Revue de presse du funéraire du 9 septembre 2014

0
664

Décès

Le journaliste et diplomate Roger Auque, 58 ans, est décédé lundi, a annoncé son entourage à l’AFP. Il fut pris en otage au Liban en 1987 pendant plus d’un an. Nommé ambassadeur de France en Érythrée, de décembre 2009 à juillet 2012, Roger Auque avait dû rentrer en France après un accident de santé. Il souffrait d’une tumeur au cerveau. Son nom était réapparu récemment quand, selon un livre de Christine Clerc et L’Express, il était présenté comme le père biologique de la députée d’extrème droite Marion Maréchal-Le Pen.

La chanteuse Simone Sherise Battle a été retrouvée morte vendredi à son domicile de Los Angeles, en Californie. Il y a trois ans, la jeune Californienne avait été en finale de X Factor avant de se faire éliminer dès le premier prime. Depuis 2013, elle faisait partie d’un girls band, le groupe G.R.L.

Succession ou non ?

C’est peut-être la fin d’une institution vieille de plusieurs siècles. Le Dalaï Lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, a estimé dans un entretien à la presse allemande, dimanche 7 septembre, qu’il n’avait pas besoin de successeur. Ce n’est pas la première fois que le Dalaï Lama bouscule la tradition. En 2011, il avait déjà annoncé qu’il procéderait à une réévaluation de l’institution avant de décider si elle devrait ou non continuer à exister. Il avait également, une fois installé le gouvernement tibétain en exil, fait élire un Premier ministre, dans une tentative de démocratiser l’institution théocratique. Enfin, il avait renoncé à son rôle politique de chef du mouvement. Et dans son entretien au journal allemand Welt am Sonntag, le prix Nobel de la paix explique que c’est justement ce rôle politique qui était la principale raison d’être de l’existence du Dalaï Lama. Il s’interroge donc sur la validité de cette institution désormais vieille de 450 ans. Les déclarations de Tenzin Gyatso, 14e du titre, interviennent dans un contexte de désespoir croissant au Tibet où les immolations se poursuivent face à la répression accrue du gouvernement chinois. Sur la scène internationale enfin, le Dalaï Lama est de plus en plus marginalisé. Dernier exemple en date : l’Afrique du Sud vient de lui refuser un visa pour ne pas mécontenter Pékin.

Mère indigne

Les médias russes la surnomment « La maman monstre ». Alyona Ipatova, 19 ans, a été condamnée par le tribunal de Saint-Pétersbourg à dix ans de travaux forcés pour avoir laissé sa petite fille de 5 mois mourir de faim, rapporte le Mirror. L’accusée a admis avoir laissé sa petite fille seule dans son appartement durant… quatorze jours. Et si elle s’est absentée si longtemps, c’était tout simplement pour aller faire la fête. Quand elle est revenue chez elle après deux semaines, il était bien sûr trop tard pour sa petite fille, dont elle a trouvé le corps sans vie. A son procès, la jeune femme a exprimé des regrets : « Je regrette ce que j’ai fait. Je n’ai pas voulu que ça arrive. Je réalise ce que j’ai fait ». Son avocat a assuré qu’elle avait demandé au père de l’enfant de venir la surveiller. Tout en reconnaissant que même quand celui-ci n’était pas disponible, il arrivait à la mère de laisser son enfant mais qu’elle rentrait d’habitude au petit matin. Ignorant les arguments de la défense, qui plaidait une négligence ayant entraîné la mort, le tribunal a condamné la jeune femme pour « meurtre sur mineur avec cruauté ».

Hommage canin

Les chiens sont de précieux auxiliaire des forces de l’ordre.Souvent ils risquent leur vue pour sauver celle des humains ou pour appréhender des délinquants . Le chien K9 prénommé Kye de la police municipale de la ville de Oklahoma City aux USA a été poignardé à mort le 24 août lors d’une intervention contre un cambrioleur ; ce dernier  a été ensuite abattu par le sergent Stark , le compagnon du chien Kye. La vidéo de ses funérailles officielles, à voir.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.