Revue de presse du funéraire du 19 août 2014

0
663
presse papier
Presse papier en France
presse-papier-300x224 Revue de presse du funéraire du 19 août 2014
Presse papier en France

Parkinson

Le chanteur Pierre Vassiliu, interprète du tube des années 70 « Qui c’est celui là », est décédé ce dimanche 17 août dans la matinée. Selon sa fille qui a annoncé la nouvelle aux médias, son père a trouvé la mort « dans son sommeil » dans l’établissement de soin de Sète où il séjournait depuis plus de 3 ans. L’artiste souffrait de la maladie de Parkinson depuis 2006. L’acteur Robin Williams, qui s’est suicidé quelque jours plus tôt, était lui aussi atteint de cette maladie. Décrite pour la première fois en 1817 par un médecin anglais qui lui a donné son nom, la maladie de Parkinson est une affection dégénérative du système nerveux central. Elle se caractérise par la disparition progressive de cellules nerveuses situées dans le cerveau. Ces cellules sont impliquées dans le contrôle de la précision et de la fluidité des mouvements en sécrétant une substance appelée dopamine. Lorsque plus de 50 % de ces cellules ont disparu, les symptômes caractéristiques de la maladie de Parkinson apparaissent. S’ils varient d’une personne à l’autre, les signes de la maladie se traduisent le plus souvent par des tremblements, une rigidité musculaire et un ralentissement des mouvements. Plusieurs troubles physiques et psychologiques interviennent lorsque le stade de la pathologie est avancé : changement d’élocution, difficultés pour avaler, pertes d’équilibre, anxiété, dépression… En France, plus de 150 000 personnes sont atteintes par la maladie de Parkinson. Elle touche la plupart du temps des personnes des deux sexes de plus de 55 ans. « Cependant, elle atteint aussi parfois des personnes plus jeunes », indique l’association France Parkinson sur son site internet. Cette dernière estime à 15 % le nombre de patients atteints âgés de moins de 45 ans.
Les hommes sont légèrement plus touchés que les femmes. La maladie de Parkinson est au second rang des maladies neuro-dégénératives après la maladie d’Alzheimer. Sa prévalence est de l’ordre de 150000 en France et son incidence d’environ 15 sur 100 000 habitants par an.

Lire aussi :  ENAMEF, Salon de la mort, cimetière... L’actualité du mercredi 20 juin 2018

Obsèques

Les funérailles de l’acteur américain Robin Williams, décédé la semaine dernière, risquent d’être perturbées par des extrémistes religieux issus de la Westboro Baptist Church. L’organisation religieuse américaine, établie au Kansas et notamment reconnue pour ses positions radicales contre l’homosexualité, a indiqué sur son compte Twitter qu’elle «espère pouvoir prêcher» près des lieux de la cérémonie. L’épouse du défunt acteur, Susan Schneider, a l’intention de tenir des funérailles intimes réservées aux amis et à la famille du disparu, dans la région de San Francisco, en Californie, selon le journal The Telegraph. Le moment et l’emplacement de la cérémonie ne sont pas connus. La Westboro Baptist Church a publié plusieurs messages haineux à l’endroit de Robin Williams, la semaine dernière, après son décès survenu lundi. Sans étayer son propos, le groupe a accusé le défunt de «s’être moqué de Dieu et d’avoir fait la promotion du péché» et d’avoir «encouragé la débauche et l’hédonisme». La Westboro Baptist Church a l’habitude d’aller faire du piquetage lors de funérailles. Ses membres ont entre autres perturbé de nombreuses funérailles de militaires américains tués en Afghanistan et en Irak, puisque selon leur croyance, l’armée est peuplée d’homosexuels.

Emeutes raciales

Il étaient plusieurs centaines à se presser dimanche après midi à l’intérieur et à l’extérieur de l’église Greater Grace Church , dans le nord-est de Ferguson, pour rendre hommage à Michael Brown. Mais huit jours après la mort de l’adolescent noir, abattu par un policier blanc dans cette petite ville du Missouri, en périphérie de Saint-Louis, tous ceux qui s’étaient rassemblés exprimaient la même colère, le même désarroi. «Pourquoi ne sait-on toujours pas ce qui s’est passé ?»  demande Jenna, qui n’a pas pu entrer et s’est approchée du camion de la station de radio locale pour écouter les intervenants à la tribune, «comment voulez-vous que les gens ne soient pas au bord de la crise de nerfs ?». Loin de calmer les esprits, la divulgation vendredi d’une vidéo par la police montrant un adolescent noir ressemblant à Michael Brown bousculant le patron d’une épicerie pour partir avec des cigarillos non payés, n’a fait que réactiver les passions. «C’est un scandale de procéder comme cela», assure un homme assis au fond de la salle. «Ils le tuent et ensuite ils veulent salir sa mémoire. On ne peut pas accepter cela. Ce sont des méthodes qui sont inqualifiables.»

Lire aussi :  Funexia, cimetière, Services Funéraires - Ville de Paris… L’actualité du 26 juin 2018

Epidémie

Rien ne distingue Kailahun d’autres bourgades commerçantes de Sierra Leone. Rien, sinon la dizaine de barrages à franchir pour y accéder, depuis la mise en quarantaine du coeur de la « zone contaminée » par l’épidémie d’Ebola, l’équivalent biologique d’une zone irradiée. Reportage de Jeune Afrique à lire ici.

pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 19 août 2014
Revue de presse

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here