Revue de presse du funéraire du 4 novembre 2014

0
595
presse papier
Presse papier en France

Emploi

La Société FUNERAL FRANCE DIFFUSION EXPRESS, recherche commerciaux indépendants pour la France; pour la diffusion de Cercueils + Accessoires et des Monuments Funéraires et Articles Funéraires en Granit. Rémunération Très Intéressante et Permanente sur toutes les ventes à venir sur le portefeuille clients développés. Tel 06 28 34 36 14 Demandez Mr COLLOMP

Question de priorité

C’est en pleine cérémonie des Britannia Awards, au beau milieu d’un discours suivant la remise de son prix de l’artiste britannique de l’année, qu’Emma Watson a choisi de rendre un hommage tout particulier… à son hamster. L’héroïne de la franchise Harry Potter avait décidé de remercier la famille cinéma suite à cette récompense honorant une belle année pour la jeune star. « Pour illustrer mes propos, je voudrais vous raconter une histoire qui remonte au tournage du premier volet de Harry Potter. A cet époque, mon hamster Millie, qui m’accompagnait partout, a été victime d’une crise cardiaque. Malheureusement, il n’a pas survécu. Les décorateurs ont décidé de lui fabriquer un minuscule cercueil. Il y avait du velours à l’intérieur et même une plaque en argent avec le nom de Millie gravé dessus… Ce que j’essaie de vous dire c’est que vous êtes tous très importants pour moi ». Déclenchant une belle salve d’applaudissements après ce tendre hommage, Em’ a conclut : « Repose en paix Millie, celui-là je te le dédie ! »

Crise du logement inversée

Dans la Feuille officielle (FO) du 15 août dernier, la ville de Bulle publiait un avis par lequel elle annonçait vouloir supprimer de son cimetière de Champ-Francey pas moins de 66 tombes parvenues à échéance. Un tel avis, c’est le signe évident que le cimetière de Bulle déborde.
Eh bien non, il n’en est rien! Bien au contraire. «N’allez surtout pas croire que le cimetière de Bulle est plein», avertit Catherine Doutaz, responsable de l’administration des cimetières à la commune. S’il s’agit bien d’une question de place, c’est surtout celle, parfois béante, qui sépare les rares tombes encore présentes dans certains des vingt carrés que compte le cimetière de Bulle. La «faute», si l’on peut dire, au nombre croissant d’incinérations, un procédé devenu la règle.

Un jour votre tour ?

C’est un peu effrayant, très glauque… Mais la nouvelle application Deadline vous permet désormais de savoir quand vous allez mourir. Et cela, grâce aux informations que vous lui confiez. L’outil enregistre des informations comme votre hauteur, votre pression artérielle, surveille votre sommeil et le nombre de pas que vous faites dans une journée. Bref, rassemble et utilise les données de vos applications Santé pour ensuite les traduire en un décompte numérique des jours et heures qu’il vous reste à vivre. Une «deadline» qui peut être affichée dans vos notifications. Un compte à rebours numérique, édité le jour d’Halloween qui, selon ses développeurs, devrait pousser les utilisateurs «en danger de mort» à changer leurs habitudes, bouger plus et manger mieux… Ainsi, si vous indiquez avoir mangé des légumes, vous être couchés plus tôt ou avoir ajouté quelques kilomètres à votre marche quotidienne, l’application rajoute quelques heures à votre horloge vitale.

Lire aussi :  Incendie PFG, visage du funéraire, Aurore Bergé…l’actualité du 20 avril 2018

Enquête

Qu’il est encombrant ce héros ! Toujours populaire, mais si peu exemplaire… Marco Pantani, vainqueur du Tour d’Italie puis du Tour de France en 1998, retrouvé mort –officiellement d’une overdose de cocaïne – dans une chambre d’un motel de Rimini le 14 février 2004, n’est pas facile à faire entrer dans le Panthéon du sport italien. D’un côté, le panache, la générosité, les démarrages fulgurants dans les cols, les bouquets de fleurs ; de l’autre, une exclusion pour dopage dans le Giro 1999, une addiction à la drogue, une fin triste et solitaire le jour de la Saint-Valentin. Le Monde mène une enquête sur sa mort (article payant)

Cimetière Mexicain

Un cimetière a pris vie à Metepec, au Mexique, le samedi 1er novembre, alors que le pays se souvenait des défunts. Des centaines de personnes ont allumé des bougies en hommage à leurs proches disparus. Ce jour, qui coïncide avec la fête catholique de la Toussaint, est l’une des traditions les plus fortement ancrées dans le pays. C’est à voir sur Euronews.

Cimetières en beauté

« Ce qu’il y a de plus beau dans les cimetières, ce sont les mauvaises herbes » disait le peintre Picabia. En regardant les photos qui suivent, vous ne pourrez pas être tout à fait d’accord avec lui. Des allées pavées du Père Lachaise aux majestueux et géants arbres du cimetière d’Okunion au Japon en passant par le cimetière sous-marin de Floride et celui désordonné de Prague, une seule envie, aller s’y promener maintenant. En ce jour de la Toussaint, le Huffington Post a sélectionné pour vous quelques merveilles que l’Homme a construites pour honorer la mémoire de ses ancêtres. Avec ou sans bouquet de chrysanthèmes, la promenade commence ici.

Lire aussi :  Lion Cecil, Funérarium Gramat, ..au menu du réveil funéraire du vendredi 9 mars 2018

Entraide

Samedi, 10 h 40. Alain Portallier gare sa Mégane sombre devant le cimetière de Saint-Igny-de-Roche. Il contourne la voiture pour aider Denise, Chauffaillonne de 92 ans appuyée sur une canne, à en descendre. Puis il empoigne à l’arrière le pot de petits chrysanthèmes jaunes que Denise vient d’acheter. Et en lui donnant le bras, il aide la nonagénaire à monter l’entrée du cimetière en pente raide. C’est plus loin, dans une contre-allée à gauche, que la vieille dame a enterré son mari il y a 25 ans. Là qu’Alain déballe et pose les fleurs et Denise se recueille quelques instants. Elle ne peut pas tenir debout très longtemps… La scène est un classique de la Toussaint en France ? À un détail près : Alain Portallier est chauffeur de taxi, basé à Saint-Maurice-lès-Châteauneuf. Et pour la Toussaint, il offre la course aux gens qui n’ont ni les voisins ni les moyens de se déplacer. « Vous savez, en immeuble, nous les vieux, on nous laisse un peu dans notre coin… », dit Denise qui n’a pas osé solliciter des habitants de son HLM. Ni ses enfants, trop éloignés. L’an dernier, faute de connaître Alain, la tombe de son époux s’est passée de fleurs. Alain ne vérifie évidemment pas les revenus de ses clients. « À la campagne, on sait comment vivent les autres… »

Et dans le vaste monde des vivants

A quoi pensent les femmes, le matin, en se rasant? Elles pensent -c’est vrai au moins pour une partie d’entre elles, qu’il est grand temps de cesser de les prendre pour des pigeonnes. Et grâce au collectif féministe Georgette Sand, elles viennent de remporter une première bataille en portant sur la place publique ce qu’il est désormais convenu d’appeler « le scandale de la taxe rose ».  La taxe rose est une bizarrerie tarifaire en vertu de laquelle un article estampillé « pour femmes », comme par exemple un rasoir jetable standard, mais de couleur rose, coûte souvent plus cher que son équivalent masculin, pourtant identique en tous points, la couleur chair en moins. Le gouvernement promet une enquête. La valeur du rose s’effondre à la bourse de Londres.

pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 4 novembre 2014
Revue de presse

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here