Revue de presse du funéraire du 6 janvier 2013

0
318
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 6 janvier 2013
Revue de presse

Décès

Le monde du football pleure la légende portugaise Eusebio, décédé ce dimanche à l’âge de 71 ans. Son ancien club Benfica annonce qu’il sera enterré lundi près du stade de la Luz à Lisbonne, conformément à ses voeux. La fédération portugaise de football (FPF) a décrété une minute de silence avant tous les matches de championnat qui se joueront ce dimanche. Eusebio, Ballon d’or 1995 et premier joueur noir à l’obtenir, a régné sur le football portugais et européen des années soixante et offert à son pays et à son club de Benfica leurs plus belles heures de gloire internationale. Déjà hospitalisé à plusieurs reprises, il est mort d’un arrêt cardio-respiratoire dans la nuit à Lisbonne. (L’Express)

Producteur de plusieurs films oscarisés comme Vol au-dessus d’un nid de coucou, Amadeus et Le Patient anglais, Saul Zaentz est mort vendredi 3 janvier à son domicile de San Francisco (Californie), de complications liées à la maladie d’Alzheimer. Il avait 92 ans. « C’était un homme extraordinaire », a confié son neveu Paul Zaentz, qui a travaillé avec son oncle pendant trente-sept ans, au Hollywood Reporter. (Le Monde)

Accident

Une bombe de la seconde guerre mondiale a explosé accidentellement au cours de travaux sur un chantier à Euskirchen, dans l’ouest de l’Allemagne, faisant un mort et treize blessés, dont deux graves, a annoncé vendredi 3 janvier la police allemande. « Lors de travaux, une pelleteuse a heurté une bombe de la seconde guerre mondiale enfouie qui a alors explosé et causé la mort du conducteur », a déclaré un porte-parole de la police, faisant état également de onze blessés légers, selon un dernier bilan. Le sol allemand est truffé de bombes de la seconde guerre mondiale. Ces dernières, lancées par les Alliés ou les Soviétiques pour anéantir le IIIe Reich, sont très régulièrement découvertes à l’occasion de travaux. Mais dans la très grande majorité des cas elles sont désamorcées. (Le Monde)

Lire aussi :  Hubert de Givenchy, Line Renaud et… L'actualité mortelle du mardi 13 mars 2018

Scandale

Les quelque 150 personnes qui passaient le réveillon de Nouvel An dans les locaux du RCSP Retinne sont choquées. Un des convives, Santo Marchese, a été foudroyé par une crise cardiaque peu avant les douze coups de minuit. Mais les ambulanciers n’ont pas voulu emporter le corps. Ils ont donc passé les trois premières heures de 2014 en compagnie d’un mort, le corps de M. Marchese ayant été installé dans les vestiaires en attendant les pompes funèbres. (La Meuse.be)

Thanatopraxie et séropositivité

Plus de 56 000 signatures recueillies en un mois permettront-elles d’accélérer la prise de décision ? Depuis le 3 décembre 2013, une pétition circule sur Internet « pour la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les personnes séropositives au VIH et aux hépatites B et C », qui avait été instaurée en 1998 au nom du risque de contamination des thanatopracteurs, en cas de coupure ou de projection de sang. « Il est anormal que, post mortem, la discrimination continue. Le corps d’un mort du sida n’est pas plus dangereux qu’un autre, il suffit juste de prendre des précautions universelles, explique son initiateur, Jean-Luc Romero, président d’Elus locaux contre le sida, connu pour ses combats en faveur du mariage gay et de l’euthanasie. Le problème, c’est qu’à partir du moment où l’interdiction existe, elle est interprétée de manière très restrictive : les corps sont parfois directement mis dans un cercueil sans que les familles puissent les voir. » (Le Monde)

Emotion

La solitude, phénomène majeur de notre époque, génère quantité d’articles nourris de banalités psycho-sociologiques. En rendant hommage à son oncle à travers un témoignage sans prétention, l’auteure de ce texte pour Rue 89 nous renvoie à des ombres que nous avons peut-être, nous aussi, croisées, sans prendre la peine d’entrer vraiment en contact avec elles. A lire Ici

Lire aussi :  Verne Troyer, doyenne de l'humanité, pompes funèbres …news du 23 avril

Professionnels

Ecoplus Funéraire est sur Facebook. La nouvelle marque de pompes funèbres low cost a créé un compte sur le célèbre réseau social pour informer de son développement et son actualité. Présente dans 11 villes, Ecoplus Funéraire poursuivra en 2014 son développement. Une actualité à suivre ici.

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 6 janvier 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here