Revue de presse du funéraire du 27 mai 2013

0
300
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 27 mai 2013
Revue de presse

Décès

Le moniteur de ski de Michel Blanc dans Les Bronzés font du ski, Fernand Bonnevie, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l’âge de 98 ans à Val-d’Isère (Savoie), a-t-on appris auprès de sa famille, confirmant une information du Dauphiné libéré. Fernand Bonnevie, auteur de la célèbre réplique du « planter de bâton » adressée à Jean-Claude Dusse (Michel Blanc) dans le film réalisé par Patrice Leconte, est décédé à son domicile de Val-d’Isère, station dont il fut l’un des trois premiers moniteurs de ski. Le vieil homme évoquait encore régulièrement avec « amusement » les scènes du film qui l’ont rendu célèbre avec ses nombreux descendants, a raconté l’une de ses belles-filles, Denise Bonnevie. Fernand Bonnevie, qui n’a jamais quitté son village, a donné des cours de ski jusqu’à l’âge de 80 ans, notamment à ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, a précisé Mme Bonnevie. Il sera crématisé mardi à Val-d’Isère.

Nouvelles des crématoriums

Vingt ans et une activité grandissante. Voilà le profil du crématorium de Notre-Dame-de-Sanilhac, en Dordogne, géré en délégation de service public par Sylvette, Christian et Georges Virgo. À l’occasion de cet anniversaire, les entrepreneurs organisent une journée « portes ouvertes », samedi 1er et dimanche 2 juin. Une initiative « plutôt originale, voire intrigante dans un tel lieu » dixit nos confrères de Sud Ouest. Pas tant que cela, juste une bonne initiative.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : partout en Normandie, la part de la crémation dans les funérailles augmente. Or, c’est le seul équipement disponible dans le Calvados. Ouvert en 1987, il présente aujourd’hui « quelques insuffisances », selon Jacky Toullier, maire-adjoint chargé des affaires funéraires. La salle de cérémonie ne propose par exemple que 70 places assises. Le bâtiment d’une superficie totale de 407 m2 ne dispose aussi que d’un seul accès. Face à cette situation, les responsables du crématorium devaient réagir. « Les familles qui entrent croisent aujourd’hui celles qui sortent. Le projet d’extension prévoit une entrée et une sortie bien distinctes », indique Patrick Pierson, directeur de l’établissement. Une nouvelle salle de cérémonies de 150 places, un salon des retrouvailles et d’autres équipements, pour un total de 300 mètres carrés, vont être ajoutés.

Lire aussi :  Homophobie, cimetière, école pompes funèbres... L’actualité du 19 juin 2018

Mystère

Un monument en marbre soigneusement posé sur des rondins de bois, un socle en béton flambant neuf, de la terre fraîchement remuée : le spectacle que Pascal Tisserand a découvert en venant se recueillir sur la tombe de son père, Georges, décédé en 1997 et inhumé au cimetière de la Queue-en-Brie, l’a profondément bouleversé. Après enquête auprès de sa famille, personne n’a demandé d’intervention sur la tombe du père. L’homme a déposé plainte auprès du tribunal de Créteil, pour savoir ce qui s’est passé.

Hommage

Comme chaque dernier dimanche de mai, le Memorial day s’est déroulé au cimetière américain de Colleville-sur-Mer. Cette cérémonie, suivie par près de 800 personnes, en présence des autorités civiles et militaires, françaises et américaines, rend hommage à tous les soldats américains morts dans les conflits et notamment ceux qui reposent ici après le Débarquement il y a bientôt 69 ans. Une cérémonie moins fastueuse que les années précédentes mais où l’émotion est toujours palpable.

Et dans le vaste monde des vivants

C’est officiel, les chiffres sont incontestables, les coupables identifiés, et même si il fait scandale, au moins, il ne suscite pas la polémique : le printemps est le plus froid depuis 1987. Quoique, l’on peut soupçonner un complot : la Bretagne, injustement réputée pour son mauvais temps, est la région qui s’en sort le mieux. Pendant qu’on se chauffe en terrasse à Landerneau, on pousse le chauffage à Paris et on grelotte à Cannes.

 ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 27 mai 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here