Revue de presse du funéraire et des pompes funèbres du 30 octobre 2014

0
635
revue de presse
Une aventure numérique avec Funéraire-Info

Des articles, des boulettes, du bon et du moins bon, à la veille de la Toussaint 2014. C’est la revue de presse des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatos sur funéraire-info!

Il est partout

« Mes sincères condoléances » : le livre de Guillaume Bailly ne laisse pas de marbre. L’ex croque-mort y aligne dix ans d’anecdotes, drôles ou édifiantes, jamais irrévérencieuses pour les défunts et pas toujours glorieuses pour les vivants. Guillaume Bailly, aujourd’hui journaliste à Funéraire info (revue professionnelle), est passé de l’autre côté en se lançant dans l’écriture. Télé, Radio, AFP, Article, des journalistes du monde entier le contacte…

« Un verre ça va, 56 verres bonjour les dégâts » à lire dans le Dauphiné
Les faits ont eu lieu à Clermont-Ferrand, le week-end dernier. Un homme de 57 ans est décédé suite à une absorption massive d’alcool. Il a participé à un concours de « shooters » et a bu 56 verres à la chaîne, dans un bar. Ces concours consistent à boire le plus de petits cocktails d’alcool possible, vodka, rhum ou whisky…

La Toussaint est la fête de tous les saints et le 2 novembre est lui le jour des morts

Sur TF1, mauvaise cachette!
Un juge d’instruction parisien vient de renvoyer un homme de 25 ans devant les assises pour meurtre, et des membres de sa famille devant un tribunal correctionnel pour « usage de faux » et « faux témoignage ». Pendant près d’un an, ces derniers ont fait croire à la mort de leur protégé, soupçonné d’avoir tué son ami d’enfance.
20 minutes

Nantes: Le cimetière Miséricorde, le «Père Lachaise nantais»
Découverte du cimetière le plus illustre de la ville, en raison de ses défunts célèbres et de ses magnifiques monuments funéraires…

Lire aussi :  Les 510 morts de la rue…l’actualité du jeudi 5 avril 2018

Pontivy. Des tombes légères qu’on soulève d’une main, sur Ouest-France
Imaginez des pierres tombales si légères, qu’on peut les soulever d’une main. Ils ont été inventés par Alain Olivo, responsable de la société AO Composite, à Baud, près de Pontivy.
L’idée a germé il y a deux ans, quand un gérant de pompes funèbres, tourmenté par les difficultés à faire circuler des engins de levage dans les cimetières, lui a demandé s’il était possible de réaliser une dalle funéraire plate et surtout la moins lourde possible. « Je me suis dit pourquoi ne pas créer un monument complet, en résine ? », raconte l’entrepreneur.

« Tout augmente ma bonne dame, tout augmente ! Regardez, même le prix des obsèques !»

Le brûlot de la Toussaint

Selon l’UFC-Que Choisir, les tarifs pratiqués peuvent également considérablement varier d’un opérateur à l’autre, de 1347 euros à plus de 6649 euros.
C’est le prix total des obsèques, hors caveau et concession, selon une enquête de l’UFC-que-choisir. Ce coût s’élevait à 3098 en 2011, « soit une augmentation de 8,18%, plus du double de l’inflation sur la période », constate l’association de consommateurs, qui a envoyé en mai-juin des enquêteurs anonymes dans 818 magasins funéraires.
Selon l’UFC-Que Choisir, les tarifs pratiqués peuvent également considérablement varier d’un opérateur à l’autre, de 1347 euros à plus de 6649 euros. Pour l’association, « ce grand écart tarifaire est dû non seulement à un florilège de prestations ‘non obligatoires’ mais aussi à des opérations aux prix disproportionnés ». Ainsi la prise en charge des démarches administratives peut varier de 40 à 482 euros, et celle pour les soins de conservation oscille entre 53 et 534 euros.

Lire aussi :  La morgue, ce lieu qui est passé de l'exposition à l'invisible

Dans son étude, l’UFC note également que malgré l’entrée en vigueur en 2010 d’un arrêté fixant un modèle de devis obligatoire, beaucoup de consommateurs restent mal informés par les entreprises de pompes funèbres quant au coût des prestations.
Par ailleurs, l’UFC constate que la crémation « contrairement à une idée reçue (…) ne constitue pas une solution plus économique que l’inhumation ». Les devis moyens pour l’incinération se montent à 3.609 euros, soit 8% plus chers que ceux de l’inhumation.

Mais pourquoi les obsèques ne sont pas gratuites ?

OUPS, boulette
Elle tombe par hasard sur une photo d’elle dans un magasin de pompes funèbres, c’est dans Metro
Une journaliste de passage à Paris a découvert dans la vitrine d’une boutique de pompes funèbres sa photo, imprimée en 3D. Elle raconte sa découverte sur son blog de Rue89.
Elle a découvert posé sur une pierre tombale dans une boutique de pompes funèbres, votre visage incrusté dans un cube de plexiglas. Le portrait surmonte deux dates : 1945-2009. Cette histoire invraisemblable est pourtant bien arrivée à Hélène Crié-Wiesner, une journaliste française, basée aux Etats-Unis.
La vendeuse accepte de retirer l’objet de la vitrine et lui donne les coordonnées de l’entreprise qui leur a fourni ce modèle de démonstration. Une jeune entreprise, nommée BLM et basée en Lorraine.

Et dans le monde des vivants, un soldat Français est mort au Mali
Thomas Dupuy, 32 ans, sergent-chef du Commando parachutiste de l’air no 10 basé à Orléans (centre), est tombé «au combat tôt mercredi matin» dans l’Adrar des Ifoghas «dans le cadre d’une mission particulièrement périlleuse qui a atteint ses objectifs», a annoncé la présidence française dans un communiqué.

presse-en-ligne-2.0 Revue de presse du funéraire et des pompes funèbres du 30 octobre 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here