Revue de presse du funéraire du 3 janvier 2013

0
360
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 3 janvier 2013
Revue de presse

Décès

L’actrice nommée aux Oscars pour « Mirage de la Vie » de Douglas Sirk s’est éteinte ce mercredi à l’âge de 99 ans. La comédienne Juanita Moore, principalement connue pour son rôle d’Annie Johnson dans « Mirage de la Vie » de Douglas Sirk (pour lequel elle a été nommée aux Oscars) est décédée ce mercredi à l’âge de 99 ans. Au casting d’une quarantaine de longs-métrages, la plupart s’étalant entre le début des années 50 et la fin des années 70, l’actrice fait ses débuts avec un grand, Elia Kazan, pour lequel elle interprète une infirmière dans « L’Héritage de la Chair ». La consécration arrive en 1959 avec « Mirage de la Vie » de Douglas Sirk, pour lequel elle devient la cinquième personnalité noire à être nommée aux Oscars. Le film, adapté du roman de Fannie Hurst (déjà porté à l’écran par John M. Stahl en 1943) se concentre sur une actrice blanche qui tente tant bien que mal de devenir une star et son amitié avec une femme noire : Annie Johnson. Les deux femmes connaissent également la difficulté d’élever seules leurs enfants dans l’Amérique de la fin des années 50.

Humain 2.0

« Nul ne peut anticiper les effets d’un bricolage incontrôlable du génome humain ! » C’est le cri d’alerte lancé par le docteur Israël Nisand. Dans son essai « Où va l’humanité ? » (Editions LLL), il met en garde contre les possibilités de fabriquer, hors de toute gouvernance mondiale, un humain augmenté par la technologie. Fantasme ? Non : la science livre depuis toujours un combat intense contre la maladie et la mort. La nouveauté est que les progrès accomplis dans une poignée de technologies clefs – notamment la génomique – permettent désormais de fabriquer un « humain augmenté », à coup de manipulation génomique, de thérapies cellulaires et de prothèses intelligentes. C’est à lire dans Le Nouvel Obs

Lire aussi :  Crématorium, inhumation avec son animal, cimetière…News du 31 mai 2018

Avis de mort (de rire)

Un avis de décès hilarant ? Celui de Georges, parti en cette fin d’année, et qui, dans l’éternité, fait preuve d’un humour certain. On peut ne pas trouver ça drôle, mais on peut aussi se dire que, finalement, on peut rire de tout, même de sa propre mort. À voir dans l’Indépendant

Musique !

Les douze morceaux du nouvel album du rocker américain Bruce Springsteen High Hopes seront disponibles sur internet en lecture sans téléchargement (streaming) dès dimanche, mais uniquement aux internautes basés aux Etats-Unis. Le directeur de la publication de Funéraire Info, aussitôt appris la nouvelle, envisage de délocaliser la rédaction aux States. Euh, comment on dit « articles funéraires » en américain, déjà ?

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 3 janvier 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here