Revue de presse du funéraire du 26 septembre

0
336
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 26 septembre
Revue de presse

L’actualité est parfois écrasée par un fait, marquant et généralement tragique. Pour cette revue de presse, c’est sans doute la fin tragique de la petite Fiona.

L’AFIF, le retour

Les personnes endeuillées sont manipulées et trompées par des établissements de santé ou des maisons de retraite dans le but d’obtenir le déplacement du défunt vers une chambre funéraire, morgue privée et payante, selon Michel Kawnik, patron de l’Association Française d’Information Funéraire. Sa tribune est à lire ici.

Objets inanimés, avez vous donc une âme ?

Mercredi matin, la frégate anti-sous-marine De Grasse a quitté Brest à 6 h 30 pour le cimetière marin de Landévennec. Tractée par trois remorqueurs, la frégate longue de 152 m a difficilement rejoint son dernier port d’attache à cause d’un épais brouillard. Construite à l’arsenal de Lorient en 1972, elle a été lancée en 1977 et mise en réserve le 1er août dernier. Durant l’été, la frégate De Grasse a été débarrassée de plusieurs dizaines de tonnes de matériels, dont ses appareils de navigation. La date de sa déconstruction n’est pas encore connue. (Ouest France)

Crémation, crématistes

L’association des crématistes a tenu son assemblée générale à Holnon, lieu d’implantation du premier crématorium du département. Ils ont évoqué leurs inquiétudes sur la pratique. Tribun hors pair, le président de l’association des Crématistes de l’Aisne a lancé une charge virulente contre les institutions et les philosophes lors de leur assemblée générale organisée ce dimanche 22 septembre. Dans le collimateur des crématistes axonais, apparaît en filigrane la loi du 19 décembre 2008 qui a certes donné un statut aux cendres cinéraires, mais a surtout réglementé la liberté de la destination des cendres. Autre cible, les philosophes et penseurs qui ont formulé de virulentes attaques sur la crémation, qui serait pour certains, une violence faite aux défunts. (Le Courrier Picard)

Lire aussi :  La tombe en kit, les agents de cimetières en grève...au menu du réveil funéraire du mercredi 14 mars 2018

Nouvelles d’ailleurs : Chine

Un temple taoïste a suspendu son offre d’urnes funéraires « bénies » coûtant jusqu’à 26 800 Yuans (4 378 Dollars), après se l’être vu ordonner par des responsables des affaires civiles de la ville de Taizhou, dans la Province du Jiangsu, a rapporté lundi le Xinhua Daily. Le Bureau des affaires civiles de Taizhou a déclaré que toute construction de salles d’urnes funéraires dans la ville est soumise à son autorisation, et que le temple était en train de se livrer à des activités commerciales non autorisées. La Chine communiste reste une dictature, allergique aux religions, ne faisant d’exception que pour le Dieu argent.

Et dans le vaste et triste monde…

Elle est morte. La petite Fiona n’a pas été enlevée, le 12 mai dernier. Elle n’a pas non plus fugué vers le pays des jouets, son doudou sous le bras. Le compagnon de sa mère, Berkane Maklouf, un drogué et trafiquant bien connu des services de police, l’a tuée, accidentellement, d’une gifle, selon lui. Il a reconnu l’avoir déjà frappée à plusieurs reprises auparavant. C’est tout. Passez une bonne journée.

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 26 septembre

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here