Revue de presse du funéraire du 3 octobre 2013

0
411
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 3 octobre 2013
Revue de presse

Drôle de journée, hier : entre décès et résurrection, trouvailles inopinées et contrôle d’alcoolémie, le mois d’octobre débute fort. Pour le plus grand bonheur de la revue de presse.

Décès

Tom-Clancy1-150x150 Revue de presse du funéraire du 3 octobre 2013L’écrivain américain Tom Clancy est mort, a-t-on appris du New York Times. Âgé de 66 ans, l’auteur de Best sellers était le maître incontesté du technothriller, mélange d’espionnage et d’action. Il était notamment l’auteur de la série des Jack Ryan, parmi lesquels Octobre Rouge, Jeux de guerre, La somme de toutes les peurs, adaptés au cinéma avec Harrisson Ford. Dans le thriller Dette D’Honneur, il décrivait l’écrasement terroriste d’un avion sur le congrés, cinq ans avant le 11 septembre. Il avait cofondé une société de jeux vidéo, et avait inspiré ou participé à de grands succès du jeu comme la série des Splinter Cell, Ghost Recon ou Raimbow Six.

Giuliano-Gemma-150x150 Revue de presse du funéraire du 3 octobre 2013Les fans de western spaghetti sont en deuil. L’acteur italien Giuliano Gemma est décédé à 75 ans suite à un accident de voiture, mardi, à Rome. L’acteur avait connu la gloire dans les années 1960 avec son rôle de Ringo dans plusieurs westerns tels qu’Un pistolet pour Ringo ou Le retour de Ringo. Aux Etats-Unis, Giuliano Gemma était connu sous le nom américanisé Montgomery Wood. Outre son rôle de cow-boy justicier, Giuliano Gemma avait tenu des seconds rôles dans plusieurs chefs-d’œuvre du cinéma comme Le guépard de Luchino Visconti et avait fait une apparition dans Ben Hur. Né en 1938, Giuliano Gemma avait fait ses débuts comme cascadeur puis figurants dans de nombreux films de genre. Il apparaît ainsi au générique de plus de 100 films. Sa filmographie en tant que premier rôle est moins glorieuse, mais le comédien était tout de même considéré comme une star locale en Italie. Pour preuve son rôle dans To Rome with Love de Woody Allen, où Giuliano Gemma interprétait un propriétaire d’hôtel qui aide une cliente à retrouver son mari infidèle et… star du cinéma italien.

Résurrection

Le retour de Funérevue : après un numéro zéro expérimental, Funérevue est de retour pour un numéro un, en version numérique, dans vos boîtes mail ou en ligne. Collaboration entre l’éditeur Italien du titre et les équipes de Funéraire Info, Funérevue proposera un contenu spécifique, articles inédits, versions longues de ceux proposée ici même, traductions de l’Italien. Après sa période de rodage, Funérevue paraîtra tous les quinze jours, pour rester au plus près de l’actualité.

Contrôle

Un contrôle routier de chauffeur corbillard en route vers le cimetière avec toute la famille derrière, c’est rare. C’est pourtant ce qui est arrivé, vendredi, en début d’après-midi, assure Sébastien, l’un des arrière-petits-fils de la défunte, à Charente Libre. Il s’en est ému, trouvant la démarche pour le moins maladroite. « Nous allions au cimetière. Le conducteur du corbillard était négatif. Il n’y a que lui qui a été contrôlé ». Des opérations de contrôle routier ont bien eu lieu dans ce secteur, ce jour-là, confirme la gendarmerie. Quant à son opportunité, la réponse est claire: « Tout conducteur de véhicule terrestre à moteur peut faire l’objet d’un contrôle. Que ce soit une ambulance, un élu ou un conducteur de corbillard. » Le patron des pompes funèbres Hélène en convient mais… n’en revient toujours pas. « Ils m’ont effectivement raconté ce qui s’était passé. C’est toujours très surprenant. Des membres de la famille sont sortis du cortège pour voir ce qui se passait. C’est la première fois que je vois quelque chose comme ça ! »

Trouvaille

Un homme de 41 ans a fait une étrange découverte samedi dans le jardin de la maison de son frère. En replantant un arbuste, Christophe Gibout est tombé sur une plaque de métal, recouvrant un puits de pierre enfoui. Il découvre ensuite une inscription sur laquelle est écrit « Ici gît Aristide Harlingue 1 – 9 -1947 » et une quarantaine d’os humains. « J’étais embêté car le chien de ma petite amie a commencé à gratter un arbuste et j’ai dû le replanter ailleurs », a expliqué cet habitant à Cannes-Ecluse, en Seine-et-Marne, standardiste dans un centre hospitalier. En plantant la pelle, il entend un bruit métallique et découvre un regard rectangulaire. Sous la plaque, se dévoile un puits de pierre, deux mètres sous terre. « Là mon neveu, qui est pompier, distingue une inscription sur une pierre. Après l’avoir nettoyée, on voit écrit de manière nettement taillée ‘ici gît Aristide Harlingue 1 – 9 – 1947’ ». Au fond, des os humains baignent dans de la boue. La police, qui a confirmé l’étrange découverte, s’est rendue sur les lieux et a récolté les ossements pour procéder à une identification.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.