Revue de presse du funéraire du 20 avril 2017

0
69

Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Dans Le Huffington Post – Décès de Jean-Luc Duez

Jean-Luc Duez, alias « Shakyamuni », est décédé le 16 avril dernier à l’âge de 67 ans. Il était connu pour ses inscriptions du mot « Amour » sur les trottoirs parisiens. Né à Roubaix, Jean-Luc Duez a étudié aux Beaux-Arts de Tourcoing. D’abord spécialisé dans la publicité c’est après une rupture amoureuse qu’il commença son art en 2001. C’est en 2003 que Libération découvre l’identité du mystérieux tagueur. Le journaliste décrit Jean-Luc Duez comme ceci: « Il a 54 ans, un nez en chou-fleur, des cheveux gris sale. Il s’appelle Jean-Luc Duez, c’est une grande tige jamais complètement dépliée qui frôle les plafonds et s’emmêle aux poteaux. Il se lève au milieu d’une phrase pour aller taguer une table, dit qu’il connaît Bouddha, scanne tous azimuts de ses grands yeux pâles, crie très fort ‘Bonjour Messieurs Dames’ quand il rentre dans un café. Il est fou: il fallait s’y attendre. »

Dans Le Figaro – Trois morts dans des manifestations au Venezuela

Un des principaux responsables du pouvoir vénézuélien a affirmé mercredi qu’un militaire, membre de la Garde nationale du Venezuela, avait été tué par des manifestants de l’opposition. Un adolescent est décédé de ses blessures après avoir été touché à la tête par les tirs d’un groupe d’inconnus à moto qui visaient un rassemblement d’opposants à San Bernardino, dans le nord-ouest de Caracas. Une jeune femme de 23 ans a, elle aussi, « reçu un tir dans la tête » à San Cristobal, dans l’ouest du Venezuela. Un article à lire ici.

Lire aussi :  Revue de presse du funéraire du 30 mai 2017

Dans La Voix du Nord – 37 urnes dégradées à Ronchin

Il y a quelques jours, Mehdi Leclercq a reçu une lettre de la municipalité. En l’ouvrant, il a découvert que plusieurs cases du columbarium de Ronchin ont été vandalisées. Dont celles de ses grands-parents. Un événement traumatisant pour le jeune homme. Un article à lire ici.

Dans l’Express – Baisse du nombre de décès d’enfants dans les piscines

Chaque jour entre juin et septembre 2015, plus de trois personnes sont mortes en moyenne par noyade, selon Santé publique France. Un article à lire ici.

Dans Mashable France 24 – Un gros mensonge pour une mort paisible

Michael Garland Elliott est décédé le 6 avril 2017, après qu’on lui eut dit un dernier petit mensonge, libérateur. « Donald Trump a été destitué. » Voilà les derniers mots qu’a entendu cet homme de 75 ans résidant dans l’Oregon, aux États-Unis, avant de s’éteindre. Michael Elliott était journaliste. Il détestait vraiment le président des États-Unis, au point de ne plus pouvoir écrire publiquement sur le nouveau président américain. Un article à lire ici.

La revue de presse vous est offerte par Lost Funéraire

L’organisation des funérailles reste une étape pénible et douloureuse que l’on souhaite écourter sans pour autant la négliger. Soucieux de simplifier cette démarche aux familles, Lost Funéraire propose des formules et prestations simplifiées tout en assurant une qualité de service et toute l’attention nécessaire à l’organisation d’obsèques. De vrais professionnels formés suivant des méthodes exclusives certifiées Lost Funéraire.

presse-papier-300x225 Revue de presse du funéraire du 20 avril 2017
Presse papier en France

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here