Revue de presse du funéraire du 16 avrils 2014

0
398
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 16 avrils 2014
Revue de presse

Hommage

Lors d’une cérémonie officielle aux Invalides, le président de la République a rendu hommage ce mardi à «l’homme libre» Dominique Baudis, premier Défenseur des droits et ancien maire centriste de Toulouse, décédé jeudi dernier. Plusieurs membres du gouvernement, dont le Premier ministre Manuel Valls mais aussi Christiane Taubira, Benoît Hamon, étaient également présents, tout comme la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo, les centristes François Bayrou et Yves Jégo, et plusieurs membres de l’UMP dont François Fillon et Alain Juppé. Sur Twitter, l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault a aussi salué «avec émotion la mémoire de Dominique Baudis», rendant hommage à son «engagement sincère au service des Français».

Profanations (Ile maurice)

La profanation des tombes notamment au cimetière de Bois-Marchand a vivement fait réagir les Mauriciens d’origine chinoise. La situation est telle qu’une partie préfère se faire incinérer «pour éviter des soucis». L’installation d’un incinérateur dans le cimetière Nam Shun, aux Salines, est sérieusement envisagée. Ah Men Lim Fat, le président de la société Heen Foh Lee Kwon, ne mâche pas ses mots. «Le pillage des tombes fait que l’incinération intéresse plus d’un. D’ailleurs, cette pratique a été adoptée en Chine et est courante à Hong Kong», souligne-t-il. Selon lui, ceux qui suivent le courant bouddhiste optent pour l’incinération. Quant aux 90 % des Mauriciens d’origine chinoise qui sont catholiques, l’incinération ne leur est pas interdite, dit-il.Philippe Fok Kan, président de la société Nam Shun, affirme quant à lui, que la mise en place d’un incinérateur au cimetière Nam Shun aux Salines est envisagée. «Le projet est toujours à l’étude mais il a de bonnes chances de se concrétiser», fait-il ressortir.Philippe Fok Kan déclare que le manque d’espace dans les cimetières devient un problème réel. Il indique que l’espace au cimetière Nam Shun est rempli à 99 %. Un incinérateur se trouve déjà au cimetière des Salines et il est géré par l’État. «Un incinérateur neuf coûte très cher. Il se peut que l’on demande l’aide de l’État pour mener à bien ce projet», fait valoir le président de la société Nam Shun.Pour Charles Ng Tai Mui, directeur d’Atom Travel, en ce moment, plusieurs Mauriciens d’origine chinoise évitent le cimetière de Bois-Marchand. «Ils optent pour le cimetière des Salines», confie-t-il. Que pense-t-il de l’incinération ? «Je ne suis ni pour ni contre. Mais si c’est le seul moyen d’éviter le pillage des tombes ou d’autres scandales, alors on serait bien obligé…»

Archéologie

Comment a-t-elle vécu ? Comment est-elle morte ? La baronne admirait-elle les bastides marseillaises ou rêvait-elle des pleines enneigées de Suède, d’où était originaire son époux ? Les archéologues de l’Inrap se sont peut-être posé toutes ces questions sur le chantier de fouilles de Capitaine Gèze (15e). C’est là que la communauté urbaine est en train d’aménager le futur terminus du métro ligne 2 (à 800 mètres au nord de Bougainville). Et c’est là que les archéologues ont mis au jour un cimetière à cheval sur deux siècles. Il aurait ouvert en 1784 et été… enseveli sous des déchets industriels à partir de 1905. Un cimetière où, peu à peu, on cherche à reconstituer des vies. Une sépulture a laissé apparaître les os d’un enfant reposant à côté d’une petite carabine. « Ce devait être son jouet préféré », imagine l’archéologue Nicolas Weydert, la voix teintée d’émotion.Des boutons laissent à penser que des militaires ont été inhumés en uniforme.

Cimetière virtuels pour défunts de fiction

C’est une idée touchante qu’a eu Slate. Le site américain a décidé d’honorer la mémoire des personnages principaux de «Game of Thrones». Car dans la série d’heroic fantasy, on meurt beaucoup et de différentes manières. Le slogan de la saison 4? «Tous les hommes doivent mourir». Une vidéo recensait également en moins de trois minutes les 5.179 décès survenus au cours des trois premières saisons. Slate de son côté rend hommage aux morts les plus célèbres, y compris ceux de la saison 4 en cours de diffusion sur la chaîne cablée américaine HBO,  en permettant aux internautes de déposer une fleur sur leur tombe. Sur son site, Slate a en effet créé un cimetière virtuel. Une jolie manière de faire son deuil. Sur chaque tombe, figure également le numéro de l’épisode dans lequel le personnage passe de vie à trépas.

AC/DC, la fin ?

La nouvelle va en étonner (ou en choquer) plus d’un fan. Il semblerait que l’aventure s’arrête là pour le légendaire groupe de rock AC/DC. D’abord annoncé comme une rumeur par une radio australienne, il semblerait que l’information se confirme petit à petit sur la toile. Aucun communiqué officiel n’a encore été fait, mais il semblerait que le guitariste rythmique Malcolm Young soit souffrant et qu’il ait donc choisi de rester auprès de sa famille. Le groupe avait annoncé récemment qu’une tournée célébrant leur 40 ans de carrière allait avoir lieu et que l’enregistrement d’un nouvel album allait commencer en mai. Les fans étaient donc très enthousiastes à l’idée de revoir le groupe pour une nouvelle tournée. Il faut dire que cette idée de tournée en 40 dates sonnait un peu comme la der des ders. Il semblerait que ces projets soient à présent mis à mal par cette mauvaise nouvelle.

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 16 avrils 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.