Revue de presse du funéraire du 27 novembre 2013

0
385
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 27 novembre 2013
Revue de presse

Le GIPN donne l’assaut sur… les pompes funèbres

Une société de pompes funèbres musulmanes, El-Ouadjib, est dans le viseur des renseignements intérieurs, selon la Voix du Nord . Un homme de 35 ans a été interpellé mardi dans le nord de la France, dans le cadre d’une enquête sur une filière djihadiste vers la Syrie qui avait déjà conduit à deux arrestations mi-octobre. Les trois autres succursales de l’entreprises, situées à Lille et Roubaix, faisaient mardi l’objet d’interventions identiques, dans le cadre de cette enquête conduite par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et un juge antiterroriste parisien. Accompagnés des hommes du GIPN, les policiers antiterroristes ont fait irruption, selon les témoins, dans les filiales de la société, avant de repartir sans autre interpellation.

Profanation aggravée

La nuit de lundi à mardi, plusieurs tags ont été découverts autour de la tombe de Clemenceau, à Mouchamps. Ils ont été effacés par les services municipaux avant la venue du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Des inscriptions barraient la route d’accès à la tombe. « Valls casse-toi », écrit en lettres rose et bleu. Sur la stèle, qui domine la tombe de Clemenceau et de son père, on pouvait lire « On lâche rien », le slogan des anti-mariage pour tous.

« Ça me scandalise, a réagi la députée Sylviane Bulteau, première fédérale du Parti socialiste en Vendée. On a dépassé les bornes. Les auteurs de ces actes sont hors de la République. ». Le gouvernement actuel, qui tente de réécrire l’histoire, essaie d’assimiler Mr Valls à Clémenceau.

Suicides sans assistances

Vendredi 22 novembre, un couple d’octogénaires était retrouvé dans une chambre de l’hôtel Lutetia, un palace de la capitale. Sac en plastique sur la tête, les deux compagnons s’étaient donnés la mort par asphyxie. Autre lieu de la capitale mais même scénario: lundi 25 novembre, ce sont les corps de Claude et Odette F. respectivement âgés de 84 et 81 ans que leur femme de ménage a découvert. L’homme et la femme se seraient donnés la mort à l’aide de médicaments. Bernard et Georgette, Claude et Odette: deux couples qui ont l’un comme l’autre choisi de mourir ensemble et laissé un courrier dans lequel ils expliquent leur geste, mais pas seulement. « La loi interdit l’accès à toute pastille létale qui permettrait une mort douce. Ma liberté n’est-elle pas limitée seulement par celle d’autrui ? » s’interroge Georgette qui aurait souhaité pouvoir bénéficier d’une « mort douce ».

Imbéciles

« Cela paraît pourtant assez évident qu’il ne s’agissait pas de drogue ». La fille de la famille victime d’un cambriolage, à Vaire-sur-Marne, en Seine-et-Marne, est encore sous le choc. Car cette famille a non seulement été visitée par des voleurs imbéciles, mais ceux-ci sont partis en emportant une urne contenant les cendres funéraires de la mère décédée en 2007, rapporte mardi Le Parisien. La famille lance donc dans le quotidien un appel aux voleurs afin qu’ils restituent les cendres de leur chère disparue. Ils ont même créé une adresse de messagerie en ligne pour cela: sos.cendres@hotmail.fr.

Lire aussi :  Gregory Lemarchal, SMS testament, don du corps…l’actualité du 30 avril

Persécutions

Bien qu’ils soient parvenus jusque dans la capitale pour faire entendre leurs protestations, les H’mongs de quatre provinces septentrionales du Vietnam continuent d’être victimes de la répression des autorités locales. Les forces de l’ordre ont pris pour cible leurs maisons funéraires. Les agents de la Sécurité publique organisent des opérations destinées à détruire les maisons funéraires, constructions symboliques du changement de vie introduit par la religion « Duong Van Minh », qualifiée de « culte pervers » (Ta Dao) par le gouvernement.

 ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 27 novembre 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here