Revue de presse du funéraire du 13 septembre 2013

0
428
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 13 septembre 2013
Revue de presse

Décès

Le généticien et militant de gauche Albert Jacquard est décédé hier soir à son domicile parisien (VIe arrondissement) à 87 ans, a annoncé son fils. Ce polytechnicien, né le 23 décembre 1925, qui était président d’honneur de l’association Droit au logement (DAL), a été emporté par une forme de leucémie. Auteur de plusieurs publications de vulgarisation scientifique, il fut nommé officier de Légion d’honneur et commandeur de l’Ordre national du Mérite par le président Giscard d’Estaing en 1980. Après des études de génétique, il lutta contre les théories raciales, et fut témoin à ce titre au procès de Klaus Barbie.

Profanation (1)

Mauvaise surprise au cimetière de Sainte-Sabine, près de Beaune, mercredi matin : dans la nuit, le columbarium a été éventré et la stèle du jardin du Souvenir renversée. Un acte inqualifiable pour le maire Jean-François Michel, qui a porté plainte après s’être déjà rendu à la gendarmerie de Pouilly en début de semaine pour signaler un premier incident. Dans la nuit de samedi à dimanche, en effet, le cimetière avait été visité, des plaques et des fleurs déplacées au hasard sur les tombes. Les deux méfaits ont-ils été commis par les mêmes personnes à trois jours d’intervalle ? La question se pose pour le maire, qui se demande aussi, consterné, « si les casseurs sont des jeunes qui prennent le cimetière pour un terrain de jeux ». Le columbarium, qui datait de deux ans, contenait une seule urne funéraire qui a été retrouvée intacte. Il devra à présent être remplacé. (Le Bien Public)

Profanation (2)

Ils sont amers, les parents de Juliette Fiévet, une jeune fille de 15 ans décédée en septembre 2012 dans un accident de la circulation. Mercredi matin, la maman de l’adolescente a découvert que la tombe de sa fille inhumée à Beauvois-en-Cambrésis, avait été vandalisée. « On venait de poser le marbre. Et on a constaté que le mobilier funéraire avait été dégradé », raconte la maman. Petites statues angéliques, pots, ont été cassés. Le marbre, griffé. « Des gens ont pris des plaques d’une sépulture voisine et les ont jetées sur la tombe », soutient toujours la maman. Une plainte devait être déposée ce jour. (La Voix du Nord)

Lire aussi :  Trafic d'organes sexuels, AdVitam, crématorium…les news du mardi 27 mars

Restitution posthume

La justice française vient d’ordonner la restitution par le Congo de la dépouille de l’explorateur français, Pierre Savorgnan de Brazza, à ses descendants. Les familles reprochent au gouvernement congolais de ne pas avoir respecté des engagements pris en 2006 en hommage à un explorateur qualifié d’ « humaniste » et surtout « découvreur » du Congo. Pierre Savorgnan de Brazza a donné son nom à la capitale du Congo. Né en 1852 en Italie, cet explorateur signe en 1880 un accord de paix avec le roi Makoko 1er, chef des Tékés, non loin de la future Brazaville. Cet officier de marine, aristocrate, se révoltera contre les méthodes esclavagistes de ses confrères explorateurs. Si, à Paris, on le juge sévèrement, il construira sa légende sur les rives du fleuve Congo et meurt à Dakar le 14 septembre 1905. Enterré à Alger auprès de sa famille, il sera exhumé en 2006 pour être transféré au Congo où ses cendres sont déposées dans un imposant mausolée de marbre de Carrare à Brazzaville. (RFI)

Funéraire dans la presse

Philippe Martineau, Directeur Général et fondateur du Choix Funéraire, est à l’honneur dans « Décideurs en Région », rubrique innovation. L’occasion de (re)découvrir cette marque bretonne, ambitieuse et en pleine progression. (A lire ici)

Boulette

Le dernière opération de communication du Parc Astérix fait jaser sur le web. À l’occasion d’Halloween, le parc a invité des blogueurs à une soirée pour tester les attractions spéciales. Problème, ils ont reçu leur propre faire-part de décès en guise de carton d’invitation. Drôle ? Pas drôle ? Absurde ? Peut être un tantinet pesant. (Le Nouvel Obs)

Lire aussi :  Corbillard Porsche, Michael Goolaerts, l’actualité du 9 avril 2018

Et dans le vaste monde des vivants

J.K. Rowling, l’auteur de la saga Harry Potter, a annoncé jeudi qu’elle écrivait le scénario d’une série de films tirés de l’univers du jeune sorcier. Ces nouvelles aventures prendront pour point de départ son livre « Fantastic Beasts » (Les Animaux fantastiques), publié en 2001. Il s’agit d’un manuel scolaire utilisé par Harry Potter à l’école de Poudlard. Dans ce film, produit par Warner Bros, apparaîtra l’auteur de cet inventaire zoologique imaginaire : le magicien Newt Scamander.J.K. Rowling a précisé que le film n’était ni un avant ni un après de la série Harry Potter, « mais une extension du monde des sorciers ». (Atlantico)

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 13 septembre 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here