Revue de presse du funéraire du 17 février 2014

0
435
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 17 février 2014
Revue de presse

Décès

Tous les membres de l’équipe NCIS viennent de perdre un des leurs. L’acteur américain Ralph Waite, qui interprétait le rôle de Jackson Gibbs, le père de l’agent Leroy Jethro Gibbs, est décédé le jeudi 13 février à l’âge de 85 ans dans sa résidence de Palm Desert, en Californie. C’est le comptable de la famille, directement suivi par l’agent de l’acteur, qui a annoncé la triste nouvelle aux médias. Si le rôle de Jackson Gibbs est l’un de ses plus récents, l’acteur était un visage familier de la télévision américaine. Entre 1972 et 1981, il était la star de la série La Famille des collines, et il avait joué les guest-stars dans un grand nombre de productions américaines. En effet, on a pu le voir dans des séries comme Cold Case, Bones ou encore Grey’s Anatomy. Il s’est également illustré au cinéma puisqu’il a joué dans une trentaine de films entre 1967 et 2011. Il avait aussi travaillé pour le théâtre, et avait même sorti un livre.

Héros ordinaire

Séquence émotion à Guillac, en Bretagne. Vendredi 7 février, en milieu d’après-midi Grégory, un jeune homme de 28 ans, aperçoit une 4L en train d’être emportée par le courant de l’Oust, sortie de son lit. Il parvient à sauver de la noyade le conducteur, Roger, 74 ans. Europe 1 a assisté à leurs retrouvailles une semaine après. L’article est à lire ici.

Conseils

Saisi par l’épouse de Vincent Lambert – plongé dans un état végétatif chronique depuis un accident de voiture en 2008 – le Conseil d’Etat devrait rendre son verdict vendredi 14 février. L’institution doit se prononcer sur le maintien en vie de Vincent Lambert, après plusieurs mois de bataille judiciaire entre sa femme, résignée à le laisser mourir, et ses parents, partisans de la poursuite des soins. Comme 98% des français, Vincent Lambert n’avait pas rédigé de directives anticipées. Elles auraient pourtant permis de trancher le débat, au moins dans sa dimension familiale. Depuis la loi Leonetti de 2005, ces directives anticipées permettent à tout citoyen majeur d’exprimer ses volontés quant à sa fin de vie. Rue 89 nous donne d’excellents conseils à lire ici.

Lire aussi :  Pierre Bellemare, Cercueil Nike, cimetière...l’actualité du 28 mai 2018

Cimetière bio

Un cimetière “ naturel ” a été inauguré vendredi à Souché (Deux-Sèvres). Le décor est champêtre. Pas de caveau en béton ni de pierre tombale. Une nouvelle façon d’inhumer ses défunts. Pas de caveau en béton, l’inhumation se fait en pleine terre. Pas de pierre tombale mais juste un petit pupitre en pierre calcaire sur laquelle sera gravée l’identité du défunt. Les fleurs artificielles en plastique sont interdites. Les sépultures sont personnalisées avec du végétal. Pas d’herbicide pour entretenir l’espace. Pour que quelqu’un puisse y être inhumé, il faudra que la volonté en ait été exprimée. Et respecter une charte. Sauf exception absolue, les corps ne recevront pas de soins de conservation.

Pompe Funèbre

C’était hier, l’anniversaire de la gâterie fatale de Marguerite Steinheil au Président Félix Faure. L’occasion de nous rappeler le seul président mort entre les murs de l’Elysée, et, pour certains peut être, d’encourager vivement les maîtresses de notre actuel président à mettre plus d’ardeur…

Et dans le vaste monde des vivants

Aux yeux du monde, la Jamaïque se résume à un Bolt et deux « Bob ». Usain Bolt, l’homme le plus rapide du monde, détenteur de six titres olympiques. Bob Marley, icone du reggae, star planétaire dont les disques se vendent encore par millions chaque année. Enfin le « bob » du film « Rasta Rockett », film qui avait romancé en 1993 l’épopée de l’équipe de bobsleigh de la Jamaïque lors des Jeux olympiques 1988. 26 ans après Calgary, l’île des Caraïbes retrouve des Jeux olympiques d’hiver auxquels elle n’a plus participé en bobsleigh depuis Salt Lake 2002 (en dehors de cette discipline, elle a compté un représentant hivernal, en ski cross, Errol Kerr, aux JO de Vancouver en 2010). Elle doit sa présence à Sotchi à l’acharnement de Winston Watt. Le pilote a réussi à obtenir avec son pousseur Marvin Dixon une place pour son bob à deux, grâce à des résultats honorables cette saison en coupe du monde.  L’absence de budget olympique constituait un dernier obstacle pour rejoindre la Russie. Un appel à contribution, par le biais d’Internet, bien relayé sur les réseaux sociaux, l’a finalement levé. Et réveillé le comité olympique jamaïcain (JOA), qui a annoncé qu’il prendrait en charge les frais de voyage et de séjour avec l’aide du comité d’organisation des JO 2014. Cela fait bien longtemps que les bobbeurs jamaïcains ne s’entraînent plus sur les hauteurs de Kingstown en caisses à savon. Absence de neige oblige, c’est à Evanston qu’est basé le centre d’entraînement de la fédération jamaïcaine de bobsleigh. Il est entretenu depuis 1997 dans cette ville du Wyoming (Etats-Unis) par un avocat local touché par l’aventure raconté dans « Cool Runnings », le titre en anglais du film Rasta Rockett.

Lire aussi :  Funexia, cimetière, cercueil, volcan...L’actualité du 6 juin 2018

 ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 17 février 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here