Salon du funéraire Paris 2017, un grand cru !

0
338
Salon funéraire 2017 CSNAF Le Bourget

Trois jours de salon intenses s’achèvent, et l’édition du salon du Funéraire 2017 est un grand cru ! A Funéraire Info nous avons parcouru les allées pour rencontrer les exposants, Eric s’est fait son fer de lance de vous présenter en direct les exposants via de nombreux live sur Facebook qui en ont entraîné de nombreux autres. Retour sur les temps forts, les exposants, les produits marquants.

De grands stands

Malgré la vie parisienne qui n’est décidément pas faite pour moi (et à laquelle j’ai pourtant survécu il y a longtemps), après les bouchons, l’arrivée au salon est toujours une découverte que l’on savoure, en se perdant plus ou moins dans les allées, essayant de trouver son propre stand. La plupart des entreprises ont choisi des stands de grande taille, ce qui a fait songer certains qu’il y avait moins d’exposants, or l’offre était belle et bien riche.

On retrouvait les Granits Michel Maffre et les cercueils Bernier dans la large allée centrale, ce qui permettait de les voir de loin. Ils étaient voisins, de plus ou moins près, avec la CPFM, Funecap, Rivaud, Manzini, Funico, Fape Obsèques, Arche Diffusion, France Funéraire…

Le reste du salon était bien organisé et il semble que tous ont été visités, même Funéraire Info, au fond à droite ! Les nombreux visiteurs dès le jour d’ouverture ont ravi les exposants.

IMG_6705-300x200 Salon du funéraire Paris 2017, un grand cru !Les produits et exposants marquants

Parmi les produits qui ont bénéficié d’un bouche à oreille qui est allé tout seul, le stand de l’entreprise Homaje pour lequel je vous offrirai un article très vite. Comme à son habitude, Bernier Probis a surpris par ses cercueils originaux dont l’objectif premier était de montrer le savoir-faire de l’entreprise.

J’ai retrouvé Jérémie Levy et sa collection Absolu qui a su surprendre, et j’ai enfin pu admirer son dernier modèle. J’ai aimé la mise en place des cercueils Funico et le fait qu’ils aient disposé leurs modèles en cercle. Le stand de FIMO, plus vivant que jamais était sûrement le plus fourni. Le stand de Funérarts n’a pas désempli, ils ont l’habitude, mais avaient également invité un petit écrivain inconnu aux bataillons  qui a rameuté son petit public (2-3 lecteurs à tout péter!).

Mentions de l’originalité à France Funéraire dont les designers semblent ne jamais manquer d’idées !

Mea culpa au groupe Souveneo et à M. Koninck, notre premier contact était mal parti et il s’est fini (je l’espère) par un bel échange et une découverte mutuelle.

J’ai failli louper Infiniflore, et heureusement une lectrice m’a parlé d’eux. J’ai loupé Plein Bronze, pour qui j’aurai aimé publier, et d’autres, et d’autres…

Ce n’est pas fini

L’après salon est pour Funéraire Info loin d’être de tout repos ! Il faut publier tous les articles pour lesquels nous avons pu interviewer les exposants, et vous livrer notre analyse des produits et tendances. A très vite donc !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.