Rite funéraire Juif

Le Consistoire recommande d’appeler les pompes funèbres de son choix et de s’assurer qu’elles fassent appel au Consistoire de Paris aussi bien pour la tahara (toilette) que pour l’inhumation (Service de la Hevra Kadicha du Consistoire de Paris : 01 40 82 26 90).

Un membre de la Hevra Kadicha est l’interlocuteur de la famille. Il exécute la tahara au cours de laquelle différents psaumes sont récités. Il organise également les prières.

Le corps est entièrement lavé puis entouré d’un drap blanc. Les soins de conservation sont interdits (sauf lors d’un rapatriement en Israël). La famille veille le défunt jusqu’à l’enterrement qui doit se dérouler en principe le jour du décès. La cérémonie a lieu au cimetière et non à la synagogue. Le rabbin récite la prière des morts. Les personnes présentes à l’enterrement participent à l’ensevelissement (en jetant une pelletée de terre par exemple). Elles doivent également, avant de sortir du cimetière, se laver les mains sans les essuyer. Il n’y a ni fleurs, ni couronnes.

L’incinération est interdite. Il existe trois grandes périodes de deuil (7 jours, un mois et un an).

Liens utiles :

http://www.consistoiredefrance.fr/

http://www.consistoire.org/ : Consistoire de Paris

http://www.viejuive.com/synagogue/vie/deces.htm