Revue de presse du funéraire du 16 septembre 2014

0
1049
presse papier
Presse papier en France

Mythomane

Alors que son come-back, sur les planches à Londres dans la pièce Speed-the-plow, est prévu pour le 24 septembre prochain, Lindsay Lohan se donne corps et âme pour en faire la promotion. Interrogée par le Telegraph, la star de 28 ans a déplacé le projecteur médiatique sur tout autre chose que son projet puisqu’elle a fait une révélation surprenante… En effet, Lilo affirme avoir été en contact avec la dépouille de Whitney Houston, contrainte de porter un sac mortuaire alors qu’elle effectuait une peine à la morgue de Los Angeles. D’octobre 2011 à mars 2012, Lindsay Lohan effectuait une peine imposée par la justice après avoir violé la probation sous laquelle elle avait été placée, à la morgue de Los Angeles. C’est à cette période que la chanteuse Whitney Houston trouvait la mort. Le corps de la chanteuse était ainsi arrivé à la morgue le 11 février et l’actrice prétend avoir été la seule personne présente à ce moment précis. « Personne n’a envie de bosser dans une morgue et de rouler un sac mortuaire pour Whitney Houston », a-t-elle confié. Problème, la starlette dirait n’importe quoi selon un membre des services funéraires de la ville. En effet, joint par TMZ, le bureau du coroner a tenu à dementir en expliquant que Whitney Houston n’était pas arrivée dans un sac mortuaire mais qu’elle avait transportée depuis l’hôtel Beverly Hilton, où elle a été retrouvée dans sa chambre après avoir succombé à un mélange fatal de produits stupéfiants, d’alcool et de médicaments, dans du plastique. En outre, en aucun cas les personnes condamnées par la justice n’ont accès aux dépouilles…

Boulette

Urban Outfitters se retrouve encore une fois dans une controverse après avoir mis en vente un chandail au goût douteux. Le détaillants est au centre d’une autre polémique après avoir ajouté à son catalogue un chandail «vintage» aux couleurs de Kent State University, mais avec ce qui a toutes les apparences de taches de sang. Plusieurs ont rapidement fait un lien entre le chandail et une fusillade qui avait éclaté à cet endroit en 1970, alors la Garde nationale de l’Ohio avait ouvert le feu dans une manifestation contre la guerre du Viêt Nam. Une fusillade qui avait fait quatre morts et neuf blessés. Avec toute cette «publicité», les stocks de ce chandail ont rapidement été épuisés.Dans sa déclaration officielle, Urban Outfitters a ajouté qu’il ne s’agit pas d’une imitation de tâches de sang. Il s’agirait simplement d’un effet de décoloration propre à cette collection de vêtements.

drone-300x168 Revue de presse du funéraire du 16 septembre 2014Grand n’importe quoi

Pepejin Bruins, un jeune Hollandais de 13 ans est tout simplement dévasté par la mort de son rat qui a du être euthanasié suite à un cancer. Alors pour garder l’animal près de lui, il a fait appel à Bart Jansen, connu pour avoir empaillé et transformé un chat en drone… Oui c’est spécial mais cela l’a rendu célèbre, tout le monde trouvant cette prouesse à la fois impressionnante techniquement et artistiquement (no comment). Il avait également fait un quadricoptère avec une autruche…bref c’est le meilleur dans le domaine quoi. Ratatouille (oui ce rat avait un prénom très original) a donc été transformé en flying mulot pour le plus grand bonheur de son propriétaire et de Bart qui ne compte pas s’arrêter là et prépare un requin volant…

selfie-cada-300x196 Revue de presse du funéraire du 16 septembre 2014Grand n’importe quoi, bis

Un fossoyeur a été suspendu pour s’être fait prendre en photo avec la dépouille d’un homme enterré depuis 23 ans. Le cliché a circulé sur les réseaux sociaux via Twitter. L’incident s’est produit à Guardamar del Segura (Espagne). Sur la photo, on voit le fossoyeur, vêtu de son polo de service, poser à côté du cadavre. L’autre homme est probablement le neveu par alliance du défunt. Le cliché a été pris par la nièce du mort. La dépouille avait été exhumée à la demande de la nièce qui souhaitait agrandir la tombe.

Terrorisme

Il faut refuser de regarder les images des mises à mort explique Vincent Magos dans Slate.fr : Ce n’est pas seulement une question de dignité des victimes ou de «jouer le jeu des djihadistes»: c’est qu’elles ne nous laissent psychiquement le choix qu’entre deux positions possibles, victime ou bourreau. C’est à lire ici.

Nouvelles des pros

2M Prestige propose des prestations funéraires aux professionnels du Nord-Pas de Calais
De la location de véhicules, de Personnel, de Matériel au transport à visage découvert courte et longue distance. 2M Prestige se caractérise par son expérience et son savoir faire qui en font un partenaire efficace et de qualité. Spécialiste du protocole de cérémonie et portage à l’épaule. Découvrez leur page Facebook ici.

Procès

Quatre ans et demi que la commune de La Faute-sur-Mer (Vendée) est meurtrie par le drame causé par la tempête Xynthia. Quatre ans et demi que les familles de victimes attendent un procès. Celui-ci s’ouvre ce lundi aux Sables d’Olonne. L’association des victimes d’inondation de La Faute-sur-mer (Avif) et son président, Renaud Pinoit, seront du côté des parties civiles. Ils accordent une interview à 20 minutes.fr à lire ici.

Juridique

La succession est assujettie à une fiscalité, et peut générer des droits de succession. Les droits de succession sont calculés sur la part nette, après déduction des dettes, que l’héritier recueille. Hubert Le Gall explique tout cela dans Le Progrès.fr, à lire ici.

Dégradations

Le fossoyeur du cimetière de Charleroi-Nord, installé à la rue du Presbytère, a constaté qu’une trentaine de sépultures de combattants inhumés sous la pelouse d’honneur avaient été délestées de leurs plaques nominatives en bronze, ce lundi matin. Selon la police locale de Charleroi, il ne s’agit pas d’un acte de destruction volontaire mais bien d’un vol de métaux. Plusieurs cimetières de la région de Charleroi ont d’ailleurs été visités par ce type de personnes au cours des derniers mois. Une enquête a été ouverte.

Bzzzz

Un essaim d’abeilles sauvages a envahi, vendredi, le village de Nabirguékaha, à six kilomètres de Ferkessédougou, au cours d’une cérémonie d’inhumation, chassant tous les habitants avant de prendre possession des lieux durant toute la journée, a appris l’AIP, dimanche, auprès de témoins de la scène. A la suite des piqûres, quelques personnes ont été admises à l’hôpital général de Ferkessédougou. Les dards d’abeilles sauvages peuvent être mortels quand les bestioles accèdent à certains orifices comme les narines, la gorge ou les oreilles, informe-t-on.

Vol de cadavres

Les pilleurs de sépulture se sont attaqués au caveau de la famille d’un ancien-ministre de la Transition à Ambohipiainana Ambohi­mangakely, à Madagascar. Venus sur les lieux vendredi, pour faire le constat avec des éléments de la brigade  de la gendarmerie à Ambohimangakely, les propriétaires de ce tombeau familial étaient médusés lorsqu’ils ont découvert que les vandales ont emporté une trentaine de corps dans la partie Sud du caveau. En revanche, ceux du Nord étaient tous à leurs places. Les ossements des beaux-parents de l’ancien membre de gouvernement, sont parmi ceux tombés entre les mains des voleurs.

Et dans le vaste monde des vivants

« Quand je m’ennuie, je bois. A part à quelques moments d’abstinences compulsives. Après une opération pour me placer un bypass et aussi à cause du cholestérol et d’autres trucs, je dois rester prudent ». La phrase est de Gérard Depardieu. Pour la première fois dans le mensuel So Film, l’acteur évoque son rapport à l’alcool. Et visiblement, il n’est pas comme tout le monde, ce dont la star a conscience. « De toute manière, je ne vais pas mourir. Pas maintenant. J’ai toujours de l’énergie (…) Mais si jamais je commence à boire, je ne bois pas comme une personne normale. Je peux prendre 12, 13, 14 bouteilles par jour » dit-il sans détour. « Les docteurs m’ont demandé de parler de ma consommation. Je leur ai dit : « on y arrive ». Cela commence à la maison, avec du champagne ou du vin rouge, avant 10h00. Puis encore du champagne. Puis du pastis, peut-être une demi-bouteille. Puis le repas, accompagné de deux bouteilles de vin. Dans l’après-midi, champagne, bière, et encore du pastis vers 17h00, pour finir la bouteille. Plus tard, de la vodka et/ou du whisky » raconte l’acteur. Et dans quel état finit-il après avoir bu une telle quantité ? « Je ne suis jamais totalement bourré, juste un peu emmerdeur. Tout ce dont vous avez besoin, c’est une sieste de 10 minutes, et voilà, un peu de vin rosé et tu te sens frais comme un gardon » poursuit-il. Depardieu a la santé.

pressenationale1-300x287 Revue de presse du funéraire du 16 septembre 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.