Revue de presse du funéraire du 26 novembre 2013

0
372
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 26 novembre 2013
Revue de presse

Hommage

La ville de Brive va rendre hommage au Major Thibault Miloche, mort au combat le 14 octobre
2010, lors d’une opération en Afghanistan, avec son régiment, le 126e RI. L’inauguration de la rue qui portera son nom interviendra le 21 décembre à 11 heures, apprend-on ce soir de sa veuve.
Cet infirmier de 39 ans avait été tué lors de furieux combats en Uzbeen. C’était déjà son deuxième tour en Afghanistan, après un premier avec les OMLT, en 2008. (Blog Le Mamouth)

Tout ça pour quoi ?

L’Afghanistan va introduire dans son code pénal la lapidation comme peine capitale pour les auteurs d’adultère, indique le président du syndicat des avocats indépendants afghans. « Nous travaillons sur un projet de code pénal de la charia prévoyant que la lapidation sera la sanction de l’adultère s’il est confirmé par quatre témoins oculaires », a dit Rohullah Qarizada, membre de la commission sur la loi coranique. Une partie de la population afghane demeure favorable à des châtiments brutaux en matière de moeurs comme le montre le fait divers intervenu la semaine dernière dans la province de Baghlan au nord de Kaboul. Deux amants ont échappé de justesse à la lapidation après la découverte de leur liaison. Un conseil d’anciens s’est opposé à l’exécution de la sentence réclamée sur le champ par la foule mais a ordonné que le couple illégitime soit fusillé en public le lendemain. (Le Figaro)

Histoire triste

La semaine dernière, l’histoire de ce petit garçon sauvé de justesse de sa crémation après avoir été faussement déclaré mort a ému le monde entier. Mais le garçonnet, victime d’une pneumonie et de traumatismes cérébraux, est décédé à l’hôpital de la province d’Anhui vendredi, deux jours après avoir été transporté vers un funérarium. Le médecin qui l’avait déclaré mort à tort a été radié, et des membres de l’administration de l’hôpital ont été renvoyés. (Paris Match)

Mort à l’arrivée

Un retraité de 64 ans qui aidait son fils marbrier à effectuer des travaux dans un cimetière proche de Toulouse est mort ce lundi écrasé par une plaque de béton. L’accident est survenu dans l’après-midi dans le cimetière d’Aucamville, au nord de Toulouse. La victime aidait son fils à démolir un caveau lorsqu’une plaque de béton s’est détachée. Le retraité s’est retrouvé coincé par cette dalle de béton contre le caveau voisin et est décédé. (Le Dauphiné.com)

Polémique (Belgique)

Y a-t-il un agent communal aux agissements louches à Gesves? Un ouvrier qui empocherait de l’argent au détriment des caisses de l’administration? Alertés par des rumeurs persistantes, les trois partis de l’opposition (ICG-RPG-Écolo) s’interrogent sérieusement. À l’origine de l’affaire, l’étonnement d’une famille endeuillée qui s’est vu proposer certains travaux au cimetière; travaux dont le paiement était à effectuer directement auprès de l’ouvrier communal et non auprès de l’administration. N’est-ce pas étrange, relève l’opposition, alors que l’acquisition d’une concession dans un cimetière gesvois inclut d’office les travaux liés à la mise en œuvre de la tombe? N’est-ce pas une manœuvre pour faire payer une seconde fois un même travail? Rien de bizarre, non, pour le bourgmestre de Gesves. Il s’agit d’une intervention à titre privé d’un ouvrier communal, prestation effectuée en dehors de ses heures de travail.

Mystère

Scott McCabe l’affirme. C’est bel et bien son enfant décédé dans une tornade au mois de mai qu’il a vu apparaître sur une photo prise par sa nièce. Une affaire troublante relatée dans une vidéo de Direct Matin ici.

ephemeride Revue de presse du funéraire du 26 novembre 2013

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.