Revue de presse du funéraire du 2 mai 2014

0
6831
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 2 mai 2014
Revue de presse

Boulettes funéraire

Une scène pour le moins inhabituelle s’est déroulée samedi dernier au cimetière de Martellago, près de Venise. Toute une famille était réunie pour faire ses adieux à un être cher. Mais au moment solennel où le gardien du cimetière et le représentant des pompes funèbres ont soulevé le cercueil pour l’enfiler dans la niche funéraire, ils se sont rendus compte qu’il était trop long. Sous les yeux horrifiés des proches du défunt, un homme âgé de 61 ans, les deux hommes ont alors entrepris de découper la caisse en bois. «Avec une scie, un marteau et des ciseaux, ils ont raboté deux angles du cercueil où reposait mon mari. Et ils l’ont fait devant tout le monde! Hallucinant», a témoigné l’épouse du défunt dans le «Gazzettino». La famille du disparu a décidé de porter plainte. De son côté, l’entreprise de pompes funèbres a reconnu son erreur, mais a tenu à souligner que seuls deux centimètres du cercueil avaient été découpés.

Surprise

A Avignon (Vaucluse), un adolescent qui promenait son chien a découvert hier le squelette d’un homme, rapporte La Provence. Selon les premiers éléments relevés par les policiers et les techniciens de l’identité judiciaire, le squelette pourrait être celui d’un octogénaire souffrant d’Alzeihmer, signalé disparu en juin.

Il y a comme un malaise…

Angela, une maman suisse d’une trentaine d’années, a perdu son bébé de huit mois, Simeon, atteint d’une grave maladie. Pour tenter de surmonter son chagrin, elle a fait réaliser une poupée reborn ressemblant trait pour trait à son bébé décédé. La perte d’un enfant est sans doute l’épreuve la plus terrible que des parents puissent affronter. Et pour Angela, tombée en dépression après le décès de son bébé, avoir une poupée en silicone à l’image de son bébé disparu a été la seule façon de relever la tête. Depuis, la poupée a intégré la vie de famille. « Je le mets dans la poussette et je vais me promener avec lui. Simi est presque toujours avec moi. Quand je suis seule, je lui parle ou je lui explique ce que je suis en train de faire », témoigne cette maman dans 20minutes. Même l’aîné, âgée de 5 ans, l’a adoptée. « A midi, elle joue avec lui, elle change ses couches ou lui fait prendre un bain. Mais, parfois, je dois lui rappeler que Simi n’est qu’une poupée. » Après avoir témoigné dans 20minutes, cette jeune femme a reçu une pluie de commentaires négatifs. Des internautes ont menacé de la dénoncer aux services sociaux pour lui retirer la garde de sa fille aînée. « C’est clair que les gens n’ont pas tous bien réagi, surtout lorsque j’ai posté des photos de Simi sur Facebook. Mais la plupart de mes proches sont contents que cette poupée m’aide à faire mon deuil», reconnaît Angela. (BabyFrance)

Et dans le vaste monde des vivants

Un faux jean peint sur le derrière, Marie, 20 ans, s’est promenée les fesses à l’air dans les rues de Lille, vidéo à l’appui. Le but ? Tester la réaction des passants. Le subterfuge, réalisé dans le cadre d’un concours de buzz, en a visiblement berné plus d’un. On peut tout de même voir quelques visages intrigués se retourner sur le passage de la jeune fille. Interrogée par La Voix du Nord, Marie s’est confiée sur cette étrange d’expérience: « Au début, j’étais un peu stressée, je me sentais un peu seule même si la caméra me suivait ». Pour calmer ses nerfs, elle a donc essayé « de ne pas regarder la réaction des gens pour ne pas être déstabilisée ». L’audacieuse avoue ne pas avoir hésité une seconde à rejoindre ce projet imaginé par deux étudiants en pub à Tournai (en Belgique): « J’ai toujours eu envie de tester le bodypainting alors j’ai tout de suite dit oui. » En seulement 24 heures, la vidéo mettant en scène les fesses de la jeune fille comptabilise déjà plus 722 000 vues sur Youtube. Si elle ne gagne pas son concours après ça ! Vidéo à voir sur Atlantico

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 2 mai 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.