Revue de presse du funéraire du 9 avril 2014

0
556
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 9 avril 2014
Revue de presse

Décès

Le résistant Philippe Dechartre est décédé. Le chef de l’Etat François Hollande a tenu à lui rendre hommage. « Toute sa vie, Philippe DECHARTRE n’a eu qu’un seul parti : celui de la France humaniste qu’il a défendue dans la Résistance. Il y a gagné son nom, et une liberté d’esprit qui ne l’a jamais quitté. Gaulliste atypique, il était aussi attaché à la figure de l’homme du 18 juin qu’à l’esprit du programme du Conseil National de la Résistance. Ami de François Mitterrand, compagnon de route de Pierre Mendès-France, il a incarné dans la Vème République cette sensibilité sociale du gaullisme restée fidèle à l’élan de progrès de la Libération. Eclectique et curieux de tout, il a été un pionnier du développement culturel et un militant actif du développement et de l’amitié entre les peuples. De la Résistance au Conseil économique, social et environnemental dont il a été le doyen dans les années 2000, il a inlassablement servi la France. Je salue la mémoire de ce grand Républicain et m’associe à la peine de sa famille. » (Toulouse 7)

Lenteur postale

Susan Heifetz n’en croit toujours pas ses yeux. Et pourtant c’est bien une carte d’anniversaire envoyée par sa mère, décédée depuis plusieurs années, qu’elle tient entre les mains. Une lettre envoyée à l’occasion de ses 19 ans, il y a 45 ans de cela. C’est le nouvel habitant de la maison d’enfance de Susan qui a reçu cet étrange courrier mercredi dernier. En voyant la date et la trace de rouge à lèvres sur l’arrière de l’enveloppe, celui-ci a décidé de tout faire pour retrouver son véritable destinataire. Pour le plus grand bonheur de la sexagénaire. Susan a tout de suite reconnu la marque de sa mère qui avait pour habitude de sceller d’un baiser les courriers qu’elle envoyait à ses enfants. « J’ai été très émue », confie-t-elle. « Revoir sa trace de rouge à lèvres 45 ans plus tard… ». « C’était comme si elle me disait, nous serons toujours dans ton coeur et dans ton âme. Nous vous avons trouvés 45 ans après ». On ignore encore les raisons pour lesquelles ce courrier a mis autant d’années pour arriver à bon port. « L’explication la plus probable, c’est que quelqu’un a retrouvé la lettre récemment et l’a remise en circulation », a déclaré le porte-parole de la société postale américaine. (7 sur 7)

Camping Paradis

La caravane est bien amochée : les vacances de la famille du gardien du cimetière de la Tombelle, prévues dans quinze jours, sont aux oubliettes. Pour autant, Christophe Gadroy garde le sourire, même si la mésaventure qui s’est jouée chez lui, dans la nuit de lundi à mardi, aurait de quoi en révolter plus d’un. Au milieu de la nuit, des cambrioleurs ont fracturé le portail de sa maison, au sein même du cimetière, et ont tenté de s’emparer de la caravane en l’attelant à un véhicule. Le véhicule est éraflé sur les flancs et l’avant-droit est enfoncée. Les voleurs semblent avoir eu quelques difficultés à passer le portail. « Il faut croire qu’ils ne savaient vraiment pas conduire pour faire autant de dégâts », lâche le gardien, avec une pointe d’ironie, « la facture va être salée ». La caravane a été retrouvée au petit matin par Christophe Gadroy, sur un caveau. « Ils ont voulu tourner et n’ont pas réussi. La caravane est montée sur le monument et y est restée coincée », explique le gardien. Les cambrioleurs, inquiets à l’idée d’avoir fait du bruit, ont décidé d’abandonner le véhicule sur place. « Comble de l’ironie, selon le gardien, il s’agit du caveau familiale. Mon père est enterré là ». Le caveau est endommagé lui aussi. Malgré la bonne humeur qu’il affiche, le gardien du cimetière en a assez. C’est la troisième fois qu’il se fait cambrioler. « Un cimetière est un lieu paisible, où il n’est pas tolérable d’être volé ». Il exerce son métier depuis dix ans, avec plaisir. « Mais aujourd’hui je pense partir. Cette fois, ça suffit ».

Découverte

C’est une découverte archéologique majeure. Cet hiver, une urne funéraire de l’âge de fer (800 avant J-C) a été découverte sur la dune du Pilat (Gironde), rapporte lundi 7 avril France Bleu Gironde. Bien conservé, l’objet contient des fragments d’os calcinés, signe d’une crémation. Comment a-t-il été découvert ? En grignotant la dune, les tempêtes hivernales et l’érosion ont mis au jour l’objet en céramique. A Noël, un touriste l’a repéré dans le sable et l’a immédiatement signalé aux archéologues qui travaillent sur le site depuis plusieurs années. Au micro de France Bleu, l’archéologue Philippe Jacques estime qu’il s’agit « peut-être d’une zone de nécropole ». D’autres vestiges aux abords de la dune, deux zones d’habitat et une zone de production de sel, laissent penser qu’à l’âge de fer, un village se trouvait à cet emplacement.

Et dans le vaste monde des vivants

Internet est un monde étonnant où se côtoient le pire et le meilleur de l’humanité. Ce que vous allez lire dans cet article fait clairement partie des choses qui nous font aimer la toile. Parfois, des personnes qui ne se sont jamais rencontrées réalisent de véritables exploits dignes des meilleurs enquêteurs. DGS vous fait découvrir 7 énigmes dont les internautes sont venus à bout avec brio. C’est à lire ici

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 9 avril 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.