Romancière, Geneviève Dormann est morte

0
339
(Capture Youtube)

 

La romancière et journaliste Geneviève Dormann est morte ce vendredi à l’âge de 81 ans, selon le quotidien « Le Figaro ».

Née d’un père imprimeur et journaliste, elle devient elle-même journaliste dans la presse magazine, pour « Marie Claire » et pour « Le Point », et la radio. La tentation des lettres la pousse à se lancer dans le roman. C’est ainsi que naît « La fanfaronne », en 1959. Une quinzaine d’autres récits suivront.

Connue pour son esprit indépendant, son caractère trempé, son goût de l’aventure et des voyages, elle apparaît souvent à contre-courant des modes. Elle adapte le roman de Marguerite Yourcenar « Le coup de grâce » au cinéma en 1976, et a reçu le Grand prix du roman de l’Académie française pour « Le Bal du dodo », paru en 1989.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.