Revue de presse du funéraire du 3 mars 2016

0
115
revue de presse pompes funèbres

Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Sur France Bleu – Lenteur administrative

En mai 2011, un septuagénaire est admis à l’hôpital de Pontivy. Ses proches apprendront son décès le mercredi matin, alors que l’homme est mort… le lundi soir ! La famille a saisi le Tribunal administratif. Un article à lire ici.

Dans Funéraire Info – La créatine aurait tué Jonah Lomu ?

L’ancien ailier des All Blacks, ancien coéquipier de Jonah Lomu, Joeli Vidiri, qui souffre aujourd’hui de la même maladie rénale que la légende néo-zélandaise, décédé à cause d’un arrêt cardiaque en novembre dernier, a fait une confidence tonitruante au Telegraph sur le lien entre ses ennuis de santé et la prise de créatine dans les années 90, en assurant que la cause de la mort de Jonah Lomu, le 18 novembre dernier pourrait venir de la créatine directement. Pour en savoir plus.

Dans la Voix du Nord – Coup de foudre

Mercredi 2 mars, alors qu’un office allait débuter pour un enterrement, la foudre s’est abattue violemment sur le clocher de l’église du hameau de Rincq, à Aire-sur-la-Lys. Les fidèles ont été choqués par la violence de la déflagration et beaucoup ont été examinés par le SMUR. Un article à lire ici.

Dans l’Express – Reconnaissance historique

Pour la première fois, relève L’Opinion, deux citoyens français se sont vus reconnaître la qualité de « mort en déportation » du fait de l’occupation japonaise en Indochine et non de l’occupation nazie en Europe. Un article à lire ici.

Dans Ouest France – Découverte de corps

C’est un drame de la solitude qui s’est produit à Dinan, ces derniers jours. Lundi, le corps d’un homme de 44 ans a été retrouvé dans un logement social de la cité Lécuyer. Le décès remontait à quelques jours. Alertés par les aboiements de deux chiens, des voisins ont appelé le service d’astreinte de la ville. Par une fenêtre laissée ouverte, le chef de la police municipale, accompagné des gendarmes et des pompiers, est entré dans le domicile, situé au rez-de-chaussée. Très rapidement, ils ont retrouvé le corps du locataire, mort brutalement. Emus par cette disparition, des Dinannais ont décidé d’organiser une cagnotte pour aider au financement des obsèques. « Pour ne pas que son départ reste inaperçu », expliquent-ils.

Dans Paris Match – Omar Sy victime d’un canular

Mardi soir, alors qu’une rumeur avait été lancée sur Twitter annonçant la mort d’Omar Sy, le comédien a décidé d’y répondre avec tout l’humour qu’on lui connaît. C’est à lire ici.

Dans le Monde Blogs – Le coffre fort était vide

Marcel X a souscrit un contrat de coffre-fort auprès de la Caisse régionale de crédit agricole Sud Rhône-Alpes, en 1997. Lorsque Marcel décède, le 20 août 2000, son fils, Michel, renvoie la clé à la banque. La suite de cette histoire est à lire ici.

Sur Yagg – Mariage pour tous post mortem

En Australie, la question du mariage pour tous n’est toujours pas réglée. Lara Ryan a raconté ce qu’elle a vécu au moment du décès de la femme avec qui elle vivait depuis dix ans et avec qui elle avait fondé une famille. Un article à lire ici.

Dans Ouest France – Rebondissement bolivien

Le président de la Bolivie, Evo Morales, vient d’apprendre qu’un de ses fils, qu’il croyait mort depuis 2007, serait en fait vivant. Un article à lire ici.

La revue de presse des pompes funèbres vous est offerte par Pilato France

Corbillards Pilato – Tradition Art technologie au plus haut niveau. Depuis 1963, les corbillards Pilato offrent le plus haut niveau d’excellence et d’ergonomie. Pilato est devenu la référence de la limousine funéraire en proposant des véhicules à la finition parfaite sur des bases fiables de constructeurs éprouvés.

presse-papier-300x225 Revue de presse du funéraire du 3 mars 2016
Presse papier en France

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.