Revue de presse du funéraire du 18 août 2014

0
875
presse papier
Presse papier en France
presse-papier-300x224 Revue de presse du funéraire du 18 août 2014
Presse papier en France

Décès

Le chanteur Pierre Vassiliu, interprète du célèbre titre « Qui c’est celui-là ? », est décédé dimanche matin à l’âge de 76 ans, a annoncé sa fille à l’AFP. Il était atteint de la maladie de Parkinson depuis de nombreuses années, a indiqué Sophie Née, précisant que le chanteur s’est éteint « dans son sommeil » dans un établissement médical de Sète. Né en le 23 octobre 1937 d’un père d’origine roumaine et d’une mère originaire de la région de Tours, il se passionne pour les sports hippiques. Une passion qui va le mettre sur la route de Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, rencontre surprise à l’hippodrome de Tremblay. Ces derniers le pousseront à se lancer dans la chanson, son autre hobby. En 1962, suite à son succès grâce à la chanson « Armand », il fait la première partie du groupe The Beatles à l’Olympia. Son plus grand tube « Qui c’est celui-là », sorti en 1973, se vend à 300.000 exemplaires.

La célèbre animatrice radio Ménie Grégoire est décédée dans la nuit de vendredi à samedi à Tours au lendemain de son 95e anniversaire, a annoncé une de ses filles. Marie Grégoire, dite Ménie et surnommée « la Dame de coeur », est considérée comme la pionnière de la confidence sur les ondes. Au cours de ses émissions sur RTL, Allô Ménie ou Responsabilité sexuelle, elle a dialogué durant quinze ans (1967-1981) avec des centaines de milliers d’auditeurs, et surtout d’auditrices, notamment sur leurs problèmes sexuels peu abordés à l’époque. Elle fut ensuite éditorialiste du mensuel « Marie-Claire », à RTL (1980-86) et « France-Soir » (1986-99), animatrice sur FR3 (1984), et collaboratrice à Radio Bleue. Elle est l’auteur d’une vingtaine de livres, dont « Les Cris de la vie » (1971), la trilogie « Les dames de la Loire » (2001). Veuve de Roger Grégoire, ancien président de section au Conseil d’Etat, elle a trois filles.

Polémique

Nicole Boucheton, vice-présidente de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) et atteinte d’un cancer en phase terminale, a « dû s’exiler en Suisse pour mourir dans la dignité ». Dans un texte posthume, elle explique les raisons de son exil et regrette que François Hollande n’ait « toujours pas tenu sa promesse 21 » sur « l’assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité ». Ouest-France aurait refusé de publier l’avis de décès de Nicole Boucheton, qui dans une lettre explique avoir été contrainte de partir en Suisse pour mourir dignement. Une décision « scandaleuse », pour Jean-luc Romero président de l’association ADMD, qui va « saisir le Défenseur des droits », c’est ce qu’il a annoncé hier soir surt RTL

Pratique

Les heures qui suivent le décès d’un proche sont particulièrement difficiles à vivre. Au chagrin s’ajoute la nécessité de prendre les dispositions pour organiser les funérailles, remplir toute une série de démarches concernant l’administration communale, la banque, la mutuelle, la compagnie d’assurance… et enfin la succession. Solidaris-Mutualité socialiste vient de réactualiser sa brochure intitulée «Un décès: quelles démarches?». Soit une cinquantaine de pages, réparties en quatre chapitres, au fil desquelles on apprend dans le détail les différentes démarches à entreprendre. Un guide chronologique qui va du décès à la succession en passant par les funérailles et les multiples formalités à remplir auprès des différents organismes qui balisent notre existence. Une brochure pour nos voisins Belges, à télécharger sur ce site.

Et dans le vaste monde des vivants

La nuit de samedi à dimanche, lors d’un banal contrôle routier sur la commune d’Espeluche (Sud Drôme), les gendarmes ont présenté l’éthylotest à une conductrice. Celle-ci s’y est prêtée sans faire de problème, c’est là que son passager a fait un esclandre. Visiblement très éméché, il a copieusement insulté les gendarmes, n’hésitant pas à joindre le geste à la parole. Les militaires l’ont conduit à la brigade la plus proche, c’est là qu’ils ont découvert avec surprise que l’homme était maire d’un village de Basse-Normandie. Bel exemple de l’édile.

pressenationale3-300x287 Revue de presse du funéraire du 18 août 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.