Revue de presse du funéraire du 6 février 2014

0
430
Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Mort de Charlie Sifford, mentor de Tiger Woods dans Puer People

C’était le mentor de Tiger Woods… Premier golfeur noir à évoluer sur le circuit professionnel PGA, Charlie Sifford est mort à l’âge de 92 ans, dans la soirée de mardi (3 février) et un mois après avoir été hospitalisé pour une attaque cardiaque. C’est la Professional Golfers’ Association qui a annoncé la triste nouvelle, au lendemain d’un décès qui bouleverse évidemment son digne héritier Tiger Woods…

Né en 1922 à Charlotte (Caroline du Nord), Charlie Sifford fait ses premiers pas sur le green en tant que caddy, à 13 ans. Après avoir servi dans l’armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale, il devient le premier golfeur professionnel noir en 1960.

Charlie Sifford avait gagné le Greater Hartford Open (1967), le Los Angeles Open (1969), et le Senior PGA Championship (1975). Premier golfeur noir à entrer au Hall of Fame, il fut honoré par Barack Obama, qui lui a remis la médaille présidentielle de la liberté l’année dernière.

Poilus immobiles dans le Courrier Picard

La réunion s’est déroulée en toute discrétion lundi 24 novembre 2014. Le sort des poilus de Caix, enterrés dans des caveaux privés, était examiné de près par les services de l’État, à la sous-préfecture de Péronne. L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) et le Souvenir français étaient présents.

La conclusion a été publiée dans un e-mail, mercredi 4 février au soir, par le sous-préfet de Péronne, Joël Dubreuil : «  Les conditions n’étant pas réunies, il n’est légalement pas possible de procéder à l’exhumation de ces quatre soldats morts pour la France  » pour les transférer des caveaux privés où ils reposent depuis près d’un siècle vers le carré militaire du cimetière. Un transfert qui avait été demandé par Daniel Greu, généalogiste amateur.

La revue de presse du funéraire vous est offerte par Pascal Leclerc
Une marque funéraire militante au service des familles. L’écoute, la disponibilité et le conseil sont les valeurs essentielles pour accompagner les familles. Les représentants de la marque POMPES FUNEBRES Pascal LECLERC s’efforcent d’offrir des obsèques dignes et de qualité à des tarifs respectueux.

Boulette Belge dans Le Monde

L’intéressée n’a pas dû en rire : dans un faire-part de remerciement tiré à quelques centaines d’exemplaires, le palais du Belvédère, à Laeken, a remercié les personnes qui s’étaient manifestées pour le décès de la reine Paola. Or, celle-ci est toujours bien vivante… Les services du palais, résidence de l’ex-roi des Belges, Albert II, et de son épouse ont confondu le prénom de celle-ci et celui de la reine Fabiola, sa belle-sœur, décédée en décembre 2014 à l’âge de 86 ans.

Médication à vie et mort dans Le Figaro

Une personne sur trois accepterait de vivre moins longtemps si cela lui permettait de ne pas avoir à prendre un traitement médical à vie, révèle une récente étude. Chiffres et analyses dans Le Figaro, ici.

Ebola, suite et pas fin dans Jim.fr

Genève, le jeudi 5 février 2015 – Sur le front d’Ebola tout au moins, le mois de janvier avait été une période marquée par l’optimisme. Tandis que passaient les semaines, le nombre de nouveaux cas recensés ne cessait de diminuer. Les dernières informations étaient des plus rassurantes : moins de cinq cas avaient été déplorés au Liberia, une chute si forte qu’on ne trouvait même plus assez de patients pour participer aux essais cliniques récemment lancés !

Pourtant, l’ensemble des spécialistes appelaient à la prudence face à cette décrue. Les chiffres publiés hier par l’Organisation mondiale de la Santé leur ont hélas donné raison.  Dans les trois pays concernés par l’épidémie, une hausse du nombre de cas a été constatée au cours de la dernière semaine de janvier. La hausse est la plus forte en Sierra Leone avec quinze cas supplémentaires (80 contre 65), tandis que la Guinée enregistre neuf malades de plus (39 contre 30) et le Libéria cinq contaminations, contre quatre la semaine précédente. Les experts de l’OMS ont pu identifier que les rites funéraires sont encore et toujours en cause dans cette nouvelle hausse.

Méditation sur FranceTV Info

Son cœur ne bat certainement pas, mais les bouddhistes estiment qu’il n’est « pas mort ». Un moine momifié depuis environ 200 ans a été découvert, assis en position du lotus, en Mongolie. Des religieux estiment qu’il est en état de « tukdam », une profonde transe méditative, extrêmement rare, rapporte le Siberian Times (en anglais), lundi 2 février.

Pour les experts bouddhistes, ce moine bicentenaire, dont l’identité est encore inconnue, est « à une marche de devenir Bouddha« . « Si une personne est capable de rester en état de tukdam pendant plus de trois semaines, son corps rétrécit progressivement et à la fin, il ne reste que ses cheveux, ses ongles et ses vêtements », explique Barry Kerzin, médecin proche du Dalaï Lama.

Complexe cryogénique dans Métro

Le complexe funéraire Magnus Poirier est le seul à offrir l’option de la cryogénisation au Québec et souhaite éventuellement étendre ce service à travers l’ensemble du Canada.

«Avec l’évolution des tendances, les gens regardent vers d’autres modes de disposition et la cryogénisation en fait partie. »

C’est à lire dans Métro, ici.

pressenationale2-300x287 Revue de presse du funéraire du 6 février 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.