Revue de presse du funéraire du 26 juillet 2013

0
319
pressenationale Revue de presse du funéraire du 26 juillet 2013
Revue de presse

Décès

L’actrice Bernadette Lafont est décédée à 74 ans, elle avait été hospitalisée lundi après un malaise, alors qu’elle se trouvait au centre hélio-marin du Grau-du-Roi (Gard), puis prise en charge par les pompiers puis le Samu et transférée par hélicoptère au CHU de Nîmes. Elle était née le 28 octobre 1938 à Nîmes. L’actrice avait été révélée en 1958 par François Truffaut (Les Mistons) puis dans des films de Claude Chabrol (Le beau Serge, Les bonnes femmes, L’inspecteur Lavardin) ou encore dans ceux de Jean Eustache (La maman et la putain) ou plus récemment, Claude Miller (L’effrontée).

Science

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, c’est que votre mort sera plus lente que prévue. La bonne, c’est que la science pourrait bien vous aider à vous en sortir. Revenons à la mauvaise. Des chercheurs américains ont découvert comment la mort se propageait dans l’organisme. Et ce n’est pas vraiment rassurant: elle se développe lentement comme une longue vague progressive où les cellules meurent les unes après les autres. Autrement dit, votre corps meurt à petit feu au lieu de s’éteindre subitement nous apprend cette étude repérée par News Discovery vient d’être publiée dans la revue Plos Biology. La bonne nouvelle en revanche nous permet d’être plus optimiste. Dans certains cas, les scientifiques sont capables de vous réanimer. Une mauvaise blague? Non, puisque ces chercheurs pensent être en mesure de stopper le mécanisme biologique qui nous entraîne inexorablement vers la mort. (Huffington Post)

Boulette

La mésaventure vécue par la famille d’une défunte ne fait vraiment rire personne dans le village de Templeuve, où l’histoire fait grand bruit. L’incinération de la personne décédée, Marthe Gaillet, était programmée, mardi à 13 heures, au crématorium des Blancs Arbres à Hacquegnies. Il avait ensuite été convenu avec la société des pompes funèbres choisie pour ces funérailles que les proches viennent assister, dès 15h30, à la dispersion de cendres au cimetière de Templeuve. Or, une fois sur place, c’est la stupéfaction pour la famille de la défunte, pour qui la situation est pourtant déjà suffisamment pénible. En effet, le fossoyeur communal, le seul habilité à répandre les cendres de l’urne funéraire sur la pelouse de dispersion, brille par son absence. Il apparaît pourtant que tous les documents administratifs relatifs à la demande de mobilisation d’un membre du personnel communal ont bien été remis par l’entreprise de pompes funèbres. On peut aisément le comprendre, la famille endeuillée par la disparition de Mme Gaillet se dit particulièrement révoltée de ce manque de respect le plus total. « Je trouve cela absolument scandaleux car on n’a pas à faire attendre une famille déjà assez attristée par la perte d’un proche. Un délai d’attente de 45 minutes durant lequel nous avons dû patienter devant l’entrée du cimetière qui, soit dit en passant, est un véritable dépotoir», nous explique, quelque peu échaudé, Claude Mexence (la défunte était la tante de son épouse). Finalement, au gré de multiples coups de téléphone passés à la Ville ainsi qu’au chef de district, un fossoyeur est arrivé en catastrophe pour procéder à la cérémonie. Mais le mal est fait pour la famille, qui pointe un manque de communication criant de la Ville de Tournai. (L’aAvenir.net)

Imbécile

William Cantrell, un habitant du Tennessee âgé de 28 ans, arrêté pour vol aggravé la semaine dernière s’était emparé d’un drôle de butin, nous rapporte 20 minutes. Le jeune homme se serait introduit dans la maison de son voisin pour y voler une console Xbox et une petit boite qui contenait les cendres de la mère du voisin. « William pensait que c’était de la drogue. Il a cru avoir trouvé une boîte pleine de cocaïne », a indiqué à la presse la grand-mère du voleur. Bonne nouvelle toutefois : l’urne n’a pas été profanée et a pu être rendue à la famille. (Le Dauphiné.com)

 ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 26 juillet 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.