Revue de presse du funéraire du 28 novembre 2013

0
401
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 28 novembre 2013
Revue de presse

Nouvelles des pros

Internet modifie même la façon d’honorer nos morts. La sépulture traditionnelle peut ainsi se doubler d’un site d’hommage au défunt en ligne et des listes obsèques se développent, comme les listes de mariage. Faire-part de décès et condoléances en ligne, obsèques à suivre en temps réel sur tablette, cimetière virtuel : les services connectés fleurissent dans un marché funéraire promis à un bel avenir. Le Républicain Lorrain se penche sur la question dans un bon article.

Profanations

Des actes de vandalisme ont été perpétrés au cimetière de Bonnebosq, les 6 et 7 novembre derniers. La stèle de la tombe d’une enfant âgée de trois ans a notamment été volée. Trois autres plaques d’ornement, situées à proximité, ont été cassées et laissées sur place. Les tombes vandalisées appartiennent à des familles distinctes. Les auteurs des faits sont toujours recherchés par la compagnie de gendarmerie de Deauville. (Ouest France)

Cimetière des fous

Une ambiance étrange…au bout d’un petit chemin, un portail, vous poussez ce portail et vous pénétrez dans un champ. Abritées par les arbres, des croix en bois surgissent. Ici pas de pierre tombale, aucune plaque. Des noms sont discrètement inscrits sur des fines plaques de métal mais sans date de naissance, ni année de décès. Vous êtes au cimetière de l’hôpital de Navarre. Ici on l’appelle le cimetière des fous. Une ambiance étrange… Que nous relate France 3 Haute Normandie ici.

Courte

Vous avez trouvé la revue de presse courte ? Elle l’est. Comme nous avons décidé de réduire au minimum la part de Funéraire Info dans une rubrique consacrée surtout à la presse généraliste, nous ne saurions trop vous conseiller de nous lire, puisque nous avons abondamment publié hier.

Lire aussi :  Incendie PFG, visage du funéraire, Aurore Bergé…l’actualité du 20 avril 2018

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 28 novembre 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here