Revue de presse du funéraire du 1er octobre 2013

0
417
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 1er octobre 2013
Revue de presse

Des obsèques joyeuses, des monuments novateurs, de nouveaux produits, une revue de presse du funéraire joyeuse ? Mais derrière, attendent les profanateurs de sépulture, tandis que Google rêve de vie éternelle…

Joyeuses obsèques

Les funérailles de Gary Pattison, qui ont eu lieu vendredi à Lower Elkstone (Angleterre), n’avaient rien de tristes. L’homme de 42 ans, très populaire dans sa ville et décédé d’un accident de deux-roues, souhaitait en effet que son enterrement soit le prétexte à une immense fête organisée selon ses dernières volontés. Gary, prévoyant et facétieux, avait donc demandé à ses amis de venir déguisés. Résultats, 250 personnes ont relevé le défi et participé au cortège mené par… des cracheurs de feu. Gary, blagueur jusqu’au bout, avait même prévu d’autres facéties. L’ami chargé de son éloge funèbre devait, sous peine de gage, obligatoirement placer certains mots dans son discours, comme « bacon », tout en écoutant des chansons d’Iggy Pop. Ce père d’une fille de 13 ans avait également expressément demandé, dans une lettre d’adieu, à ce que le « reste de ses économies » soit consacré à remplir correctement le bar pour la veillée funèbre.

C’est nouveau (1)

L’entreprise Lim-BM est spécialisée dans la fabrication de tombes en acier. Une idée novatrice qui permet de fournir un monument funéraire personnalisable, coloré et à prix abordable. Parcours de Gregory et Josua Marchal, les deux frères à l’origine de ces tombes pas comme les autres dans cet article de Chef D’Entreprise.com. Funéraire Info leur avait également consacré un article. L’article de Chef d’Entreprise.com est à lire ici.

C’est nouveau (2) Belgique

La Fédération nationale des unions professionnelles et chambres syndicales des entrepreneurs de pompes funèbres de Belgique (FNPFB) lance sa propre assurance obsèques sous le nom de Funalia. Environ 100.000 enterrements sont dénombrés chaque année en Belgique. Les crémations représentent 52% des enterrements, les 48% restant étant des inhumations. À cause de la crise économique, quelque 5.000 enterrements sont en défaut de paiement. La FNPFB, qui représente 70% des 540 entreprises belges de pompes funèbres, a développé, en collaboration avec Agallis, une formule qui permet d’organiser soi-même son dernier voyage. La formule offrirait plus de sérénité à la personne assurée mais aussi à l’entrepreneur de pompes funèbres, qui est ainsi certain que les factures ne resteront pas impayées.

Profanations

Plusieurs cimetières du Cambrésis ont été visités ces dernières semaines. Des profanations de tombes ont été constatées. Les malfaiteurs ont volé des bijoux et des dents en or directement en ouvrant les cercueuils. A chaque fois, les tombes sont ouvertes (en retirant les joints des pierres tombales) de façon presque professionnelle. Et tout laisse penser que les personnes qui entrent dans les sépultures sont de petit gabarit. L’hypothèse que ce soit des enfants est même évoquée. Y-a-t-il un lien entre tous ces faits ? Qui peuvent-être les auteurs de tels faits ? Le procureur de Cambrai a indiqué qu’il se posait ces questions. Pour la justice, au moins six tombes ont été touchées.

Google contre la mort

Google a annoncé, le 18 septembre, la création de Calico, qui poursuit le but d’allonger significativement la durée de vie humaine. De grandes ambitions nourrissent cette filiale de Google, qui vise le long terme – dix à vingt ans – et compte explorer des voies technologiques innovantes jamais envisagées pour retarder puis « tuer » la mort. Cette création n’est pas le premier pas de Google dans la biologie, puisque sa filiale 23andMe est spécialisée dans le séquençage ADN. La naissance de Calico est lourde de conséquences pour le monde de la santé, mais aussi pour la France. Si Google investit dans la lutte contre le vieillissement, c’est bien parce que la médecine repose de plus en plus sur les technologies de l’information.

Funéraire Info dans le monde entier

Le fonds Pamplona Capital Management, financé par Alfa Group, a signé le contrat d’acquisition du groupe OGF, le plus gros fournisseur des services funèbres en France, comme vous le savez depuis juillet dernier si vous lisez Funéraire Info. C’est La Voix de la Russie qui y consacrait hier un article, citant Funéraire Info au passage, avec un aimable lien. En retour, leur article est ici, c’était bien la moindre des choses.

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 1er octobre 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.