sitewebfuneraire.fr fait prendre des vessies pour des lanternes ?

1
453
sitewebfuneraire

Excellent article sur le site de l’IFFPF concernant internet et le funéraire et la nécessité pour les agences de pompes funèbres d’avoir un site internet pour communiquer. Le constat est clair et nous y adhérons : « Mais un site web, cela n’est pas toujours facile à gérer, à héberger, à référencer… » Et comme à l’IFFPF on partage les bons plans et le coup de cœur pour un service innovant, en avant la réclame.

De quelle offre s’agit-il ?

sitewebfuneraire.fr est simple, oui, et personnalisable, aussi, responsive, donc lisible sur les tablettes et les téléphones en plus, et les concepteurs se présentent comme spécialistes du funéraire et « partenaire d’acteurs majeurs du domaine (Fape Obsèques, Le Vœu Funéraire, Funélib’) », c’est rassurant, l’outil permet aussi de publier des avis de décès et bien sûr de présenter sa société avec éventuellement des textes à votre disposition et de recevoir des devis obsèques ou prévoyance. Et cela pour un prix minuscule de 39,99 € par mois. Que dire de plus à part Merci l’IFFPF.

sitewebfuneraire-1 sitewebfuneraire.fr fait prendre des vessies pour des lanternes ?
Auto-promotion ? (Capture d’écran site de l’IFFPF)

L’avis de la rédaction de Funéraire-Info : soyons sérieux

sitewebfuneraire-3-300x145 sitewebfuneraire.fr fait prendre des vessies pour des lanternes ?sitewebfuneraire.fr se présente comme partenaire d’un poids lourd de l’assurance obsèques. Or, le nom de domaine est déposé par le responsable informatique de Fape, l’hébergement est sur l’adresse IP des sites du même assureur et le représentant légal est Olivier GIROT, patron de Fape en sa qualité de Directeur Général dans les CGVEn fait, l’IFFPF vient d’inventer un nouveau concept : l’auto-partenariat.

L’idée reste bonne même si la volonté de mettre à disposition des professionnels des pompes funèbres des outils modernes sur le web n’est pas nouvelle. Lomaco, Funécom ou meilleurspompesfunèbres, sans oublier JPV assurances (Pack’ Obsèques) avec obsèques-en-France proposent le même service.

Lire aussi :  France Tombale, le bilan du spécialiste du funéraire en ligne

En lisant attentivement les CGV, on relève que « Le partenaire aura la possibilité de choisir le nom du sous-domaine qu’il souhaitera. », un sous domaine ? Ce n’est déjà pas bon pour le référencement. Aucune référence aux audiences dans ce même document. Le site offre la possibilité de créer des avis-de-décès qui seront publiés à la fois sur le site du partenaire et sur le site obsèques-organisation.com, sur deux sites donc… du duplicate content en perspective…

Cerise sur le gâteau, nous pouvons aussi lire que « SITE WEB FUNERAIRE a la propriété exclusive de toute base de données, quel qu’en soit le support, à laquelle pourrait avoir accès le partenaire. SITE WEB FUNERAIRE est seule habilitée à en définir les utilisations et les exploitations possibles » en bref rien ne vous appartient.

J’ai demandé à un ami, spécialiste en nouvelles technologies ce qu’il pensait de ce modèle, la réponse a été cinglante : « 500 boules par an pour un annuaire amélioré et participer au référencement d’un autre site sans rien posséder, c’est malin ! »

1 commentaire

  1. Je n’ai aucun intérêt personnel à l’IFFPF, mais je ne comprend pas trop votre réaction à ce sujet.
    Si l’on commencent à disséquer les cgv de toutes les sociétés qui vendent du site aux pro en général, ça risque de pas être joli, tout comme ceux qui vendent un espace publicitaire.

    Le tarif d’un site internet est souvent facturé au minimum 1000€ et la on est sur du minimum pour un truc pondu avec un cms wordpress et à la limite un free template par l’auto-entrepreneur qui à faim. A cela on peut ajouter les entreprises qui gardent la paternité du ndd et la db ou il faut pleurer pour la récupérer et ou le terme référencement est usité que pour donner de l’illusion.

    Donc à 500€/an, si l’interface est friendly user et que ça peut servir de vitrine en plus à mettre sur une carte de visite, ça ne me choque pas outre mesure. Je connais aucun prestataires qui fasse un site qui tiennent la route avec du référencement, un ndd, un hébergement pour 500€ avec facture et c’est pas faute d’avoir travaillé avec plusieurs maisons.

    Pour conclure, la démarche effectuée par SITE WEB FUNERAIRE n’est plus choquante que les pratiques commerciales qui se font quotidiennement dans ce domaine. Maintenant à voir ce que ça va donner dans le temps.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here