier dans deux James Bond, est mort mercredi 10 septembre, à l’âge de 74 ans, a annoncé une porte-parole de l’hôpital de Californie (ouest) où il s’est éteint. Richard Kiel détonait par sa taille (2,18 m) et s’est fait un nom à Hollywood dans les années 1960 grâce à son rôle de Voltaire, l’acolyte du docteur Loveless, dans « Les mystères de l’Ouest ». Mais c’est son rôle de Requin, un méchant doté de dents d’acier dans les James Bond L’espion qui m’aimait (1977) et Moonraker (1979) qui lui a valu une renommée mondiale. « J’ai convaincu les producteurs (de James Bond) que Requin devait avoir des aspects humains pour contrebalancer les dents d’acier », racontait Richard Kiel au Hollywood Reporter en 2009. « Je crois que j’en ai trop fait. Je suis devenu trop populaire pour qu’on me tue ! ». Né à Detroit, dans le Michigan (nord), l’acteur a également joué dans un épisode de « La quatrième dimension » et dans le film Inspecteur Gadget (1999), pour lequel il avait repris son rôle de Requin.

L’artiste Michel Crespin, concepteur, metteur en scène et scénographe urbain, considéré comme le père fondateur des arts de la rue, est décédé ce lundi 8 septembre à Château-Chalon (Jura), à l’âge de 74 ans. Fondateur du Centre national de création des arts de la rue Lieux Publics en 1982 à Marne-la Vallée (déplacé à Marseille en 1989) qu’il a dirigé pendant dix-huit ans, cofondateur avec Pierre Berthelot (codirecteur de la compagnie Générik Vapeur) de la Cité des arts de la rue à Marseille en 1995, initiateur de la Fai-Ar (formation avancée et itinérante des arts de la rue), il a été aussi le fondateur du festival international des arts de la rue d’Aurillac, qu’il a créé en 1986 et dirigé jusqu’en 1993 avant de passer la main à Jean-Marie Songy.

L’ancien journaliste de la RTBF Daniel Ginsburg est décédé à l’âge de 71 ans. Grande voix de la radio, principalement, il avait arpenté les terrains de sport avant de rejoindre l’information générale en fin de carrière. Il avait quitté la RTBF en 2004. Son grain de voix très particulier, Daniel (ou Dany) Ginsburg l’a fait apprécier dans de nombreux reportages sportifs. Une dizaine de Tours de France, souvent seul au micro pour satisfaire les demandes de directs, d’interviews, d’interventions dans les bulletins d’information. Des combats de boxe, des matches de tennis et de football, où il devait masquer son grand attachement au Beerschot, club anversois dont son papa, rhumatologue, avait été le médecin attitré. Daniel Ginsburg nourrissait une passion pour le golf, les arts contemporains, le bridge. Il avait 70 ans, il laisse une épouse, deux filles et une petite-fille.

Drame

Un drame d’une grossesse non désirée. Une mineure de 14 ans a été placée en garde à vue ce mercredi au commissariat d’Avion. Une mesure qui intervient après l’abandon d’un nouveau-né trouvé vivant dans un conteneur à verre le 10 juillet à Rouvroy (Pas-de-Calais). La jeune mère de l’enfant, dont la garde à vue a été prolongée, sera présentée ce jeudi matin devant un juge d’instruction, en vue d’une éventuelle mise en examen. Une conférence de presse aura lieu également le même jour. Le parquet de Béthune avait ouvert une information judiciaire pour « tentative d’homicide », après la découverte du nourrisson par un passant qui venait utiliser le conteneur de recyclage et qui avait entendu les cris du bébé. La petite fille, qui a été prénommée Emma, avait été découverte en hypothermie et présentant des coupures dues aux bouts de verre, et avait dû être hospitalisée à Lens. Le commissariat d’Avion avait lancé le 5 août un appel à témoins pour retrouver la mère de la fillette, mise au monde en fin de matinée le 10 juillet dans les toilettes du cimetière de Rouvroy, à 300 mètres du lieu où elle avait été découverte en fin d’après-midi.

Course poursuite

Un accident mortel sur le périphérique parisien, à la suite d’une course-poursuite entre un motard et des policiers, provoquait de grosses difficultés de circulation, jeudi matin, à cause de la fermeture partielle du périphérique intérieur jusqu’à 8 heures, au niveau de la porte de Châtillon. Le motard, poursuivi pour avoir «refusé un contrôle» selon plusieurs sources, dont LCI, est décédé vers 2 heures du matin. Après un refus d’obtempérer à Montrouge, le pilote a été pris en chasse par deux motards de la police. Il a alors perdu le contrôle de son engin de 750 cm3 à très grande vitesse, et heurté un lampadaire au niveau de la porte de Châtillon, relate Europe 1. Un policier a été «légèrement blessé» en glissant sur des débris de l’accident. Une enquête a été ouverte, confiée au service central accidents de la préfecture de police et à l’IGPN.

Dans le vaste monde des vivants : le maire Wauquiez, dit « le sheriff »

Vendredi 5 septembre au soir, deux jeunes à scooter grillent un feu rouge dans le centre-ville du Puy-en-Velay (Haute-Loire). Le sang de Laurent Wauquiez ne fait qu’un tour. « Ils sont passés minimum à 70 km/h et pas loin d’une personne âgée qu’ils ont failli faucher », raconte au Progrès, mardi 9 septembre, le député-maire UMP de la ville, qui décide d’arrêter lui-même les contrevenants. Le premier édile est au volant de sa voiture. Le deux-roues manque de l’accrocher. Il décide de prendre le scooter en chasse et le rattrape. « Je mets alors la voiture en arrêt au milieu de la voie avec les warnings, je sors en courant, et alors qu’ils s’apprêtaient à griller l’autre feu rouge, j’en agrippe un par le col », poursuit l’élu. Le ton monte. Et redescend lorsque les deux jeunes reconnaissent le maire. Les deux adolescents ont été convoqués en mairie, samedi 6 septembre au matin. Ils doivent y revenir accompagnés de leurs parents, vendredi 12 septembre. « On leur a annoncé clairement la donne », assène Laurent Wauquiez. Le maire a l’intention de punir leur « comportement irresponsable » d’une « peine d’intérêt général au centre technique municipal « pendant un mois » dès « 6 heures du matin. » Laurent Wauquiez s’est également rapproché de Nicolas Sarkozy dans la perspective de 2017. Il veut être ministre de l’intérieur ?

pressenationale1-300x287 Revue de presse du funéraire du 11 septembre 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.