Revue de presse du funéraire et du vaste monde, 30 août 2013

0
306
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire et du vaste monde, 30 août 2013
Revue de presse

Profanation, interpellation

Soixante-huit tombes du cimetière communal de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) ont été retrouvées profanées mardi matin par les employés municipaux, nous apprenait le Parisien, que nous citions dans notre revue de presse mercredi. Bonne nouvelle, l’auteur des faits a été arrêté, nous apprend aujourd’hui le Parisien, à nouveau. L’homme a été identifié grâce aux caméras de vidéosurveillance. La police n’a eu aucun mal à l’interpeller : l’individu était déjà en garde à vue dans leurs locaux pour un autre délit. Il n’a pas pu expliquer les motivations de son geste.

Un trésor dans votre maison ?

Étrange découverte à La Chapelle-Saint-Jean, près d’Hautefort. Suzan et David Trevett viennent de s’installer dans le hameau de Chanteranne, après avoir vécu durant dix-huit ans en Bergeracois. Une jolie maison ancienne, avec dépendances. Depuis juin, ils ont commencé à inventorier tout ce que les précédents occupants ont laissé sur la propriété, avant d’y aménager un gîte. C’est là qu’ils ont découvert une urne funéraire, au nom de Marcel Dufils (1931-2001) venant du crématorium de Notre-Dame-de-Sanilhac. Il ne s’agit pas des cendres d’un parent des anciens propriétaires, et les Trevett n’ont trouvé aucune famille Dufils dans un rayon de plusieurs kilomètres alentour. Ils ont fait chou blanc aussi auprès de la mairie du village de La Chapelle-Saint-Jean. Suzan et David Trevett continuent leurs recherches, pour restituer l’urne et les cendres qu’elle abrite à la famille du défunt Marcel Dufils. (Sud Ouest)

Nouvelles des cimetières

Pendant l’été, des rénovations sur le cimetière principal d’Argentan ont été réalisées. Des projets, prévus de longues dates sont aussi en voie d’exécution. Le point dans Le Journal de L’Orne.

Lire aussi :  ENAMEF, Salon de la mort, cimetière... L’actualité du mercredi 20 juin 2018

De l’art ou du cochon ?

Une galerie d’art privée s’est installée à Berlin dans un ancien crématorium, et doit ouvrir ses portes au public le 21 septembre prochain. Le galeriste autrichien Patrick Ebensperger, anciennement installé à Graz, en Autriche, a choisi ce lieu insolite dont il a fait rénover 1.000 mètres carrés pour y installer ses oeuvres d’art contemporain. Selon lui, le lieu interpelle les visiteurs. « L’inconvénient, c’est qu’on est souvent interrogé sur la fonction d’origine, un peu sacrée. Et cet aspect là fait beaucoup parler. Mais je ne sais pas si c’est uniquement un inconvénient, car c’est aussi un thème très significatif. Il y a beaucoup à dire », a-t-il expliqué. (20 minutes)

L’amour, toujours

Fred Stobaugh ne s’attendait probablement pas à un tel succès. Cet Américain de 96 ans a récemment perdu son épouse, Lorraine, décédée après 75 années de vie commune. C’est à cette occasion que Fred a écrit une chanson, Oh Sweet Lorraine, qui connaît un énorme succès. Le titre se classe actuellement à la huitième place des ventes sur iTunes, juste derrière We can’t stop de Miley Cyrus. Fred Stobaugh se place ainsi devant des artistes comme Jay-Z, Macklemore et Drake. La suite de cette belle histoire sur Atlantico.

Et dans le vaste monde des vivants

Sir Paul McCartney vient, à 71 ans, de dévoiler son nouveau single. Et de donner une leçon de talent à toute le jeune génération. En effet, cela fait plus de cinquante ans que Paul McCartney écrit des mélodies imparables, que l’on reconnaît du premier coup d’oreille, et ce morceau ne fait pas exception à la règle : il aurait pu être joué par les Beatles. Et pourtant, à chaque fois, il semble nouveau et absolument génial. Un bonheur n’arrivant jamais seul, l’album devrait suivre. Sur ce, je file le réécouter.

Lire aussi :  Funexia, cimetière, Services Funéraires - Ville de Paris… L’actualité du 26 juin 2018

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire et du vaste monde, 30 août 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here