Revue de presse du funéraire du 7 avril 2014

1
635
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 7 avril 2014
Revue de presse

Décès

L’acteur américain Mickey Rooney est mort hier, le 6 avril, à l’âge de 93 ans, rapporte le site internet TMZ qui couvre l’actualité des célébrités. Dès le début de sa très longue carrière, dans les années 20, le rôle d’Andy Hardy, qu’il tient dans une vingtaine de films, lui a valu un grand succès. Par la suite, il partagera notamment l’affiche de « Place au rythme » avec Judy Garland en 1939, avant de jouer aux côtés d’une débutante nommée Elizabeth Taylor dans « Le grand National » (1944). Après avoir épousé Ava Gardner en premières noces, Mickey Rooney s’est remarié sept fois.

Il était l’un des amnésiques les plus célèbres. Il est mort la semaine dernière, le 27 mars, d’un infarctus ou d’un accident vasculaire cérébral à l’âge de 62 ans, a rapporté le quotidien The Toronto Star dans son édition datée du 1er avril. La famille s’est opposée à l’autopsie. Dans le monde de la neuropsychologie, il était connu sous ses initiales : « K.C ». Depuis l’âge de 30 ans, K.C., de son vrai nom Kent Cochrane (seulement dévoilé à son décès), souffrait d’un type d’amnésie très particulier. Il ne pouvait ni imaginer sa vie future, ni se souvenir de son passé. Par rapport à d’autres amnésiques, K.C. se caractérise par son incapacité à se souvenir du moindre événement spécifique auquel il a participé ou dont il a été témoin. Suite à un traumatisme crânien, responsable de lésions irréversibles dans de nombreuses zones du cerveau, superficielles et profondes, ce patient avait une mémoire épisodique totalement perturbée. (Source: blog REALITES BIOMEDICALES, hébergé par le site web de Sciences et Avenir, à lire en suivant ce lien)

Des taxes, des taxes, oui, mais des taxes de cimetière

La mort a un coût difficile à supporter pour beaucoup. Une taxe s’y ajoute. C’est le mauvais coup qui fait sortir de ses gonds un Cadurcien. Explications… Chez nos camarades de l’excellente Dépêche.fr dans un article que nous vous invitons à lire ici.

La révolution funéraire attendra un peu ?

Plusieurs sociétés de pompes funèbres ont fait le choix de s’implanter sur le web pour proposer des prestations comme la retransmission en direct de cérémonie. Le point au Havre avec 73 actu, un article à lire en suivant ce lien.

Drame

Appelés par une voisine inquiète, les gendarmes d’Yvetot ont fait le 3 avril une troublante découverte dans une maison de cette commune de Normandie, rapporte le site d’informations local 76 actu. Une femme âgée de 84 ans veillait depuis une quinzaine de jours sur le corps sans vie de son fils de 58 ans. Visiblement désorientée, la vieille dame le croyait malade.Le fils semble être mort de mort naturelle, mais une enquête a été ouverte par le parquet de Rouen. Un examen du corps doit notamment être pratiqué.

Manifestation

Ahmed Khallouki, 25 ans, a été tué par une arme blanche le 11 février dernier à Nîmes. Vendredi après-midi, une cinquantaine de ses proches – famille et amis – ont manifesté devant l’hôtel de police et le palais de justice. Sa mère Mamate, son père Abdelkader, ses six frères et sœurs réclament le corps de la victime et l’autorisation de l’inhumer au Maroc, près de son jeune frère décédé il y a quelques années. Une partie des manifestants a tenté de pénétrer en force dans le tribunal et a été repoussée par les policiers. Selon Silhan, la sœur aînée, la famille devrait prendre contact la semaine prochaine avec la procureure de la République.

Trouvaille macabre

Les ouvriers de la SAT ont fait une drôle de découverte hier après-midi sur le chantier de la nouvelle maison de retraite de Beaulieu, dans le Vieil Angoulême. Un cercueil, qui a été vite identifié à partir des archives de l’hôpital de Girac, le propriétaire des lieux.« Il s’agit d’un bienfaiteur supposé de l’établissement qui a été inhumé là en 1846 », souligne Anne-Claire Gautron, directrice adjointe de l’hôpital, qui a alerté les autorités, mairie et police. Des fouilles préventives avaient été organisées en amont du chantier pour retrouver la trace de ce cercueil mentionné dans les archives. Sans succès. « Le cercueil et la pierre tombale n’étaient pas au même endroit », explique Anne-Claire Gautron. Une découverte qui ne devrait pas perturber durablement le chantier démarré en janvier. Sur le site de l’ancien Hôtel Dieu-de-Notre-Dame-des-Anges fondé en 1651 rue de Beaulieu, l’hôpital reconstruit un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) aux normes. Livraison prévue en mai 2015.

Et dans le vaste monde des vivants

Jean-Louis Borloo jette l’éponge après des décennies de combats politiques. Victime fin janvier d’une pneumonie accompagnée d’une septicémie, l’homme de 63 ans ne se remet pas vraiment de cette maladie épuisante. A bout de force, l’ex-ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy a donc annoncé son retrait de la politique dans une lettre. Un choc pour la classe politique même si ses proches comme Yves Jégo de l’UDI ont assuré qu’il « n’y a pas de dégradation de son état de santé, il y a un temps long pour se remettre en forme » avant d’espérer un retour dans quelques mois « dans des conditions qu’il définira lui-même ».

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 7 avril 2014

 

1 commentaire

  1. Merci d’indiquer à vos lecteurs que l’info concernant le décès du patient amnésique de Toronto, connu par ses initiales « K.C. », provient du blog REALITES BIOMEDICALES, hébergé par le site web de Sciences et Avenir (S&A).

    Titre du billet (rédigé par Marc Gozlan, journaliste médico-scientifique à S&A):
    « L’homme qui ne pouvait se souvenir du passé, ni se projeter dans l’avenir »

    Invitez vos lecteurs à le lire ici :
    http://biomedicales.blogs.sciencesetavenir.fr/archive/2014/04/05/l-homme-qui-ne-pouvait-se-souvenir-du-passe-ni-se-projeter-d-22637.html

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.