Revue de presse du funéraire du 23 juillet 2014

0
613
presse papier
Presse papier en France
presse-papier-300x224 Revue de presse du funéraire du 23 juillet 2014
Presse papier en France

Drame

Quatre enfants âgés d’une dizaine d’années et deux adultes ont été tués mardi 22 juillet dans l’après-midi et cinq autres personnes blessées, dans une collision frontale entre un minibus et un poids lourd sur une route départementale près de Troyes (Aube). Le minibus, un Renault Trafic avec neuf personnes à bord – sept enfants de 10 à 12 ans membres d’une association sportive de Nangis (Seine-et-Marne), une animatrice et le conducteur -, a heurté de plein fouet un poids lourd roulant en sens inverse sur la départementale 619, près de la commune de Courteranges (Aube). Il s’agit d’un des accidents les plus graves de véhicules transportant des enfants depuis le drame de Beaune (Côte d’Or) en 1982 : 53 personnes, dont 44 enfants, avaient péri dans l’incendie du car qui les emmenait en colonie de vacances après une collision avec plusieurs véhicules sur l’A6.

Décès animalier

La girafe Ghonda du parc Bellewaerde est morte lundi inopinément à l’âge de 8 ans, a annoncé le parc d’attraction yprois mardi. Les causes du décès ne sont pas connues et font l’objet d’examens en ce moment à l’Université de Gand. Ghonda, qui se trouvait depuis 2008 à Bellewaerde, a été trouvée couchée au cours de la journée de lundi, ce qui n’est pas normal pour une girafe. Il est rapidement apparu que l’animal était tombé et s’était sectionné muscles et ligaments des pattes arrières. La girafe n’était plus capable de se lever, ni seule, ni avec l’aide des soigneurs. L’animal était à ce point épuisé qu’il a fallu l’euthanasier. Un accident cérébral est sans doute à l’origine de la chute mais l’autopsie doit encore le démontrer. « C’est un coup dur pour Bellewaerde. Ghonda était un animal doux et affecteux », explique-t-on chez Bellewaerde. Le décès de cette femelle est également une mauvaise nouvelle pour le programme de reproduction des girafes de Rothschild, dont il ne reste plus que 650 individus vivant à l’état sauvage. « Ghonda n’avait pas encore eu de petits ici mais c’est quand même un coup dur pour notre programme de reproduction. Nous devrons tenter de faire venir une autre girafe désormais », conclut-on chez Bellewaerde.

Lire aussi :  Exorcisme, Funécap,…au menu du réveil funéraire du jeudi 1 février 2018

Ben voyons

Le vol MH 17, détruit dans l’espace aérien ukrainien, a probablement été abattu « par erreur », le 17 juillet, par des séparatistes prorusses, selon des hauts responsables des services de renseignement américains. « L’explication la plus plausible, c’est qu’il s’agit d’une erreur » et que le missile a été tiré « par un équipage mal entraîné », alors que le système utilisé – une batterie de missiles sol-air de fabrication russe « Buk » – demande un certain savoir-faire et de l’entraînement, a déclaré un haut responsable du renseignement américain qui a requis l’anonymat. Rappelons que ce sont exactement les même services qui avaient produit les preuves des armes de destruction massive en Irak.

Service virtuel funèbre

Préparer sa fin de vie… numérique. C’est le créneau qu’a décidé d’exploiter la branche japonaise de Yahoo !. Le géant du net propose à ses utilisateurs, , contre un abonnement de 1,80 dollars par mois, de les aider à planifier non seulement leurs funérailles classiques, en lien avec une grande société de pompes funèbres, mais aussi leur enterrement digital. Concrètement, avec le service baptisé Ending (« fin » en anglais), vous confiez à un proche un code qu’il doit activer à votre disparition. Le service se charge ensuite de prévenir par un mail que vous avez rédigé 200 de vos contacts. Un mémorial en ligne est également ouvert, où il sera possible de laisser des messages. Enfin, tous les documents (photos, vidéos) stockés en ligne et que vous souhaitez voir disparaître seront supprimé. Un service qui n’est pour le moment disponible qu’au Japon.

Et dans le vaste monde des vivants

130 000 millions d’euros ont été retirés par des détenteurs du livret A au mois de juin selon des données récentes publiées par la Caisse des dépôts ce mardi. A titre de comparaison, en mai, 90 millions d’euros avaient été retirés par les Français. Au premier semestre 2014, la collecte nette sur ce produit d’épargne a atteint 2,28 milliards, un niveau très inférieur comparé à celui enregistré en 2013, qui était de 15,15 milliards d’euros. En revanche, sur le livret de développement durable, le montant des dépôts a dépassé de 60 millions d’euros celui des retraits en juin. Le livret A ne serait donc plus attractif aux yeux des Français. Son taux de rémunération se situe à son plus bas niveau depuis sa création en 1818, et il devrait atteindre 1% par an à partir du 1er août prochain, au lieu de 1,25% aujourd’hui. Un changement de rémunération qui s’effectuera également pour le livret de développement durable. En cause : la situation économique actuelle défavorable et l’inflation qui a atteint 0,5% entre juin 2013 et juin 2014.

Lire aussi :  Enfant de 12 ans héros, messages après la mort...au menu du réveil funéraire du vendredi 9 février 2018
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 23 juillet 2014
Revue de presse

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here