Revue de presse du funéraire du 19 novembre

0
342
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 19 novembre
Revue de presse

Décès

Michel Cointat, ancien ministre gaulliste et ancien député d’Ille-et-Vilaine, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l’âge de 92 ans, a annoncé l’un de ses fils, Alain Cointat. M. Cointat est décédé à l’hôpital Begin où il avait été hospitalisé après une fracture du col du fémur lors d’une chute à son domicile. Né à Paris le 13 avril 1921, ancien élève de l’Institut national d’agronomie et de l’Ecole nationale des eaux et forêts, cet ingénieur en chef du génie rural et des eaux et forêts était devenu en 1961 directeur général de la Société d’aménagement des friches et taillis. Appelé la même année à diriger le cabinet d’Edgard Pisani, ministre de l’Agriculture, il devenait l’année suivante, jusqu’en 1967, directeur général de la Production et des marchés, au ministère de l’Agriculture. Administrateur, durant la même période, des mines de potasse d’Alsace, il devint en 1967 président du Conseil économique européen pour l’agriculture. Michel Cointat avait débuté sa carrière politique d’abord sous l’étiquette UDR puis sous celle du RPR, en 1967 en devenant député d’Ille-et-Vilaine, dans la circonscription de Fougères. Il y restera député jusqu’en 1993. Il sera également maire de Fougères de 1971 à 1983.
Dans le gouvernement de Jacques Chaban-Delmas, il occupera le poste de ministre de l’Agriculture de janvier 1971 à juillet 1972.
Il sera ensuite dans le gouvernement de Raymond Barre ministre du Commerce extérieur d’octobre 1980 à mai 1981. Ancien président de l’Académie d’Agriculture de France, il a également présidé de nombreuses associations et écrit différents ouvrages dont plusieurs recueils de poèmes, comme « Les heures orangées », les « Moments inutiles » et des livres ayant une trame historique comme « Abel Ferry le ministre soldat » ou « 7 députés bretons à Versailles « , a souligné sa famille. En mars 2000, Jacques Chirac l’avait fait commandeur de la Légion d’honneur.

Lire aussi :  A faire avant de mourir...au menu du réveil funéraire du vendredi 2 mars 2018

Salon, J – 2

Funéraire Paris 2013 se tiendra au Parc des expositions du Bourget du 21 au 23 novembre 2013, et sera avant tout un lieu d’échanges et de rencontres pour tous les acteurs du marché funéraire, qu’ils soient français ou internationaux ! Plus de 220 exposants dont 20% de sociétés étrangères et 51 nouvelles sociétés participantes (par rapport à 2011); preuve en est que la filière funéraire est un secteur qui se renouvelle sans cesse. Source : Salon du Funéraire.
Bien entendu, Funéraire Info y sera. Si vous y êtes aussi, alors… On se voit là bas ?

Le Low Cost du scandale

Dix jours après la Toussaint, des professionnels des pompes funèbres s’insurgent. L’implantation d’une enseigne de low-cost funéraire à Bruay-La-Buissière ne les a pas laissés de marbre. « Ça paraît bien, mais… c’est une arnaque ! » Chez une enseigne bien connue du Bruaysis, on ne peut pas ne pas réagir. C’est le respect des familles en deuil qui est en danger. D’après les réactions sur notre page Facebook, l’hostilité est générale chez les professionnels du funéraire. Tout l’article est à lire ici dans l’Avenir de l’Artois.

Profanation

Le dolmen du col du Grand Descarga a été brisé. Une plainte va être déposée. Peut-être les auteurs de ce geste imbécile n’ont-ils pas réalisé que s’en prendre au dolmen du col du Grand Descarga, relevait de la destruction de sépulture et de vestige historique. Après la découverte, voilà quelques jours de la pierre la plus haute, au sol, brisée en deux, les représentants de la municipalité de Ciboure comptent en tout cas aller porter plainte aujourd’hui, lundi. La Ville est en effet propriétaire de cet édifice funéraire vieux d’au moins 5 000 ans. Dessous, un ou plusieurs corps, probablement ceux des bergers d’alors, doivent dormir pour l’éternité. Le tombeau protohistorique est répertorié par la Drac (direction régionale des affaires culturelles) sur ce terrain de 72 hectares qui constitue une enclave cibourienne sur la commune d’Urrugne, à Olhette.

Lire aussi :  Crématorium, sergent Hartman et urne en béton…l’actualité du Lundi 16 avril

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 19 novembre

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here