Revue de presse du funéraire du 19 octobre 2015

0
147
Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.
Dans La Provence.com – l’embaumeur plantait du sang dans son jardin

Depuis hier, les gendarmes de la brigade de Châteaurenard se retrouvent confrontés à une enquête pour le moins inhabituelle. L’affaire a débuté en début d’après-midi, lorsqu’un monsieur s’est présenté à la gendarmerie dans le but, expliquait-il, de dénoncer des pratiques, selon lui tout à fait illégales. En l’occurrence celles d’un embaumeur qui professe dans un village proche, en matière de gestion du sang des corps qu’il se trouve amené à traiter. Les détails de cette affaire sont à lire ici.

Dans Le Plus Nouvel Obs – légendes urbaines

« Un homme de 50 ans se réveille à la morgue ». C’est ainsi que les journaux ont relayé l’information. Une formulation cavalière puisque ce sont les brancardiers qui transportaient le malheureux vers la chambre mortuaire qui, alertés par un bruit de souffle, ont fait demi-tour. Ce genre d’erreur médicale peut-elle arriver en France ? Certainement pas, affirme Emilie Vallée, agent de chambre mortuaire. Une vidéo à voir ici.

Dans Dhnet.be Belgique – des pompes funèbres rappelées à l’ordre

Deux sociétés de pompes funèbres ont été rappelées il y a quelques mois à l’ordre par l’échevine en charge de la gestion des cimetières de Tournai, Laetitia Liénard (PS). Le problème : elles décidaient elles-mêmes du moment de l’inhumation. Un article à lire ici.

Dans La Depeche.fr – jugement à Foix du directeur d’AFC funéraire

Après avoir défrayé la chronique montalbanaise au début de l’année 2012, Bruno Novarino, directeur d’ACF Funéraire et gérant des crématoriums de Montauban et Pamiers agite aujourd’hui la chronique ariégeoise. M. Novarino a en effet comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Foix suite à la plainte de la petite- fille d’une défunte. Celle-ci avait découvert dans l’urne funéraire résultant de la crémation de son aïeule, des pièces métalliques qui n’auraient jamais dû s’y trouver. Un article à lire ici.

Sur Radio Canada – à la découverte d’un salon funéraire

Une visite pour le moins particulière avait lieu à Gatineau, dimanche. La Coopérative funéraire de l’Outaouais ouvrait ses portes au grand public. Un article à lire ici.

Dans La Depeche.fr – un peu de précipitation

Un SDF est pris de malaise dans la rue à Castelnaudary. Tout prête à croire qu’il s’agit de Martial Swolarski. Et c’est le début d’une serie de malentendus qui vont conduire à l’organisation d’obsèques pour une personne bien vivante. Un article à lire ici.

Dans Ouest-France – une tombe en hommage

Aurélie Bénéteau aurait eu 33 ans cette année. Elle a été tuée en 2006. Une association porte son nom. Elle rendait hommage à cette professeure de danse pleine de vie, ce dimanche. Un article à lire ici.

Dans Gala – discours royal pour les endeuillés

Child Berea­ve­ment UK (CBUK), une asso­cia­tion cari­ta­tive crée par la prin­cesse Diana pour venir en aide aux familles touchées par le deuil, fêtait cette semaine sa 21e année d’exis­tence. À cette occa­sion, son fils le prince William a prononcé un discours touchant sur l’impor­tance de CBUK, qu’il a notam­ment réali­sée lors du décès de sa mère. Un article à lire ici.

Dans Gala – Boulette d’Halloween

Si les blagues sont légion lors d’Halloween, l’appel à l’aide passé depuis Chillicothe, une petite ville de l’Etat de l’Ohio, était lui bien réel. Mardi matin, les policiers ont découvert le corps d’une femme, pendu à une grille telle une décoration morbide. Un groupe d’ouvriers, qui pensait à première vue qu’il s’agissait d’une farce, avait pu en s’approchant constaté qu’il s’agissait d’un véritable cadavre. Plusieurs riverains avaient pensé que le corps était juste une décoration. Donnie Cochenour Jr, âgé de 27 ans, soupçonné d’avoir tué la jeune femme a été arrêté dans la soirée de mardi dans une chambre d’hôtel.

Dans Starafrica – corps abandonnés

Quelque 150 corps abandonnés depuis plusieurs mois à l’hôpital Laquintinie (Central) de Douala pourraient être inhumés dans les fosses communes la semaine prochaine, a appris samedi APA auprès des responsables de cette institution hospitalière. Depuis quelque temps, les dirigeants de cet hôpital multiplient des communiqués, appelant des proches de ces personnes décédées à venir retirer les corps au plus tard en début de semaine prochaine, faute de quoi, ils seront remis au service municipal des pompes funèbres pour inhumation. Selon des sources proches du dossier, la plupart des corps abandonnés dans cette morgue sont des bandits, victimes de la justice populaire, mais aussi, des accidentés ainsi que des corps abandonnés « faute d’argent » pour leurs proches de les retirer.

La revue de presse des pompes funèbres vous est offerte par FAPE obsèques
Spécialiste de la prévoyance funéraire depuis plus de 20 ans, FAPE Obsèques est partenaire de plus de 2 000 entreprises de Pompes Funèbres. FAPE Obsèques est distributeur et gestionnaire exclusif des contrats prévoyance obsèques Generali. Generali est au service de plus de 30 millions de clients.

presse-papier-300x224 Revue de presse du funéraire du 19 octobre 2015
Presse papier en France

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.