Revue de presse du funéraire du 3 mars 2014

0
444
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 3 mars 2014
Revue de presse

Décès

Alain Resnais, 91 ans, est décédé samedi soir à Paris « entouré de sa famille », indique Jean-Louis Livi, le producteur de ses derniers films. Le réalisateur français, également scénariste et monteur, était né le 3 juin 1922 à Vannes. Il avait remporté deux fois le Cesar de meilleur réalisateur. Lors de la 64e édition de la Berlinale où son dernier film, « Aimer, boire et chanter » était en compétition, son producteur s’était scandalisé que le vétéran du cinéma français ait du mal à trouver des financements. Le réalisateur d’« Hiroshima mon amour » (1959) et de « On connaît la chanson » (1997) n’était pas venu à Berlin en raison de problèmes de hanches.

L’éminent concepteur d’avions russe, également concepteur en chef honoraire d’avions MiG, Rostislav Beliakov est mort dans la 95e année de sa vie, selon le service de presse de Russian Aircraft Corporation (RAC) MiG. « Rostislav Beliakov est décédé le 28 février après une longue et grave maladie », précise le message. Il note que toutes les activités de travail de Beliakov qui aurait fêté son 95e anniversaire le 4 mars 2014 étaient liées à la création d’aéronefs MiG.

Emploi

URGENT Société indépendante dans le Sud Est(var,bouches du Rhône ) recherche thanatopracteur polyvalent pour effectuer soins de conservation, toilettes et transports de corps. Débutants acceptés.

Intéressés ? Contactez nous via le formulaire de contact ou en message privé sur notre page Facebook.

Législation funéraire internationale

La loi oblige qu’un défunt repose dans un cercueil de zinc pour passer la frontière. Une disposition jugée désuète, coûteuse et peu écologique. Depuis 1996, les entrepreneurs de pompes funèbres tentent de faciliter le transport frontalier des défunts. La députée régionale Chantal Bertouille et d’autres élus viennent de déposer une proposition de loi en ce sens. «La question du transport des dépouilles mortelles entre États est réglementée au niveau international par l’accord de Berlin de 1937 et au niveau européen par l’Accord de Strasbourg de 1973, explique Chantal Bertouille. Ces deux textes répondent à des considérations qui datent d’une autre époque. En 1937, il était très rare qu’une dépouille traverse les frontières et la crainte principale était la propagation des épidémies et des maladies contagieuses. C’est pour cela que l’utilisation d’un cercueil en zinc fut imposée.» Les négociations avec la France n’ont pas encore abouti: «Le préfet veut bien supprimer le zinc pour le passage de Belgique en France, mais pas de France en Belgique. Or, ce que nous voulons, ce sont des accords réciproques, comme il en existe entre les pays du Benelux ou entre la France et l’Espagne où le transport des dépouilles est autorisé sans protection particulière sur 25 km dans le pays voisin.» En zone frontalière, le problème est d’autant plus important que les maisons de retraite belges accueillent de nombreux citoyens de l’Hexagone.

Lire aussi :  Funérarium, crématorium et pompes funèbres…l’actualité mortelle du lundi 19 mars 2018.

Cout des obsèques en Belgique

Eddy Rotsaert exerce son art à Ploegsteert, avec un funérarium installé à Warneton. Il souhaite aussi la suppression du zinc: «Cette semaine, j’ai fait une inhumation à Houplines, juste à côté de la frontière. Il pousse un coup de gueule qui est à lire ici.

Boulette

Entendre, voir ou lire sa nécrologie de son vivant demeure très rare. Dès jeudi, plusieurs médias basques, dont « Sud Ouest », ont pourtant annoncé par erreur le décès de René Larralde, ici connu de tous en tant que « Caramel », LE clown de la région. Cette méprise est fort regrettable. Car à 93 ans, l’artiste est bien vivant. « C’est un dur à cuire », assure son petit-fils, Simon Larralde, qui s’occupe de ses grands-parents quotidiennement. « Sud Ouest » a tenu à présenter ses sincères excuses à René…

Et dans le vaste monde des vivants…

Avec 16,9 centimètres de cendre sur un cigare cubain de 17,8 centimètres, la journaliste cubaine Olivia Terry a gagné le concours de la cendre la plus longue lors de la 16e édition du Festival du habano à Cuba. Beaucoup de candidats ont fini avec des maux de crâne après avoir fumé pendant une heure la tête en arrière, une position peu confortable mais nécessaire pour maintenir le cigare à la verticale et empêcher la cendre de tomber.

 ephemeride1-150x150 Revue de presse du funéraire du 3 mars 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here