Revue de presse du funéraire du 29 janvier 2014

0
363
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 29 janvier 2014
Revue de presse

Euthanasie

Rachel Lambert, l’épouse de Vincent Lambert, a annoncé à l’AFP, mardi 28 janvier, qu’elle faisait appel auprès du Conseil d’Etat. « Le laisser partir est un geste d’amour » a-t-elle réaffirmé. Pour l’heure, le recours n’a pas été transmis.Une fois qu’il sera déposé, le Conseil d’Etat aura 48 heures pour trancher l’affaire qui oppose la jeune femme et les parents du jeune homme, qui souhaitent son maintien en vie. François Lambert, le neveu de Vincent, également engagé dans la procédure, indique que si l’hôpital choisissait de ne pas déposer de recours, lui le ferait. Dans le cas contraire, il souhaite faire appel avec l’établissement.

Pendant ce temps, Mr le député Léonetti, auteur de la loi du même nom, donnait une interview en vidéo à nos amis du Figaro. Elle est à voir ici.

Nouvelles des pros

PROFESSIONNELS : Réservez votre agenda !
LA FFPF sera présente à REIMS pour une réunion d’information JEUDI 6 FEVRIER 2014
Pour + d’info 01 46 60 24 24

Soins de conservations et SIDA

A la mort de son père, Jonathan a du attendre la confirmation de la non séropositivité de celui-ci avant de pouvoir lui rendre un dernier hommage. Choqué par ces pratiques, il témoigne pour que cesse cette loi qui interdit aux séropositifs et aux porteurs d’une hépatite, les soins funéraires et la présentation du corps à la famille. La vidéo est à voir ici.

Message d’outre tombe

S’il ne sait pas combien de temps encore il pourra passer aux côtés de sa fille, Garth Callaghan, un Américain atteint d’un cancer du rein, prévoit déjà l’avenir de sa fille sans lui. Surnommé « Napkin Notes Dad », ce « papa aux notes sur les serviettes » est un père de famille hors du commun. Depuis que sa fille, Emma, est entrée à l’école élémentaire, ce dernier lui écrivait des petites notes sur les serviettes en papier qu’elle emportait chaque jour avec son repas. Des citations, proverbes et autres pensées pour apporter un peu de bonheur à sa fille. Alors, quand il apprend qu’il est atteint d’un cancer, et sans savoir combien de temps il lui restera à vivre, il décide de se lancer comme objectif d’écrire 826 notes, pour que sa fille, désormais âgée de 14 ans, puisse en recevoir jusqu’à ce qu’elle termine le lycée.

Lire aussi :  Trafic d'organes sexuels, AdVitam, crématorium…les news du mardi 27 mars

Santé publique

C’est un triste record que détiendrait l’Inde. Depuis dix ans, la pollution atmosphérique y progresse au point de dépasser aujourd’hui les niveaux d’« airpocalypse » mesurés en Chine. Avec 620 000 morts par an, le pays enregistre ainsi le taux de mortalité liée à des maladies respiratoires le plus élevé au monde. Si plusieurs villes sont touchées – Calcutta, Bombay et Bangalore –, c’est à New Delhi que la situation est la plus préoccupante. L’air de la capitale indienne serait désormais plus nocif que celui de Pékin. « Nous assistons à une recrudescence de patients souffrant de troubles cardio-vasculaires ou respiratoires », s’inquiète J. N. Pande, un pneumologue installé dans la capitale indienne.

Et dans le vaste monde des vivants

Le pape est la nouvelle coqueluche des médias. Le souverain pontife n’arrête pas de faire la Une des magazines. Après avoir été désigné personnalité de l’année 2013 par les magazine Time et The Advocate (magazine pour la communauté homosexuelle), François sera en couverture du prochain Rolling Stone, le célèbre magazine de pop culture américaine, à paraître ce vendredi. Comme le relève Le Parisien, le sous-titre de la Une fait référence à une chanson de Bob Dylan : « The Times They Are a-Changin' » (« Les temps changent « ). « Moins d’un an après le début de son pontificat, le pape François s’est largement distingué de ses prédécesseurs et s’est imposé en pape du peuple », peut-on lire sur le site du magazine. « François a choisi de ne pas habiter le palais pontifical mais de rester dans une dépendance du Vatican. Il préfère conduire sa Ford Focus plutôt qu’une limousine avec chauffeur. Il paye lui-même ses notes d’hôtels, etc » indique le journal. « Le pape est un homme autant attaché aux traditions religieuses qu’à ses combats pour faire entrer l’Eglise dans une nouvelle ère », conclut le magazine.

Lire aussi :  Archéologie funéraire…l’actualité du mardi 17 avril 2018

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 29 janvier 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here