Rite funéraire laïc

La plupart des étapes de la vie du citoyen la naissance et le mariage sont désormais largement laïcisées. Cependant pour l’ultime étape, celle de la mort, la plupart des gens n’ont d’autres issue que d’adopter des rituels religieux, même s’ils ne le souhaitent pas. Il y a en effet carence dans ce domaine car il n’existe pas encore de rituel laïc à la hauteur des rituels sacrés, inscrits dans des traditions qui mettent plus en valeur la communauté religieuse que la personnalité du disparu. Le travail de deuil se fait à partir de la foi.

 

Dans un rituel laïc c’est totalement l’inverse. Ce n’est plus la communauté ou la religion qui unit ceux qui assistent à la cérémonie, mais bien l’individu qui passe du monde des vivants à celui des morts. Alors que pour les rites religieux on peut s’en remettre totalement à des cérémonies parfaitement modélisées où tout est prévu par la liturgie, pour les obsèques civils tout est à créer autour de l’individu, ce qui nécessite une préparation en fonction de la personnalité du disparu, de sa vie, de sa famille, de ce qu’il a pensé, aimé ou rêvé.

 

Si l’assistance apportée par les organismes funéraires est remarquable pour de qui concerne l’organisation matérielle, en revanche celles-ci n’ont pas les moyens d’assumer une dimension spirituelle, une connaissance disparu. Si de plus, c’est le défunt qui a eu la sagesse de prévoir ses funérailles (convention obsèques, texte, photos, DVD de mémoire…)  cette initiative devient la preuve tangible que la mort est dans l’ordre des choses. Elle est alors ressentie comme l’issue normale d’une existence et comme l’acceptation de notre humaine condition.

 

Garder une belle image du disparu permet d’effacer les affres des derniers instants et de chasser la tristesse et la culpabilité. Or c’est précisément cette dimension qui permet de garder du disparu une représentation positive et bienveillante. Celui ou celle qui, a délibérément anticipé sa disparition, incite ceux qu’il laisse au courage et à la joie de vivre de beaux souvenirs tout en honorant sa mémoire. Il leur permet de faire leur deuil sans larmes ni culpabilité.

 

Il n’échappera cependant à personne qu’un minimum de précaution est nécessaire afin de ne pas se trouver contraint par l’urgence et l’impréparation. Aider les familles à organiser des cérémonies laïques dignes et mémorables, est l’un des principaux objectifs de ce site d’un genre nouveau. Le travail de deuil se fera à partir du souvenir apaisé et valorisé de ceux qui nous ont quitté.