Revue de presse du funéraire du 19 septembre 2014

0
1084
presse papier
Presse papier en France

Le mort vivant en cavale

Pas d’inquiétude, pas de zombis ici, mais un escroc qui a eu l’idée de se faire passer pour mort afin d’échapper à une peine de prison. Il faut dire qu’à 26 ans, il en est à sa 29éme condamnation, ce n’est pas un débutant. Ouest-France a révélé l’information ici, le décryptage de Funéraire Info ici.

Catastrophe

Le déluge a viré au drame. Le bilan des autorités était lourd jeudi soir concernant les intempéries qui frappent depuis mercredi le sud de la France. Quatre personnes ont perdu la vie dans le département de l’Hérault, alors que la veille, une femme s’était noyée dans l’Aveyron.  Au cœur de la tourmente, Lamalou-les-Bains, commune proche de Béziers, dont le camping a été littéralement dévasté par les flots de la rivière voisine. Cette dernière s’est transformée en véritable torrent suite à la rupture d’un embâcle, obstacle végétal destiné à contenir l’eau. Avec pour conséquence de voir des vagues de plusieurs mètres emporter caravanes et camping-cars. Jeudi en cours de journée, l’heure était à l’accalmie dans la région, mais les prévisions de Météo-France laissaient craindre d’autres difficultés dans la soirée : des orages étaient en effet prévus dans l’Hérault et le Gard, tous deux placés en vigilance orange jusqu’à vendredi matin au minimum.

Acharnement thérapeutique ? La délivrance de Titouan

L’arrêt des soins au petit Titouan, né grand prématuré le 31 août dernier, a été décidé par le CHU de Poitiers. Cette décision et ses modalités ont été prise  »en associant la famille », a indiqué l’hôpital. Depuis plusieurs jours, les parents du bébé s’opposaient à ce qu’ils considéraient comme de  »l’acharnement thérapeutique ».

Accident à l’étranger

En Lot-et-Garonne, Marie Dupont, s’emploie à rapatrier le corps de son fils décédé en Australie. Elle cherche aussi à aider le meilleur ami de Kevin, tenu pour responsable de l’accident par la justice. Nous vous en avions déjà parlé hier, le point ici.

Nouvelles des pros

2PFC, toujours en recherche d’innovation dans le funéraire, présente sa dernière innovation : le monument cinéraire en ardoise. Un matériau différent pour les monuments, plus étanche que le granit, à découvrir sur le site de 2PFC.

2PFC-Monument-Ardoise-300x264 Revue de presse du funéraire du 19 septembre 2014

Enfance maltraitée

Une collecte est organisée en Vendée en faveur d’Angèle, la fillette de 4 ans décédée début septembre après avoir été torturée par sa mère et le compagnon de celle-ci, afin de lui offrir une pierre tombale, a-t-on appris jeudi auprès de l’organisatrice. Les obsèques de l’enfant ont eu lieu le 13 septembre en Charente-Maritime, où réside son père. «Il n’y a pas de pierre tombale, pas de lieu de recueillement pour la petite», se désole Sandra Jacquet, gérante d’un café à la Mothe-Achard, commune voisine du hameau où était installée la famille, à une vingtaine de kilomètres de La Roche-sur-Yon. «Avec la torture, la courte vie qu’elle a connue, elle a besoin de quelque chose de digne, de beau», ajoute celle qui est à l’origine de la collecte. Lancée vendredi, l’initiative a déjà permis de réunir environ 1.000 euros, selon Mme Jacquet. Quelques jours après la découverte du corps de la fillette, victime de tortures répétées, sa mère, qui a reconnu l’avoir étranglée, et son compagnon ont été mis en examen pour actes de torture ou de barbarie, et placés en détention provisoire.

Lire aussi :  Premier monument funéraire 100% imprimé en 3D… L’actualité du 27 juin 2018

Archéologie

Un couple de squelettes vieux de 700 ans a été retrouvé main dans la main dans le petit village de Hallaton dans le centre de l’Angleterre. Ce sont des archéologues de l’université de Leicester qui ont découvert l’intégralité de leurs ossements.

o-SQUELETTES-570-225x300 Revue de presse du funéraire du 19 septembre 2014

Arnaque à la mort

En relevant ses mails, Viviane est tombée sur un appel au secours de sa nièce en voyage en Grèce. Une arnaque qui l’a chamboulée… « Mes neveux voyagent souvent. Aussi, bien qu’étonnée qu’ils s’adressent à moi, depuis la Grèce, dans deux premiers courriels, j’ai répondu ». Ces deux messages évoquent un « accident », une « situation grave »… Cela reste vague, mais c’est assez pour intriguer la Tourangelle. D’autant que le couple demande de l’aide. « A la lecture du troisième message, j’ai été effondrée d’apprendre le décès de mon neveu si brutalement. » Le courriel donne en effet plus de détails : « Jacques est décédé ce matin à la clinique Holispout de Grèce. La nuit dernière, nous avons malheureusement été victimes d’un grave accident de la route, Jacques a été évacué en urgence dans un état grave […] On vient de m’annoncer qu’il n’avait pas survécu… » Et la fameuse nièce de réclamer l’envoi de 2.450 € « pour régler les frais et les charges » et d’insister sur « l’urgence de la situation »… Ce n’est que le quatrième mail qui expliquera – une fois l’interlocuteur ferré – la marche à suivre pour envoyer l’argent sous forme d’un mandat. « J’ai demandé conseil à une amie, qui a confirmé mes doutes sur une arnaque possible… J’ai donc osé téléphoner à ma nièce (sur son fixe) et j’ai appris que son mari était… bien vivant ! Miracle ! Ils n’avaient même jamais quitté la France à ce moment-là. » Viviane se réjouit que l’histoire se soit finalement bien terminée. Mais elle a mis du temps à s’en remettre. « J’ai prévenu la gendarmerie qui m’a répondu que rien ne pouvait être fait, car il est impossible de remonter à la source… »

Lire aussi :  Certificat de décès, crématorium, exhumation sauvage… L’actualité du 28 juin 2018

L’avenir du cimetière

Notre rapport à la mort change. De plus en plus de personnes choisissent désormais l’incinération, pour elles ou pour leurs proches. Julien Damon, Professeur associé à Sciences Po, donne dans Slate sa vision du cimetière de demain et sa nécessaire évolution. A lire ici.

Dans le vaste monde des vivants

François Hollande a manié tantôt l’humour, tantôt la gravité lors de sa quatrième conférence de presse à l’Elysée jeudi après-midi. Mais cela n’a pas suffi à convaincre la presse. En effet, ce vendredi matin, les journaux restent dubitatifs sur l’argumentaire du président de la République. Beaucoup estiment qu’il a constaté ses échecs et qu’il ne propose pas vraiment de solution. « Que penser de ce troublant constat, établi par l’homme qui conduit le destin du pays, sinon qu’il sonne comme un terrible aveu d’impuissance? » écrit Paul-Henri du Limbert dans Le Figaro. Les éditorialistes n’ont donc pas été rassurés. Le chef de l’Etat s’est surtout borné à établir des constats notamment au moment de sa nouvelle anaphore commencée par « c’est pas facile ». Ce n’est surtout pas facile d’avoir de nouvelles idées pour redresser le pays, souligne la presse. « Une analyse qui se veut juste, convaincante mais quasiment un aveu d’échec » dit Philippe Marcacci dans L’Est républicain.

pressenationale1-300x287 Revue de presse du funéraire du 19 septembre 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.