Soigner son mal aux cheveux après le réveillon

0
227
Attention à votre consommation...
Bon, soyons clairs et francs : apéro, vin à table, champagne, les lendemains de réveillon sont difficiles. Et il y aura des familles à recevoir. Comment soigner votre gueule de bois ? Heureusement, Funéraire info veille.
Ce qu’il ne faut pas faire

Vous avez mal à la calebasse ? Des chevaux sauvages galopent sous votre crâne ? Vos cheuveux poussent à l’envers ? Bref, vous en tenez une bonne ?

Alors d’abord, posez cette tasse de café que vous avez à la main. Voilà. Le café, c’est non. Ça fait travailler le foie, alors qu’il faut justement le reposer. Le thé est éliminé par les reins, c’est mieux. C’est pas bon, mais c’est mieux.

Ensuite, la migraine est liée à une hépatite alcoolique. Il faut donc rééquilibrer le foie en mangeant équilibré. La pire chose à faire est de se jeter sur les restes de la veille.

Et attention aux médicaments ! Si certains conseillent d’avaler un comprimé de paracétamol avant de se coucher – et d’éviter l’aspirine, qui diminuerait les capacités du corps à éliminer l’alcool – le paracétamol est également à considérer avec prudence si vous avez mal au foie. Idem pour l’ibuprofène.

Ce qu’il faut faire

Vous mangerez donc : des laitages 0 % et des fruits pour tenir jusqu’au dîner. Le soir venu, des légumes pas trop salés, des fruits gras, comme l’avocat, une cuillerée à soupe d’huile, des laitages 0 % et encore des fruits.

Le thé oolong est également réputé pour ses vertus réparatrices. Vous pourrez donc vous préparer un thé avec du miel, du citron et un peu de vinaigre. Tout ce qui est acide est bon.

Il faut beaucoup boire, manger léger, mais sans oublier de se recharger en glucides lents (pâtes, riz, pain) et en sucres rapides (jus de fruit, coca…).

Mais surtout, surtout, boire… de l’eau. Idéalement, si l’on tient compte des critères physiologiques, il faudrait boire un litre avant le début du réveillon, un litre avant d’aller se coucher, puis deux litres le lendemain au réveil. Avec cela, vous éviterez la déshydratation causée par l’alcool.

Ajoutons que l’adage « il faut combattre le mal par le mal » n’a bien entendu aucun fondement, et l’absorption de tout verre d’alcool supplémentaire ne ferait qu’aggraver la situation.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.