Revue de presse du funéraire du 29 janvier 2015

0
298

Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Décès d’Yves Chauvin dans le Huffington Post

La France perd un chimiste d’exception. Lauréat du prix Nobel 2005, Yves Chauvin est décédé à l’âge de 84 ans. C’est François Hollande qui en a fait l’annonce, mercredi 28 janvier.

Natif de Belgique, Yves Chauvin avait fait une grande partie de sa carrière à l’Institut français du pétrole où il avait mené nombre de travaux dans le domaine et de la catalyse et plus généralement sur les transformations chimiques.

La mise à jour de la métathèse avait permis la mise au point de certains médicaments, contre le Sida notamment mais aussi de nouveaux matériaux pour construire des ballons. Et surtout, elle avait permis de se passer du pétrole pour fabriquer des matières plastiques.

Décès de Ward Swingle dans Funéraire Info

Une mort discrète (à Eastbourne, Angleterre), à l’image d’une carrière discrète mise au service du groupe : l’Américain Ward Swingle a succombé la semaine dernière, âgé de 87 ans. Avec les ensembles vocaux Double Six, puis Swingle Singers, il a joué avec plus grands musiciens.

Michel Legrand, Glenn Gould, Yehudi Menuhin, Leonard Bernstein, Ella Fitzgerald, Duke Ellington… Tous ont croisé la route de cet arrangeur qui réécrivait autant le jazz que Jean Sebastien Bach. « Il fait swinguer Bach », disait-on de lui dans les années 60, alors que les Swingle Singers décrochaient deux Grammy Awards avec leurs adaptations du compositeur.

Dossier sensible dans Funéraire Info

Pablo Neruda, 69 ans, est mort en septembre 1973, douze jours après le coup d’état militaire du général Pinochet. Cancer ? Empoisonnement ? Le poète est un tel symbole antifasciste au Chili que le pays ne supporte pas de ne pas savoir. Déjà exhumé en 2013, le corps va subir de nouvelles expertises.

Etude funéraire dans Funéraire Info

Lentement mais sûrement, les choses bougent dans les services funéraires, PRECEPTA vient de publier une étude approfondie, après plusieurs mois d’enquêtes, sous le titre : « Les services funéraires à l’horizon 2017 – Quelle stratégie pour relancer l’activité et redresser les marges ? » une étude à découvrir ici.

[quote_box_center]

La revue de presse vous est offerte par ADDAMAS prévoyance
ADDAMAS s’appuie sur le savoir-faire de ses partenaires funéraires. Leur professionnalisme, cultivé quotidiennement auprès des familles, en fait les interlocuteurs légitimes et privilégiés pour la souscription d’un contrat obsèques.

[/quote_box_center]

 

Fin de vie dans Libération

Avec sa proposition de loi sur le suicide assisté, Véronique Massonneau veut provoquer pour pousser le débat. Tous les détails dans Libération, ici.

Cambriolage dans JSL Bresse

Dans la nuit de mardi à mercredi, le magasin des pompes funèbres Briquet, à Cuiseaux, a fait l’objet d’un cambriolage. « Ils ont défoncé la vitre antieffraction de la porte d’entrée, témoigne le gérant, Jean-Charles Briquet. Ils ont pris le fond de caisse et cassé les meubles fermés à clé. Ils cherchaient de l’argent. » Si aucun objet n’a été dérobé, « des statuts en bronze ont été abîmées », décrit le marbrier, installé rue du Donchoir, sur la zone artisanale La Charbonnière.

Pompes funèbres en chanson dans L’Avenir.net

Pantalon trois-quart déchiré, chaussure de plage, guitare en bandoulière. C’est très décontracté que Samuel De Noose s’est présenté devant le jury de The Voice Belgique, mardi soir, lors de la deuxième émission des auditions à l’aveugle. Sa reprise teintée de swing de No Diggity d’Ed Sheeran, a mis les quatre membres du jury d’accord.

Quand il ne gratte pas sa guitare, Samuel travaille. Son job: croque-mort. «Les gens ont toujours tendance à faire une drôle de tête quand je leur dis mais c’est un très beau métier. Le tout est de prendre le recul nécessaire. Les jeunes devraient s’y intéresser davantage parce que la profession est en pénurie.»

Après avoir atteint l’épreuve du Théâtre, à Paris, lors de sa participation à la Nouvelle Star 2013, Samuel a donc choisi The Voice pour se faire un nom.

Juridique dans La Gazette.fr

Existe-t-il une réglementation spécifique pour la création par une commune d’un site cinéraire ? Réponse et textes à lire ici.

Pardon dans L’Obs

Malika, ancienne aide-soignante : « Je demande pardon » C’est à lire dans l’Obs, une confession qui fait réfléchir.

Deuil outre mer dans Clicanoo

Patrick Karam, président du Conseil Représentatif des Français d’Outre-Mer (CREFOM) se félicite de la mise en oeuvre du dispositif social d’aide régionale à la mobilité des Franciliens touchés par le deuil et désireux d’enterrer un parent (ascendant ou descendant) en outre-mer.

En effet, les membres de la Commission permanente du Conseil Régional d’Ile-de-France voteront jeudi 29 janvier 2015 une enveloppe de 50.000 euros destinée à financer en Outre-Mer une aide à la mobilité sous condition de ressource pour l’année 2015 qui pourrait bénéficier à plus de 600 franciliens.

Chat d’outre tombe sur M6 actualités

Il y a onze jours de cela, Ellis Hutson, un Américain, a retrouvé son chat Bart gisant dans une rue de Tampa (Floride), après avoir été renversé par une voiture. L’animal ne respirait plus. Ne pouvant pas se résoudre à enterrer le félin, son propriétaire âgé de 52 ans a demandé à son voisin, Dave, de déposer son corps au bord de la route, et de creuser une tombe de fortune. Ce qu’il a fait.

Mais voilà, le 21 janvier dernier un chat a miaulé à la porte de Dusty Albritton, un autre habitant du quartier, pour demander de la nourriture. « Au départ, j’ai été très surpris », a raconté Dusty au Tampa Bay Times. « Tout ce que je sais c’est que ce chat était mort ». Mâchoire cassée et oeil endommage… Bart était mal en point.

Prévenu, Ellis n’a pas su quoi faire dans un premier temps. « C’était dur à croire ». « Je n’ai jamais rien vu de pareil avant », a expliqué le propriétaire du félin. Il s’est empressé d’emmener son animal chez le vétérinaire.

Comme il ne pouvait pas payer l’intervention chirurgicale d’un montant de 885 euros, une association animalière a mis la main à la poche pour sauver Bart.

Grâce à cette opération de la dernière chance, l’animal devrait être sur pattes d’ici six semaines.

pressenationale1 Revue de presse du funéraire du 29 janvier 2015

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.