Rite funéraire orthodoxe

Le protocole du rite orthodoxe est extrêmement précis. Le cercueil du défunt reste ouvert, à son domicile, pendant trois jours (le temps que l’âme se sépare du corps). Le corps est placé en direction de l’orient (symbole de la venue du Christ). Sur une table, il est déposé du riz ou de blé, du raisin et un peu de miel. La croix orthodoxe est posée sur le cercueil. Le défunt tient entre ses mains, son icône, tournée face à lui ; il a sur le front un bandeau sur lequel est retranscrit une prière.

Le cercueil est fermé pendant la cérémonie. Il est recouvert d’un drap violet avec la croix orthodoxe et trois chandeliers sont allumés à ses cotés.

Le pope ne sort pas de l’église, l’assistance suit l’entrée du cercueil et s’installe. Des cierges à allumer à l’un des cierges placés autour du cercueil sont distribués. Le pope accompagne la famille au cimetière.

L’incinération est interdite.

Liens utiles :

http://www.orthodoxie.com/

http://www.christianisme-orthodoxe.com/

http://www.exarchat.eu/ : site officiel des Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale.

http://www.egliserusse.eu/ : Site officiel du diocèse de Chersonèse Patriarcat de Moscou