Revue de presse du nettoyage de sépulture

0
129
presse papier
Presse papier en France

Nous avons un vainqueur, cette année, pour la Toussaint : l’importance d’avoir une tombe impeccable, et faire appel à un professionnel dans ce but. Dès que la période de Toussaint a commencé dans les médias, les nettoyeurs de tombes en sont devenus les stars incontestables. Revue de presse.

Dans presque toute la presse – En Sa Mémoire superstar

Pour beaucoup, entretenir les tombes des défunts est un problème. C’est pourquoi Yann Lepage et Flavien Jourdain ont mis au point l’application «En sa mémoire», destinée aux personnes qui ne pourront pas se rendre dans les cimetières le 1er novembre ou qui veulent que le monument funéraire de leurs proches soit entretenu toute l’année. «Ce service s’adresse à des personnes géographiquement éloignées mais aussi en perte de mobilité, explique Yann Lepage. Nous couvrons 43.000 cimetières en France excepté la Corse. Nos prestations sont réalisées par nos six salariés qui rayonnent dans tout le pays.» La derrière zone ouverte est la Bretagne et, tout récemment, la ville de Nantes. Et les deux amis remportent un vif succès. Vous pouvez les voir :

Dans un article du Figaro ici.

Dans un article de La Montagne, ici.

Dans un article de News SFR ici.

Sur France Bleu, ici.

Dans Le Point, ici.

Dans L’Union, ici.

On s’attend à ce que des paparazzi assiègent Yann et Flavien, à leur place, je me méfierai…

Dans la Voix du Nord – Mémory Forever

Fleurir ses « chers disparus », entretenir leur sépulture à la Toussaint ou toute l’année, lorsqu’on demeure à l’autre bout de la France. Pas simple ! Une plateforme web, Memory Forever ,offre le moyen de faire appel à des intervenants particuliers pour assumer cette tâche à distance. Un article à lire ici.

Dans La Voix du Nord – L’inspection du travail siffle la fin de la récré

L’inspection du travail est « descendue », vendredi dernier, dans le cimetière du Centre à Fourmies. Objectif ? Effectuer des contrôles de personnes qui nettoyaient des tombes en vue de la Toussaint, mardi prochain. Car, pour certains, cette activité de travail au noir serait devenue très lucrative… Un article à lire ici.

Dans Le Penthièvre – Jérôme prend soin des monuments

Jérôme Lefeuvre est auto-entrepreneur : son travail consiste à prendre soin des sépultures et monuments funéraires. Un article à lire ici.

Dans L’Union – Elle propose d’entretenir les tombes

Michèle Borsani est autoentrepreneuse. Elle propose à ceux qui ne le peuvent pas de nettoyer et d’entretenir les tombes de leurs proches. Un article à lire ici.

Dans le Courrier Picard – Nettoyage en micro-entreprise

Les micro-entreprises de nettoyage des sépultures sont de plus en plus nombreuses. Elles répondent à un vrai besoin des familles. Un article à lire ici.

Dans Le Parisien – Le nettoyeur de tombes croule sous le travail

Quand Anthony Loir se rend au travail, il prend la route… du cimetière. A 24 ans, l’autoentrepreneur noyonnais s’est spécialisé dans le nettoyage et l’entretien des tombes. Le jeune homme, à son compte depuis un an et demi, est le seul à proposer ce type de service autour de Noyon. Un article à lire ici.

Dans l’Avenir.net – Nettoyage de tombes : les scouts aussi

Contre 10€, les pionniers de la 55e saint Exupéry d’Ohey donnent un coup de main pour nettoyer les tombes. Un article à lire ici.

Dans NordEclair.be – Routier et nettoyeur de tombes

Nettoyeur de monuments funéraires : c’est le métier complémentaire qu’exerce Modeste De Meulemeester, un solide chauffeur routier tournaisien de 56 ans. Une activité unique dans la région. L’idée lui est venue il y a neuf ans au décès de sa maman. Son fils et lui avaient été surpris par le nombre de tombes en mauvais état dans le cimetière familial. La première année, il a nettoyé 8 monuments. Il en est aujourd’hui à 200. Un article à lire ici.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.